Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Constipation 26. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Constipation

Définition

Constipation: n’est pas une maladie mais un symptôme
La constipation n’est pas une maladie mais un symptôme. La constipation, qui correspond à une évacuation rare des selles ou une évacuation de selles trop dures, constitue un problème médical fréquent dans les pays industrialisés. Le nombre de selles par jour est une variable individuelle, pouvant aller de trois selles par jour à une selle tous les 3 jours.

Causes

  • Consommation insuffisante de liquides
  • Activité physique insuffisante
  • Erreur diététique : alimentation pauvre en fibres
  • Médicaments: par ex. antidépresseurs, neuroleptiques, diurétiques, drogues, préparations à base de fer
  • Hypothyroïdie
  • Troubles électrolytiques (déficit en potassium)
  • Grossesse
  • Côlon irritable (souvent aussi diarrhée)
  • Maladies inflammatoires intestinales (ex. maladie de Crohn), souvent associées à de la diarrhée
  • Troubles psychiques
  • Stress
  • Cancer du côlon et cancer de l’estomac
  • Polypose intestinale

Troubles (symptômes)

  • Selles de consistance dure
  • Evacuation de selles peu fréquente, moins de trois par semaine
  • Sensation de réplétion après évacuation des selles
  • Flatulence

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse et symptômes actuels du patient
  • Toucher rectal
  • Examen sanguin
  • Coloscopie
  • Echographie des intestins
  • Éventuellement, radiographies de l’abdomen et du rectum

Options thérapeutiques

  • Une augmentation des apports en liquides et de l’activité physique ne suffisent généralement pas pour traiter la constipation chronique, sauf en cas de déshydratation
  • Apport quotidien de 20 à 25 g de fibres soit par changement de l’alimentation soit par prise de compléments de fibres
  • Si cet apport de fibres n’est pas suffisamment efficace, le recours à un laxatif osmotique peut être envisagé
  • Les laxatifs stimulants doivent être réservés aux patients avec constipation sévère, ne répondant pas aux laxatifs osmotiques
  • En cas de troubles de la défécation (dysfonctionnement des muscles du plancher pelvien ou du sphincter anal), une rééducation de la défécation par du biofeedback peut être tentée.

Complications possibles

  • Hémorrhoïdes
  • Dépendance vis-à-vis des laxatifs
  • Hernie inguinale ou hernie inguinoscrotale suite aux efforts de poussée
  • Descente de l’utérus, descente du côlon
  • Prolapsus du rectum
  • Cancer du côlon en cas de constipation chronique de longue durée

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

En savoir plus sur Digestion, Troubles Digestifs

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer