Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Cholécystite, inflammation de la vésicule biliaire 27. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Cholécystite, inflammation de la vésicule biliaire

Définition

Inflammation de la vésicule biliaire: crise douloureuse aiguë

La cholécystite est caractérisée par une inflammation de la paroi de la vésicule biliaire, souvent secondaire à des calculs biliaires. Des crises de coliques vésiculaires aiguës et répétées peuvent évoluer vers la chronicité.


La cholécystite touche plus souvent les femmes que les hommes. Il est possible de prévenir les inflammations de la vésicule biliaire par une alimentation saine et équilibrée.

Causes

Des crises de coliques précèdent souvent la survenue d’une cholécystite, souvent provoquée par des calculs biliaires.

 

Autres causes:

  • Inflammation d’autres organes (ex. intestin, rein)
  • Après certains traumatismes (coups, accidents)
  • Anomalie congénitale de la vésicule biliaire
  • Polypes
  • Tumeurs
  • Infections
  • Après des interventions chirurgicales abdominales

 

Facteurs de risque:

  • Surcharge pondérale
  • Alimentation riche en graisses, mais des régimes pauvres en graisses peuvent également favoriser la survenue de cholécystite
  • Alimentation pauvre en fibres, régimes basés sur le jeûne
  • Manque d’exercices physiques

 

Facteurs déclenchants d’une crise de cholécystite:

  • Repas lourds, riches en graisses
  • Stress

Troubles (symptômes)

  • Crise douloureuse aiguë (colique), principalement dans la partie supérieure de l’abdomen et à droite;  les douleurs peuvent également être rétrosternales et irradier jusqu’aux épaules
  • Fièvre, frissons
  • Nausée, vomissements
  • Selles colorées en jaune
  • Jaunisse légère

 

En cas de cholécystite chronique, les douleurs sont plus sourdes et moins intenses.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse médicale avec prise en compte des symptômes du patient; les douleurs sous forme de coliques et la sensibilité à la palpation de la partie supérieure de l’abdomen orientent le diagnostic du médecin vers une cholécystite.
  • Examens biologiques de laboratoire: ces examens permettent d’exclure d’autres maladies avec une symptomatologie similaire, telles que infarctus du myocarde, pancréatite aiguë, ulcères gastro-intestinaux, pneumonie, appendicite.
  • Ultrasons: l’examen permet de visualiser les calculs biliaires. 
  • Tomodensitométrie
  • Eventuellement laparoscopie avec ablation de la vésicule biliaire

Options thérapeutiques

Une cholécystite aiguë doit être traitée en milieu hospitalier afin d’éviter la survenue de complications aiguës.


Le traitement dépend des causes et de la sévérité de l’inflammation.

 

  • Médicaments antispasmodiques
  • Extirpation des calculs : dissolution des calculs grâce à certains médicaments ; destruction des calculs par des ondes de choc (calculs biliaires)
  • Laparoscopie avec ablation de la vésicule biliaire (seulement en dehors de toute crise douloureuse; traitement de premier choix)
  • Laparotomie avec ablation de la vésicule biliaire en cas d’inflammation importante ou en présence de complications
  • Traitement de l’infection concomitante par des antibiotiques

 

Mesures générales

  • Eviter la surcharge pondérale ainsi que les régimes basés sur le jeûne
  • Alimentation saine et équilibrée riche en fruits et légumes et pauvres en viandes et en graisses; éventuellement recours à des huiles d’origine végétale
  • Activité physique régulière

Complications possibles

Les complications suivantes peuvent mettre la vie du patient en danger: rupture de la vésicule biliaire avec inflammation grave du péritoine.

  • Inflammation du foie avec formation d’abcès hépatiques
  • Occlusion intestinale

Mesures préventives

Les mesures recommandées après la survenue de crises de colique hépatique et de cholécystite peuvent également être utiles comme mesures préventives.

  • Des régimes spéciaux ne sont pas nécessaires, mais une alimentation saine et équilibrée est recommandée
  • Contrôle régulier des lipides sanguins (taux de cholestérol)
  • Exercices physiques réguliers
  • Prévention de la surcharge pondérale

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer