Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Grossesse tubaire 28. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Grossesse tubaire

Définition

Grossesse tubaire: l'oeuf se loge en dehors de l'utérus

Dans environ 1 % de toutes les grossesses, l'oeuf se loge en dehors de l'utérus, dans la cavité abdominale, dans les ovaires ou dans les trompes de Fallope. On parle alors de grossesse extra-utérine (GEU), c'est-à-dire que la grossesse se déroule en dehors de l'utérus. Le plus souvent, il s'agit de grossesses tubaires.

Une GEU peut mettre la vie de la mère en danger. Grâce à de nouvelles techniques d'examen, la GEU est le plus souvent déjà détectée lors du premier contrôle de grossesse et le médecin peut alors initier un traitement.

Causes

Dans environ la moitié des cas, la grossesse tubaire est due à un trouble lors du transport de l'oeuf dans les trompes de Fallope. L'œuf n'est pas acheminé vers l'utérus et se loge dans les trompes de Fallope. Les causes sont: inflammations des trompes de Fallope (souvent par des bactéries chlamydia) ou troubles de la régulation de l'oeuf.

 

Facteurs de risque pouvant entraîner une grossesse tubaire:

  • Intervention chirurgicale de l’abdomen ou du petit bassin
  • Antécédents de grossesse abdominale ou de grossesse tubaire
  • Contraception par stérilet ou dispositif intra-utérin
  • Inséminations artificielles
  • Lésions des trompes de Fallope occasionnées par des interruptions volontaires de grossesse, des ligatures ou des interventions chirurgicales
  • Pilule du lendemain

Troubles (symptômes)

Au début, une GEU se développe comme une grossesse normale. Souvent, les signes d'une grossesse passent totalement inaperçus. Les signes sont: absence de règles avec douleurs dans le bas-ventre et test de grossesse positif.

 

Un examen médical immédiat est indispensable en cas de:

  • Douleurs abdominales intenses et d’origine indéterminée, surtout en cas de suspicion de grossesse (absence de règles, test de grossesse positif)
  • Saignements vaginaux (petites pertes de sang ou saignements similaires à ceux des règles)
  • Malaises, vertiges, évanouissements

 

Symptômes pouvant indiquer une rupture de la trompe de Fallope (urgence médicale)

  • Douleurs croissantes et d’origine indéterminée dans le bas-ventre
  • Ventre enflé
  • Vertiges pouvant aller jusqu’à des évanouissements (par hémorragies internes)
  • Importante sensation de malaise général
  • Douleurs croissantes et d’origine indéterminée dans le bas-ventre
  • Ventre enflé
  • Vertiges pouvant aller jusqu’à des évanouissements (par hémorragies internes)
  • Importante sensation de malaise général

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Test de grossesse
  • Examen gynécologique
  • Examen par ultrasons (par le vagin)
  • Prise de sang: mesure de l'hormone de grossesse (HCG)

Options thérapeutiques

Une GEU doit être détectée et prise en charge le plus tôt possible en éliminant l'embryon.

Intervention chirurgicale

Laparoscopie: dans la plupart des cas, durant cette chirurgie mini-invasive (petite incision), l'embryon est localisé et enlevé.

 

Laparotomie (incision de l'abdomen): en cas de risque de rupture de la trompe de Fallope ou en présence d’une rupture (pertes importantes de sang), il est nécessaire d'ouvrir la cavité abdominale. Une laparotomie sera également nécessaire si le médecin ne parvient pas à éliminer l'embryon par laparoscopie, par exemple en raison d'adhérences.

Médicaments

Dans certains cas, une perfusion de méthotrexate permet de bloquer la division cellulaire. Dans ce cas, l'embryon meurt et est éliminé spontanément. Toutefois, cette méthode est uniquement possible en tout début de grossesse.

Complications possibles

Dans la plupart des grossesses tubaires, l'embryon ne continue pas à se développer. Il en résulte souvent un avortement spontané (fausse couche).

 

La poursuite d'une grossesse extra-utérine peut mettre la vie de la mère en danger.
Dans les cas les plus graves, une rupture de la trompe de Fallope accompagnée de saignements internes se produit. Dans ce cas, la vie de la mère est également menacée (choc, collapsus circulatoire).

Après des complications aiguës, la fertilité de la patiente est souvent diminuée et le risque d'une nouvelle GEU est élevé.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer