Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Inflammation du gland, balanite 27. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Inflammation du gland, balanite

Définition

Balanite: inflammation du gland

La balanite est une infection douloureuse du gland.


L’infection est provoquée, soit par des bactéries ou des micro-organismes (champignons), soit par des substances irritant la peau (allergènes, matières toxiques). Causes principales des infections: rapports sexuels non protégés et mauvaise hygiène. Dans de rare cas, l‘infection est associée à d’autres maladies (diabète, phimosis).


En règle générale, l’instauration d’un traitement médicamenteux permet la guérison de la balanite. Non traitée, elle présente un risque pour les voies urinaire et peut conduire à une prostatite ou une épididymite, voire à une septicémie (urgence).

Causes

Causes principales: une infection par bactéries ou micro-organismes (champignons) résulte de rapports sexuels non protégés, d’une hygiène intime insuffisante, inexistante ou exagérée. Se laver de façon exagérée conduit à une déshydratation ou à des lésions de la peau permettant ainsi aux micro-organismes et aux matières toxiques de pénétrer dans l’organisme.


Autres causes:

  • Prépuce trop étroit (phimosis)
  • Maladies sexuellement transmissibles, comme: gonorrhées, infections à chlamydia, infections à candida
  • Lésions cutanées après rapports sexuels
  • Traitement chimique des préservatifs (spermicides) ou autres substances toxiques appliquées sur le pénis (produits lubrifiants).

 

Balanite, maladie concomitante à:

  • Système immunitaire affaibli (diabète sucré, VIH, etc.)
  • Maladie de Reiter (maladie inflammatoire des articulations)Généralement le sujet souffre aussi d’une inflammation de l’urètre et des conjonctives.
  • Maladie de Behçet (maladie auto-immune associée à une inflammation des vaisseaux)
  • Lichen scléro-atrophique; cette maladie provoque des taches blanchâtres, la formation de cicatrices et une lésion du prépuce.

Troubles (symptômes)

  • Gonflement, rougeur et douleur au niveau du gland
  • En cas d’infection, écoulement purulent jaunâtre (mauvaise odeur)
  • Douleurs, brûlures au moment de la miction
  • Éventuellement, douleurs dans la région de l‘aine (gonflement des ganglions lymphatiques)
  • A un stade avancé: sensation générale de maladie et fièvre peuvent être des signes de septicémie (= urgence)

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes
  • Examen du pénis
  • Palpation des ganglions lymphatiques de l‘aine
  • Frottis et identification de l‘agent pathogène
  • Analyses de sang et d‘urine
  • Éventuellement, biopsie

Options thérapeutiques

Le traitement approprié de la maladie sous-jacente est essentiel (diabète). En cas d’infection bactérienne, il convient d’inclure le partenaire sexuel dans le traitement.

 

Généralités

  • Les bains à la camomille ont une action antiseptique, ils peuvent être employés parallèlement à un traitement médicamenteux.
  • Lavements par solution salée
  • Hygiène intime: lors de la toilette, décalotter le gland et le laver soigneusement.

 

Médicaments

  • Antibiotiques: agissent contre les bactéries
  • Antimycosiques: agissent contre les infectins à champignons
  • Éventuellement immunothérapie
  • Pommades: en fonction de l’agent pathogène, contre les bactéries (antibiotiques), les champignons (antimycosiques), anti-inflammatoires (pommades à base de corticoïdes).

En cas de récidives des infections et en présence de phimosis, une circoncision peut s’avérer efficace.

Complications possibles

Un traitement instauré rapidement et respecté permet généralement de guérir la balanite. 


En l’absence de traitement approprié, l’infection peut remonter les voies urinaires et causer des inflammations au niveau de l‘urètre ou de la vessie. Dans les cas les plus graves, on observe une inflammation de la prostate ou des épididymes.

Mesures préventives

  • L’hygiène intime est essentielle: lors de la toilette, décalotter le gland et le laver soigneusement.
  • Rapports sexuels protégés, en particulier en cas de partenaires multiples
  • Traitement approprié des maladies sous-jacentes (diabète, inflammations).

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer