Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Choléra 26. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Choléra

Définition

Choléra: une maladie diarrhéique fortement infectieuse
Le choléra est une maladie diarrhéique fortement infectieuse et très contagieuse à déclaration obligatoire. L’agent pathogène, la bactérie Vibrio cholerae atteint les eaux usées par les excréments humains, puis l’eau potable ou certains aliments (légumes, poissons, fruits de mer). Une personne porteuse de la bactérie ne tombera pas nécéssairement malade mais pourra tout de même transmettre la maladie.

Causes

La bactérie du choléra apparaît lorsqu’il n’y a pas d’eau potable propre en raison de mauvaises conditions d’hygiène: en cas de pauvreté, de famine, de guerre, de catastrophes naturelles. Les voyageurs sont rarement touchés par le choléra. Les enfants et les personnes sous-alimentées sont tout particulièrement menacés par la maladie.

Troubles (symptômes)

La période d’incubation (durée entre la contamination et la survenue des symptômes) varie entre quelques heures (Exception) et cinq jours environ.

 

La maladie commence par des nausées, des vomissements et de fortes diarrhées aqueuses. La quantité de liquide éliminé peut atteindre plusieurs litres par jour, ce qui engendre rapidement un sous-approvisionnement en liquides de l’organisme (déshydratation, exsiccose).

 

Les symptômes d’une déshydratation sont: enrouement, crampes musculaires (dans les mollets), urines très concentrées et muqueuses sèches. Un collapsus circulatoire pouvant aller jusqu’au choc cardiovasculaire peut en résulter, ce qui peut engendrer une perte de fonction des organes (urgence médicale).

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient. Il est indispensable d’évaluer les conditions de vie récentes du patient (où et comment il a vécu durant les derniers jours, s’il était en voyage). 
  • Identification de l’agent pathogène dans les selles ou les vomissements.

Options thérapeutiques

Les personnes touchées par le choléra doivent être traitées en quarantaine. Si une personne est atteinte de fortes diarrhées dans une zone menacée par le choléra, elle devra immédiatement faire l’objet d’un traitement médical.


En premier lieu, il convient de compenser la perte de liquides, électrolytes et glucose (sucre) par un apport approprié en solutés. La prise d’antibiotiques peut réduire la durée de la maladie.

 

Conseils

  • Boire 3-4 litres de boissons sucrées par jour (jus de fruits, limonades, Coca-Cola). Il est également possible de préparer une solution électrolytique: mélanger un demi-litre d’eau bouillie, une demi cuillère à café de sel, cinq cuillères à café de glucose et un soupçon de jus d’orange pour le goût.
  • Repas faciles à digérer (biscottes, soupes). Les bananes et les abricots sont des sources importantes de potassium; les chips et biscuits salés aident à lutter contre la perte de sel. 
  • Comprimés à base de charbon (à exclure en cas de diarrhées sanglantes).

Complications possibles

En cas de traitement rapide, moins d’1% des patients décèdent de la maladie. Par contre, s’il n’est pas traité, le choléra peut entraîner le décès du patient.

Mesures préventives

La vaccination anticholérique protège en grande partie contre la maladie, mais pas dans tous les cas. Il est indispensable d’adopter les règles d’hygiène suivantes:

 

  • Lavage répété des mains avec du savon, surtout avant et après les repas.
  • Qualité de la nourriture: cook it, peel it or leave it! (laver, peler ou ne pas consommer les aliments).
  • Ne pas consommer de glaces artisanales ni de salades, tout particulièrement en cas de voyage dans un pays chaud.
  • Faire bouillir l’eau ou utiliser de l’eau minérale, même pour se brosser les dents. Attention: ne pas mettre de glaçons dans les boissons.
  • Eviter de consommer des oeufs crus ou insuffisamment cuits, de la volaille pas assez cuite ainsi que des fruits non lavés et des salades.
  • Il est impératif de faire bouillir le linge des patients et de porter des gants pour les soigner.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer