Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Hépatite C 24. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Hépatite C

Définition

Hépatite C: jaunissement de la peau et des sclérotiques (du blanc des yeux).
L’hépatite C est une inflammation du foie qui est due à une infection par le virus du même nom.

Causes

Mode de transmission du virus:

  • Contact avec du sang infecté (personnel médical)
  • Echange de seringues ou d’aiguilles servant à la prise de drogues
  • Rapport sexuel avec un partenaire infecté par le virus
  • Transfusion sanguine ou épuration du sang (dialyse), pour lesquelles le risque de transmission a été fortement réduit grâce aux tests de dépistage actuellement pratiqués
  • Eventuellement, transmission mère-enfant; risque très limité
  • Tatouages, piercings, perçage de la peau avec du matériel non stérile (risque de contagion assez limité).
  • Utilisation commune de lames de rasoir ou de brosses à dents (transmission par le sang; risque de contagion assez limité)

Troubles (symptômes)

En cas d’infection par le virus de l’hépatite C, une hépatite aiguë (inflammation du foie) se développe au bout d’environ 15-150 jours mais ne s’accompagne pas toujours de symptômes cliniques. Les virus endommagent les cellules hépatiques et les symptômes suivants apparaissent: 

  • Jaunissement de la peau et des sclérotiques (du blanc des yeux).
  • Fièvre
  • Affaiblissement de l’état général (fatigue, perte d’appétit, nausées)
  • Aversion pour les produits alimentaires
  • Eventuellement, légère douleur à la pression sous les côtes droites

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Détection du virus et des anticorps spécifiques dans le sang
  • La mesure du taux d’enzymes du foie fournit des indications sur l’étendue de la maladie
  • Prélèvement d’échantillons tissulaires (biopsie)

Options thérapeutiques

Hépatite C aiguë

  • Un traitement précoce par interféron sur plusieurs semaines permet d’éviter une évolution chronique de la maladie. Les interférons sont des protéines naturelles qui contribuent à la défense de l’organisme contre les virus ou les tumeurs.

Hépatite C chronique

  • L’interféron est associé à des virostatiques (médicaments inhibant la multiplication du virus). En fonction de la gravité de la maladie, ce traitement est efficace chez 50 à 80 % des patients.
  • Au stade terminal de la cirrhose du foie (rétrécissement du foie), une transplantation hépatique peut parfois s’avérer nécessaire.

 

Conseils

En cas de suspicion d’infection, il convient de consulter un médecin. C’est justement au début de la maladie qu’un traitement est le plus efficace.

Complications possibles

En cas d’hépatite C chronique, les patients restent sont toujours encore contagieux, même s’ils se sentent à nouveau en parfaite santé au bout de quelques semaines.


Chez près de 80 % des patients, la maladie présente une évolution chronique. Dans un premier temps, les patients continuent à se sentir relativement bien.


Chez 20 % des patients, l’hépatite C chronique se complique d’une cirrhose du foie au bout d’une vingtaine d’années. Un cancer du foie peut en résulter.

Mesures préventives

  • Ne pas échanger d’instruments servant à la consommation de drogues, de lames de rasoir et de brosses à dents
  • apports sexuels protégés
  • Respect des mesures d’hygiène de la part du personnel médical


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer