Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Cryptorchidie, testicule non descendu, ectopie testiculaire 24. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Cryptorchidie, testicule non descendu, ectopie testiculaire

Définition

Cryptorchidie: un ou les deux testicules ne sont pas descendus dans les bourses

En cas de cryptorchidie, un ou les deux testicules ne sont pas descendus dans les bourses.


Normalement, au cours du développement de l‘enfant dans le ventre maternel, les testicules se forment dans la cavité abdominale et descendent progressivement dans les bourses en empruntant le canal inguinal qui relie la cavité abdominale et les bourses. Une cryptorchidie survient chez environ 4 enfants nés à terme sur 100 et plus souvent chez les enfants prématurés. Durant la première année de vie, les testicules peuvent encore descendre spontanément dans les bourses.

 

En fonction de la position du testicule, on distingue:

  • Cryptorchidie abdominale: Forme rare; le testicule reste dans la cavité abdominale.
  • Cryptorchidie inguinale: le testicule est fixé dans le canal inguinal et ne peut pas descendre aux bourses.
  • Testicule récurrent: le testicule se situe à l’entrée des bourses. Le cordon spermatique auquel le testicule est suspendu est trop court et ramène constamment le testicule dans le canal inguinal. Le testicule peut être repoussé dans les bourses mais il remonte à nouveau en cas de relâchement.
  • Testicule oscillant: Forme la plus fréquente. Elle est bénigne. Le testicule est descendu dans les bourses mais remonte parfois dans le canal inguinal suite à un effleurement ou l’influence du froid.
  • Ectopie testiculaire: «testicule égaré», se situant à l’écart du trajet normal, par exemple au niveau de la cuisse.

Causes

Obstacles anatomiques, malformations ou déficit en gonadotropines, hormones contrôlant la migration testiculaire.

Troubles (symptômes)

La cryptorchidie est asymptomatique. Cependant, si elle n’est pas remarquée à temps ni traitée, elle peut entraîner une infertilité. Elle augmente le risque de cancer du testicule à l’âge adulte.

Examens (diagnostic)

Lors de l‘examen médical du nouveau-né, le médecin palpe pour voir si les testicules se trouvent bien dans les bourses.


Pour diagnostiquer les différentes formes de cryptorchidie, le médecin utilise une technique spécifique de palpation: il effleure avec le bord de l’index d’une main le canal inguinal en direction des bourses et tente de palper le testicule avec l’autre main.


Si le testicule n’est pas palpable, il est possible de le localiser par examen à ultrasons ou par d‘autres procédés d’imagerie médicale. Le cas échéant, une laparoscopie (endoscopie de la cavité abdominale) réalisée sous anesthésie générale permet de localiser le testicule.


Un test de stimulation hormonale permet de distinguer une cryptorchidie bilatérale d’une absence totale de testicules (anorchidie).

Options thérapeutiques

Si la cryptorchidie persiste après la première année de vie, la probabilité de descente spontanée est très faible. Pour cette raison, un traitement devrait être initié dès le début de la deuxième année de vie.


Le traitement habituel réside dans une hormonothérapie, qui augmente le taux de testostérone, ce qui stimule la descente du testicule. Le traitement hormonal consiste d’abord en un spray nasal administré durant 4 semaines; en l’absence de réponse satisfaisante, le recours à une injection hebdomadaire est nécessaire. Plus le testicule est descendu en direction des bourses, plus le traitement hormonal est susceptible d’être efficace. En cas de testicule oscillant, l’hormonothérapie est efficace à 90%.


En l’absence de descente du testicule, il faut procéder à une intervention chirurgicale, si possible avant la fin de la deuxième année de vie. Lors de cette intervention, le testicule est descendu dans les bourses via le canal inguinal. Pour éviter qu’il ne remonte, le testicule est fixé dans les bourses par une petite suture.


Après l’intervention chirurgicale, il est nécessaire de contrôler la position du testicule à intervalles réguliers. En effet, le testicule remonte parfois dans le canal inguinal en raison d‘un cordon spermatique trop court, qui remonte à nouveau le testicule dans le canal inguinal.

Complications possibles

Pour se développer, le testicule, au sein duquel la production de sperme a lieu après la puberté, a besoin d’une température avoisinant les 32-37°. C’est pour cette raison que les testicules se situent dans les bourses à l’extérieur du corps.

 

En cas de cryptorchidie, le testicule est exposé à une température plus élevée, ce qui peut engendrer des lésions au niveau du testicule.


Une infertilité peut s’en suivre. Par ailleurs, non traitée, la cryptorchidie augmente le risque de cancer du testicule à l’âge adulte. En cas de descente tardive du testicule, une torsion testiculaire peut survenir: le testicule et le cordon spermatique se tordent.


Seuls un diagnostic et un traitement précoces permettent de prévenir la survenue de complications tardives au niveau du testicule.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer