Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Inflammation de la conjonctive, conjonctivite 26. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Inflammation de la conjonctive, conjonctivite

Définition

Inflammation de la conjonctive

La conjonctivite (inflammation de la conjonctive) est de loin la maladie de l‘oeil la plus fréquente. En cas de conjonctivite, la conjonctive (peau qui borde le globe oculaire) réagit par une inflammation à un stimulus pouvant provenir de l’extérieur ou d’une autre maladie oculaire. Le signe le plus caractéristique d’une conjonctivite est la coloration rouge de l’oeil («oeil rouge»).


En cas de conjonctivite persistante ou récidivante, un traitement médical s’impose. Seul le médecin est capable de faire la distinction entre une inflammation bénigne se limitant à la conjonctive et une maladie oculaire grave.

Causes

On distingue la conjonctivite contagieuse et la conjonctivite non contagieuse. Leurs causes sont différentes.

 

Forme non contagieuse

  • Inflammation oculaire d’origine allergique: pollen (rhume des foins), poussière, produits cosmétiques (pommades, maquillage)
  • Irritations de la conjonctive: forte lumière étincelante (éblouissement par le soleil, la neige et le soudage), poussière, corps étrangers, produits chimiques
  • Autres maladies: psoriasis, glaucome aigu, inflammations de la cornée, de l’iris ou de la sclérotique
  • Lésion de la cornée, par ex. par un corps étranger
  • Chez les nourrissons (de plus d’un an), retard de développement du canal lacrymal.
  • Utilisation inappropriée de gouttes ou de crèmes oculaires
  • Défaut visuel congénital (défaut de réfraction)

 

Forme contagieuse

  • Infection par des virus (virus de l’herpès, de la grippe, du zona).
  • Infection par des bactéries comme les staphylocoques, les streptocoques (généralement chez les enfants), les chlamydia et rarement, les gonocoques ou les pneumocoques.
  • Champignons

La transmission se fait en général par contact direct (se frotter les yeux avec des mains infectées). La conjonctivite à gonocoques, transmise de la mère à l’enfant durant l’accouchement, est devenue très rare. La maladie peut d‘abord toucher un oeil, puis s’étendre au second.

Troubles (symptômes)

Symptôme principal: oeil rouge

  • Brûlures, sensation de présence d’un corps étranger
  • Ecoulement de larmes
  • Paupières collées
  • Eventuellement, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques, sensation générale de maladie
  • Rarement, opacités de la cornée
  • Ecoulements purulents (bactéries)
  • Eventuellement, troubles de l’acuité visuelle (urgence médicale)

 

En cas de conjonctivite allergique, le signe principal est:

  • Fortes démangeaisons et oedème de la conjonctive

 

En cas d’exposition au soleil:

  • Céphalées et douleurs oculaires
  • Hypersensibilité à la lumière
  • Ecoulement de larmes

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient et examen de l’aspect externe de l’oeil
  • Frottis conjonctival pour déterminer l’agent pathogène

Options thérapeutiques

Le traitement est fonction de la cause de la conjonctivite. Le recours à des médicaments inappropriés peut s’avérer plus néfaste que bénéfique. Il convient donc de laisser le médecin décider du bon traitement.

  • Infections par des bactéries: pommades ou gouttes antiobiotiques
  • Infections par des virus: traitement symptomatique, éventuellement gouttes oculaires à base de cortisone
  • Inflammation d‘origine allergique: gouttes oculaires anti-allergiques, éventuellement traitement de l’allergie (par ex. désensibilisation, en cas de rhume des foins).
  • Traitement général: antalgiques, antipyrétiques, pansement oculaire ou port de lunettes de soleil.
  • En cas d’infection à chlamydia, le partenaire doit également être traité.

Évolution

  • Une conjonctivite virale aiguë traitée correctement guérit en règle générale après 2-3 semaines.
  • Les inflammations bactériennes non traitées peuvent provoquer des lésions de la cornée (ulcère) risquant d’entraîner la cecité du patient. Si elles sont traitées, les inflammations bactériennes guérissent généralement en l’espace de quelques jours.
  • Pour certaines inflammations virales (par ex. Herpès), la maladie peut réapparaître plus tard.
  • Dans certains cas, une infection mixte par virus et bactéries peut s’observer.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer