Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Epine calcanéenne, fasciite plantaire 24. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Epine calcanéenne, fasciite plantaire

Anatomie

Anatomie du pied
Le calcanéum constitue la partie osseuse du talon et fait partie de l’articulation du tarse postérieur. De nombreux ligaments, tendons et muscles viennent s’attacher au calcanéum : à l’arrière, le tendon d’Achille et au-dessous, le fascia plantaire (bande de tissu conjonctif formant la voûte plantaire).

Définition

 

Le calcanéum constitue la partie osseuse du talon et fait partie de l’articulation du tarse postérieur. De nombreux ligaments, tendons et muscles viennent s’attacher au calcanéum: à l’arrière, le tendon d’Achille et au-dessous, le fascia plantaire (bande de tissu conjonctif formant la voûte plantaire).
 
L’épine calcanéenne inférieure est une excroissance osseuse en forme d’épine située au niveau du calcanéum. Elle est due à la calcification du fascia plantaire. Souvent cette épine ne mesure que quelques millimètres.
 
Plus rarement, on observe une épine calcanéenne supérieure ou arrière, survenant sous la forme d’une excroissance osseuse au niveau de l’insertion du tendon d’Achille. L’épine calcanéenne survient entre 40 et 60 ans, touchant un peu plus fréquemment les femmes.

Causes

Comme évoqué plus haut, on distingue principalement l’épine calcanéenne inférieure et postérieure. Ce type d’excroissance résulte d’une sollicitation excessive, conduisant à des inflammations et des microfissures dans les tendons. Pour guérir ces fissures, l’organisme dépose du calcium au niveau des lésions, comme dans le cas d’une fracture. Au fil du temps, une calcification des tendons ou des fascias se produit, formant de petites excroissances le long des tendons. On parle alors d’épine calcanéenne.
 
Une épine calcanéenne peut être à l’origine d’une inflammation des tissus mous avoisinants.

 

Les facteurs de risque conduisant à une épine calcanéenne sont:

  • L'âge: entre 40 et 60 ans
  • Surpoids, obésité
  • Efforts excessifs (professionnels, sportifs: rester debout très longtemps sur des sols durs, exercice sans échauffement)
  • Port permanent de chaussures inappropriées
  • Malformation du pied (pied plat valgus, parfois aussi pied étalé)

Troubles (symptômes)

Toutes les épines calcanéennes ne sont pas forcément symptomatiques. Les symptômes typiques sont:

  • Douleur matinale à la marche au niveau du talon, s’améliorant au cours de la journée.
  • Douleurs aiguës à l’effort au niveau du talon (en cas d’épine calcanéenne inférieure, en bas du talon et au niveau de l’insertion du tendon d’Achille, en cas d’épine postérieure)
  • En fonction du degré de gravité: douleur du talon après un effort prolongé ou même au repos.
  • Dans certains cas, douleur irradiant vers le pied ou la cuisse.

Les douleurs sont décrites de la manière suivante: douleurs aiguës très localisées dans le talon, semblables à des coups de couteau. Ces attaques sourdes, survenant de façon irrégulière, se manifeste parfois par une sensibilité à la pression au niveau de l’insertion du tendon.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse: le patient décrit minutieusement la douleur, généralement très localisée.
  • Examen clinique du pied, douleur à la pression au niveau du talon (voir Symptômes)
  • Radiographie
  • Dans de rares cas, examens complémentaires par IRM ou échographie, principalement destinés à exclure d’autres maladies

Options thérapeutiques

L’épine calcanéenne inférieure ou postérieure peut souvent être traitée sans intervention chirurgicale. L’instauration d’un traitement n’est nécessaire que lorsque des symptômes se manifestent.

 

Mesures générales et préventives:

  • Perte de poids
  • Eviter une sollicitation intense et prolongée des pieds
  • Correction de mauvaises positions du pied (semelles)
  • Talonnettes avec un trou ou une partie en silicone

 

Traitements médicamenteux

  • Analgésiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Cortisone (injection locale)
  • Injection d’anesthésiques au niveau de l’épine calcanéenne

 

Traitements physiques

  • Application de compresses chaudes ou froides
  • Traitement par ultrasons
  • Traitement par ondes de choc
  • Radiothérapie

 

Intervention chirurgicale (uniquement en cas d’échec des traitements conservateurs cités plus hauts)

  • Excision, le long de l’os, du fascia plantaire

Généralement, les épines de taille importante sont réséquées, impliquant une phase de traitement consécutif sur plusieurs mois.

Complications possibles

L’épine calcanéenne n’est pas une affection grave, mais les douleurs chroniques qu’elle engendre entravent fortement le quotidien professionnel et les loisirs.

 

Des complications générales postopératoires peuvent se manifester sous forme d’infections, de troubles de cicatrisation de la plaie, de thromboses, d’embolies et de lésions nerveuses. Les douleurs peuvent récidiver après le traitement conservateur ou l’intervention chirurgicale.

Mesures préventives

Le meilleur moyen de prévenir la survenue d’une épine calcanéenne est l’éviction ou la diminution des facteurs de risque: éviter le surpoids, porter des chaussures adéquates lorsqu’on doit se tenir debout sur un sol dur, effectuer des exercices d’échauffement avant toute activité sportive, porter des chaussures adaptées à l’activité et aux pieds, laisser un spécialiste prendre en charge toute déformation au niveau des pieds.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer