Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Infection à norovirus, gastro-entérite par norovirus 20. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Infection à norovirus, gastro-entérite par norovirus

Définition

Infection à norovirus: vomissements violents, en jet et nausées fortes

Les norovirus ont seulement été découverts en 1972. Très répandus, ces virus sont responsables de gastro-entérites aiguës chez les enfants (30%) et chez les adultes (50%). Le virus se transmet facilement d’homme à homme. Pour cette raison, on assiste à de véritables épidémies dans les lieux regroupant de nombreuses personnes, comme les foyers ou les hôpitaux. 


Les infections à norovirus surviennent surtout au cours des mois d’hiver (novembre à mars). Cette maladie est à déclaration obligatoire.

Causes

Les norovirus appartiennent à la famille des caliciviridae. On trouve les norovirus exclusivement chez les humains. L’infection se transmet d’homme à homme, surtout par contact corporel ou par contact avec des matières fécales. Le virus peut également être présent dans l’air ambiant après des vomissements.

 

Autres voies de contamination:

  • Salades, crustacés et coquillages contaminés
  • Eau contaminée
  • Objets, vêtements contaminés

Troubles (symptômes)

Le temps d’incubation (période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes) est très court et varie de 15 à 50 heures. La contagiosité persiste au moins 48 heures après la disparition des symptômes. Le virus reste détectable dans les selles entre 7 et 14 jours après l’infection.

 

Symptômes caractéristiques:

  • Vomissements violents, en jet
  • Nausées fortes
  • Diarrhées fortes
  • Sensations intenses de maladie (lassitude)
  • Maux de ventre
  • Céphalées

Un état de déshydratation suite aux pertes de liquides peut s’installer rapidement, ce qui est particulièrement dangereux chez les enfants et les personnes âgées.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes
  • Identification de norovirus dans le sang et les selles
  • La recherche de norovirus est recommandée en cas de diarrhées fréquentes (avec ou sans vomissements), ainsi qu’en cas de diarrhées survenant dans des endroits comme les foyers et les hôpitaux.

Options thérapeutiques

Il n’existe aucune médicament contre ce virus, seuls les symptômes peuvent être atténués. 


Comme pour toute diarrhée, la perte de liquides et d’électrolytes peut être très rapide. En cas d’infection à norovirus, les enfants et les personnes âgées devraient être hospitalisés pour une courte durée afin de compenser ces pertes en liquides et en électrolytes. Un bref traitement par antiémétiques peut être indiqué en cas de nausées et de vomissements. 


En prévention, il est essentiel de suivre les règles d‘hygiène (voir plus bas).

 

 

Mesures générales

La compensation des pertes de liquides est essentielle. En cas de diarrhées aiguës, un apport quotidien de 3 à 4 litres de liquides est suffisant [thé légèrement sucré, jus très dilués (dilution 1:10), bouillon, éventuellement cuillérées de coca]. Eventuellement, repas très légers à base de biscottes, riz, bouillon, aliments pauvres en graisses.

 

Une solution d’électrolytes permet de compenser rapidement la perte en liquides et en électrolytes:

  • 0.5 litre d’eau bouillie
  • Une demi-cuillère à café de sel
  • 4 cuillères à café de sucre ou de dextrose
  • Un peu de jus d’orange pour le goût

Lorsque la diarrhée s‘atténue, on peut passer à des repas légers puis reprendre l’alimentation habituelle:

  • Aliments faciles à digérer (biscottes, soupes), les bananes et les abricots apportent du potassium, les chips et gâteaux salés compensent le manque de sel.

Mesures préventives

A l’heure actuelle, il n’existe pas de vacciantion contre les norovirus.

  • Pour éviter une épidémie, isoler les malades autant que possible.
  • Se laver et se désinfecter les mains fréquemment, surtout après être passé aux toilettes, avant de cuisiner, avant de passer à table, après avoir changé les couches du bébé, etc.
  • Port de gants, de blouses et de masques lors des soins.
  • Veiller à l’hygiène en cuisine.
  • Laver séparément les vêtements et le linge de lit des personnes infectées et de leur entourage; si possible, les faire bouillir.
  • Laver la vaisselle séparément, si possible dans le lave-vaisselle.
  • Désinfecter les sols, plans de travail, tables, toilettes, lavabos, poignées de porte des chambres des patients et nettoyez-les à l‘eau de javel diluée (0.1%).
  • Eviter d’être en contact avec des personnes ayant la diarrhée.
  • Les personnes travaillant au contact de la nourriture, le personnel soignant et les personnes s’occupant de sujets infectés peuvent retourner au travail au plus tôt 2 jours après la disparition des symptômes. Ensuite, il convient de suivre les mesures d’hygiène pendant 4 à 6 semaines au moins.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer