Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Basaliome, cancer de la peau 27. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Basaliome, cancer de la peau

Définition

Basaliome: fait partie des tumeurs cutanées malignes
Le basaliome fait partie des tumeurs cutanées malignes. En l’absence de traitement, la tumeur continue à proliférer en envahissant et en détruisant les organes avoisinants. Il tire son nom des cellules basales situées au niveau de la couche extérieure de la peau, où il prend son origine.

Causes

  • Couleur claire de la peau, des cheveux et des yeux, tendance aux coups de soleil
  • Antécédents de coups de soleil sévères durant l’enfance ou la jeunesse
  • Taches de rousseur multiples
  • Surexposition aux rayons UV
  • Nombre de grains de beauté > 50
  • Grains de beauté d’un diamètre > 5 mm
  • Grandes taches cutanées dont la forme, la dimension et la couleur se modifient

Troubles (symptômes)

  • Principalement sur le visage et les oreilles, plus rarement sur le tronc.
  • Stade initial: petite tache ronde, transparente, ayant la couleur de la peau, traversée par de petits vaisseaux sanguins.
  • Stade avancé: la tumeur progresse vers l’intérieur et prend un aspect ulcéreux.
  • Les lésions sont souvent d’aspect cireux, couvertes de croûtes de sang, cicatrisant difficilement
  • Lésions eczématiformes, rougeâtres.

Examens (diagnostic)

  • Examen visuel et consultation chez un dermatologue
  • Prélèvement d’un fragment de tissu pour examen en laboratoire

Options thérapeutiques

Chirurgie

Ablation chirurgicale de la tumeur avec une part suffisamment importante de tissus sains avoisinants. En fonction de la localisation et de la taille de la tumeur, une anesthésie locale est souvent effectuée à un stade peu avancé de la tumeur. Le tissu extirpé sera examiné au microscope pour confirmer le diagnostic. Lorsqu’il n’est pas possible d’enlever une part suffisamment importante de tissu sain lors de la première intervention, en raison d’un envahissement trop étendu des cellules cancéreuses, une seconde intervention plus élargie doit être réalisée. Dans ce cas, les bordures de la plaie ne sont pas toujours refermées après la première opération pour éviter de devoir les rouvrir lors de la seconde intervention.

 

Autres modalités thérapeutiques

  • Radiothérapie
  • Chimiothérapie
  • Cryochirurgie par le froid, par azote liquide
  • Traitement au laser

 

Un nouveau médicament, à savoir une crème à base d’imiquimod peut être appliquée localement par les patients eux-mêmes. La substance agit en stimulant les systèmes de défense immunitaire de la peau, ce qui permet de contrôler les cellules cancéreuses, sans aucune douleur.

Complications possibles

Lorsque la tumeur peut être extirpée avec une part suffisamment importante de tissus sains, le pronostic ainsi que les chances de guérison sont très bons. Toutefois, des récidives peuvent se rencontrer. Ces récidives sont caractérisées par de nouvelles proliférations tumorales au même endroit ou à des endroits différents. Dans de très rares cas, la tumeur est sujette à des métastases à distance.

Mesures préventives

  • L’ombre est la meilleure protection contre les rayons ultraviolets du soleil.
  • Protection de la peau par habits et crème anti-solaire. Des études récentes ont révélé que les habits ne protègent pas à 100% contre le soleil. Il convient donc d’appliquer la crème anti-solaire même en-dessous des vêtements.
  • En cas de suspicion, il est recommandé de consulter au plus vite un dermatologue pour une mise au point et des contrôles réguliers.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer