Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Ganglion synovial, kyste synovial 30. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Ganglion synovial, kyste synovial

Définition

Ganglion synovial: couverture tissulaire en forme de sac (kyste)
Un kyste synovial est une protrusion prenant son point de départ au niveau d’une capsule articulaire ou de la gaine d’un tendon. Ce kyste est rempli de liquide et son volume peut varier considérablement en fonction de la quantité de liquide qu’il contient.
 
En principe, ce type de kyste peut survenir au niveau de toutes les articulations, mais il apparaît très majoritairement au niveau du poignet (dos de la main), de l’articulation de la base des doigts (paume de la main) et de l’extrémité du doigt.
 
Le kyste synovial est l’une des affections du poignet les plus fréquentes.

Causes

Les causes de survenue des kystes synoviaux sont inconnues. La sollicitation excessive du poignet, provoquant une dégénérescence, ou des blessures du poignet pourraient y contribuer. Des altérations des muqueuses, sécrétant trop de liquide, ont également été rapportées.

Troubles (symptômes)

Les kystes synoviaux sont parfois asymptomatiques. Néanmoins, certains kystes petits et invisibles peuvent causer des douleurs pendant des années. Les symptômes sont les suivants:

  • Douleur à la pression, à la contraction et au mouvement au niveau de la partie touchée
  • Mobilité de l’articulation réduite
  • Formation de nodules inesthétiques
  • Altérations de l’ongle lorsque le kyste touche l’articulation de l’extrémité du doigt

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse
  • Examen du poignet
  • Transillumination
  • Eventuellement, radiographie, ponction du liquide ou IRM

Options thérapeutiques

Un kyste synovial peut se résorber spontanément, sans traitement. Si les symptômes ne sont pas trop incommodants, l’instauration immédiate d’un traitement n’est pas nécessaire.

 

Traitement conservateur

La mise au repos du poignet, la ponction et l’absorption du liquide permettent de prévenir l’augmentation du volume du kyste, voire de le supprimer totalement. Toutefois, des ganglions synoviaux peuvent réapparaître après leur guérison suite à un traitement conservateur, c’est-à-dire sans intervention chirurgicale. Pour cette raison, une intervention secondaire est souvent nécessaire.

 

Intervention chirurgicale

L’excision du kyste s’effectue généralement en ambulatoire et sous anesthésie locale. Une petite incision au niveau du poignet permet de dégager le kyste et de l’extraire, parfois avec un fragment de la capsule articulaire.
 
Après l’intervention chirurgicale, le poignet doit être mis au repos dans une attelle pendant environ deux semaines. En principe, en 3-8 semaines, l’articulation n’est plus douloureuse et elle est totalement fonctionnelle. Pour éviter tout enraidissement, l’articulation doit être mobilisée en permanence.

Complications possibles

Un ganglion, surtout s’il demeure invisible, peut causer d’intenses douleurs à long terme et limiter la mobilité. Une récidive (formation d’un nouveau ganglion au même endroit ou sur du tissu adjacent) peut intervenir après tous les types de traitements, mais elle est moins fréquente après une intervention chirurgicale. Les complications relatives à l’opération impliquent des troubles de la cicatrisation de la plaie, des lésions de petites branches de nerfs et des infections.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer