Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Fracture du bassin 25. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Fracture du bassin

Anatomie

Fracture du bassin: a fracture peut avoir lieu à plusieurs endroits du bassin
Le bassin relie la colonne vertébrale aux membres inférieurs et est composé de plusieurs os, reliés les uns aux autres. La partie arrière articulant avec la colonne vertébrale est appelée le sacrum – il s’agit d’un prolongement cunéiforme du rachis lombal se terminant par le coccyx. Le sacrum est relié des deux côtés à la partie antérieure du bassin par l’os iliaque. La partie antérieure est composée de l’ilium, du pubis et de l’ischium. De part de la disposition circulaire de ces os, le bassin est aussi appelé “ceinture pelvienne“. Les hanches relient le bassin aux jambes.

Définition

La fracture peut avoir lieu à plusieurs endroits du bassin. On distingue les fractures du bassin dites stables des fractures du bassin dites instables.

 

La fracture stable du bassin

La fracture stable du bassin est la plus fréquente et également la moins problématique parmi les fractures du bassin. Soit le pubis ou l’ischium est touché, soit un fragment osseux du rebord de l’os coxal est arraché. La stabilité du bassin n’est pas compromise (d’où le nom “fracture stable du bassin“).

 

Une telle fracture du bassin peut être causée par une chute, par exemple en faisant du sport ou en glissant sur une surface gelée. Chez les personnes âgées, en particulier si elles souffrent d’ostéoporose et sont donc victimes de fragilité osseuse élevée, la fracture stable du bassin est la conséquence fréquente d’une chute.

 

En règle générale, la fracture stable du bassin ne nécessite pas d’intervention chirurgicale. La consolidation osseuse se fait sans complication par elle-même. L’avantage: la fracture stable du bassin est généralement moins douloureuse que la fracture instable.

 

La fracture instable du bassin

Lors de la fracture instable du bassin, il y a soit rupture complète de la ceinture pelvienne, soit disjonction de la liaison entre les os du bassin sous l’effet du choc. Cela a pour résultat une dislocation et un déplacement des os du bassin et, par conséquent, une instabilité de la ceinture pelvienne. Il est généralement impossible de marcher.

 

La fracture du bassin est la conséquence d’un choc violent et est souvent accompagnée de fractures concomitantes et même de blessures internes (vessie, intestins, vaisseaux sanguins). Les hémorragies internes mettent en jeu le prognostic vital et constituent une situation d’urgence.

Causes

Un accident sportif ou un glissement sur une surface gelée sont souvent les causes d’une fracture stable et simple du bassin.

 

Facteurs de risque d’une chute chez les personnes âgées :

  • démarche incertaine (trébuchement)
  • troubles de la vision
  • troubles de l’équilibre (vertiges)
  • maladies telles que la démence ou la maladie de Parkinson
  • musculature faible, réflexes lents
  • pression sanguine basse (p.ex. chute de tension après s’être levé rapidement)
  • médicaments
  • „pièges à trébuchement“ en appartement (rebords de tapis dangereux, obstacles, etc.)
  • ostéoporose

Chez les personnes plus jeunes, la fracture instable du bassin a lieu sous l’effet de choc violent comme une chute d’une hauteur importante (par exemple d’un toit ou d’un arbre) ou lors d’accidents sportifs ou de la route.

Troubles (symptômes)

Lors de fracture stable du bassin, les troubles sont moins forts que pour les fractures instables du bassin.

 

Les symptômes types d’une fracture du bassin sont:

  • douleur
  • tuméfaction
  • épanchement sanguin au niveau du bassin ou de la hanche
  • instabilité du bassin, malposition articulaire et blocage de mouvement au niveau de l’articulation coxo-fémorale ne sont pas rares. On constate un manque de stabilité du bassin lorsque le patient ne peut plus se tenir sur ses jambes.

Du sang dans l’urine indique des blessures internes de la vessie, de l’urètre ou de l’uretère. Des blessures internes peuvent engendrer – à cause de l’importante perte de sang – un arrêt cardio-circulatoire létal (ceci constitue une situation d’urgence). Les signes cliniques sont: la pâleur, l’agitation, la désorientation, la confusion mentale ou la perte de conscience, ainsi qu’un pouls élevé.

Examens (diagnostic)

Le récit du mécanisme et du déroulement de l’accident, les symptômes ainsi qu’une première évaluation après avoir prudemment palpé le bassin permettent au médecin d’avancer la thèse d’une possible fracture du bassin.

 

Une radiographie du bassin permet la localisation de la fracture.

 

Lors de suspicion de blessures concomitantes, il faut entreprendre les démarches suivantes:

  • échographie de l’abdomen (blessures internes)
  • tomodensitométrie (scanner)
  • radiographie de la vessie avec un produit de contraste

Options thérapeutiques

La fracture stable du bassin ne nécessite en règle générale aucune intervention chirurgicale. Le plus souvent, un repos de courte durée et une rapide mobilisation (physiothérapie, etc.) suffisent.
Pour réduire la tuméfaction et l’épanchement sanguin, l’application de glace est conseillée. Le médecin peut prescrire des antalgiques si le patient souffre de douleur.
 
Chez les personnes âgées, il faut prendre des mesures individuelles pour prévenir d’éventuelles futures chutes.

 

Voici quelques exemples de mesures à prendre:

  • adaptation du logement: supprimer les tapis et autres pièges à trébuchement, adapter les seuils inégaux, améliorer l’intensité lumineuse, etc.
  • contrôle ophtalmologique et ajustement des lunettes correspondant à l’acuité visuelle
  • musculation
  • chaussures confortables et stables
  • revoir la liste de médicaments avec son médecin et éventuellement adapter celle-ci

Lors de fracture instable du bassin, une stabilisation chirurgicale de la ceinture pelvienne s’impose. Le type et l’ampleur du traitement chirurgicale dépendent des autres blessures:

 

Les types d’opérations chirurgicales sont:

  • une stabilisation d’urgence de la fracture, le plus souvent au début par un fixateur externe, puis une fixation interne de l’os par des plaques ou des vis.
  • par traction à l’aide d’une pince pelvienne lors de fractures complexes accompagnées d’importantes hémorragies.

Complications possibles

En règle générale, l’évolution de guérison lors d’une fracture instable est relativement bonne. Après l’opération chirurgicale, le repos s’impose suivi d’une physiothérapie et d’une rééducation physique.

 

Comme lors de toute intervention chirurgicale, des complications telles que des troubles de cicatrisation, des hémorragies secondaires ou des infections peuvent survenir. Celles-ci doivent être également traitées.

 

Lors de lésions nerveuses compromettant la fonction de l’intestin ou de la vessie, des incontinences fécales ou urinaires peuvent advenir. Chez l’homme, des blessures internes peuvent causer un dysfonctionnement sexuel.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer