Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Calculs rénaux, calculs urinaires, néphrolithiase 24. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Calculs rénaux, calculs urinaires, néphrolithiase

Définition

Calculs rénaux: soudaines et vives douleurs dans la région des reins

Les calculs rénaux sont des formations semblables à des pierres se développant au niveau des reins, du bassinet et des voies urinaires. Ils résultent de la cristallisation de substances normalement évacuées avec lurine.


Les calculs constitués doxalate de calcium sont les plus fréquents. On rencontre plus rarement des calculs constitués de phosphate de calcium, de cystine ou dacide urique. Les hommes sont touchés environ deux fois plus souvent que les femmes.

Causes

Facteurs favorisant la formation de calculs:

  • Alimentation (trop riche en protéines animales et en graisses)
  • Excrétion accrue dacide oxalique provoquée par la consommation daliments contenant de loxalate (rhubarbe, betterave rouge)
  • Volume urinaire trop faible (apport en liquides insuffisant ou pertes de liquide par la transpiration), cause principale conduisant à des calculs calciques
  • Infections répétées des voies urinaires
  • Maladies métaboliques
  • Malformations ou rétrécissements des voies urinaires
  • Manque defforts physiques
  • Perte de poids importante

Troubles (symptômes)

Lorsque les calculs se détachent du bassinet, puis restent bloqués au niveau de luretère, des douleurs intenses se manifestent : on parle alors de coliques néphrétiques.

 

Symptômes dune colique néphrétique:

  • Douleurs violentes à type de crampe, évoluant par vagues et irradiant dans le dos et le flanc
  • En cas de calculs situés en profondeur, les douleurs peuvent irradier jusquaux parties génitales.
  • Nausées et vomissements
  • Absence de selles et de gaz (occlusion intestinale réflexe)
  • Diminution du volume durine
  • Sang dans lurine dans près dun tiers des cas (calcul ayant provoqué une lésion de la muqueuse des voies urinaires)

Si les calculs restent bloqués dans le bassinet, ils peuvent se compliquer de pyélonéphrite chronique.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes
  • Analyses durine (sang, signes dinfection)
  • Ultrasons
  • Radiographies (avec ou sans produit de contraste)
  • Tomodensitométrie

Options thérapeutiques

Les petits calculs se libèrent généralement par eux-mêmes. Ils peuvent provoquer de petits pics douloureux au moment de la miction.

 

En cas de calculs plus volumineux, le traitement dépend de la taille, du type et de la position des calculs:

 

Mesures généralesn

  • Boire beaucoup
  • Gymnastique légère (favorise lévacuation du calcul)

 

Médicaments

  • Spasmolytiques et anticongestifs
  • Selon les cas, les calculs urinaires peuvent être dissouts à laide de médicaments (litholyse)

 

Traitement non-chirurgical

  • Lithotripsie extracorporelle par ondes de choc : les calculs sont localisés par échographie, puis fragmentés à laide dondes de choc, et ensuite éliminés avec lurine. Cette méthode ne nécessite aucune incision cutanée.

 

Chirurgie

  • Urétéroscopie : le médecin ôte le calcul situé au niveau de luretère à laide dun urétéroscope. Linstrument est introduit soit par luretère, soit par de petites incisions au niveau du flanc. De façon similaire, le calcul est brisé en petits morceaux, qui sont ensuite retirés à laide dun panier en forme de filet.
  • Néphrectomie percutanée : ce type dopération pour retirer des calculs est pratiqué plus rarement.

Complications possibles

  • Pyélonéphrite
  • Hydronéphrose
  • Saignements
  • Troubles de la fonction rénale (insuffisance rénale)

Mesures préventives

  • Boire beaucoup
  • Changer ses habitudes alimentaires : une alimentation trop riche en viande et en oeufs favorise la formation de calculs, car lurine est trop acide.
  • Eviter de consommer des quantités trop importantes daliments contenant de loxalate (rhubarbe, noix, épinards, betteraves rouges, bettes), le cas échéant les combiner avec des aliments riches en calcium (fromage).
  • Une consultation auprès dun nutritionniste peut être utile lorsquon a déjà souffert de calculs rénaux.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer