Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Lymphangite 20. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Lymphangite

Définition

Lymphangite: une inflammation des vaisseaux lymphatiques
La lymphangite est une inflammation des vaisseaux lymphatiques le plus souvent due à des bactéries et émanant d’une blessure de la peau. Régulièrement, les ganglions lymphatiques avoisinants sont également touchés ; on parle alors de lymphadénite.

Causes

Les causes principales de la lymphangite sont les bactéries (le plus souvent des streptocoques, plus rarement des staphylocoques), qui, par le biais d’une blessure de la peau, parviennent jusqu’aux vaisseaux lymphatiques. Des inflammations dues à des mycoses ou à des substances toxiques sont rarissimes. Même les plus petites blessures de la peau telles qu’une piqûre d’insecte suffisent à causer une lymphangite.

 

Les causes principales d’une lymphangite sont:

  • Blessure infectée ou infection de la peau, le plus souvent localisée aux bras ou aux jambes
  • Piqûre d’insecte
  • Inflammation purulente du tissu (abcès, furoncle, érysipèle)
  • Aiguille de perfusion infectée ou injection de chimiothérapie par mégarde à côté de la veine
  • Maladies qui favorisent la formation d’une lymphangite : mycose des pieds, mauvaise cicatrisation auprès de patients diabétiques, varices

Troubles (symptômes)

La lymphangite se traduit par un cordon rouge, allant de la blessure le long des vaisseaux lymphatiques en direction du cœur (milieu du thorax). Les vaisseaux lymphatiques irrités ainsi que le tissu avoisinant sont douloureux et gonflés. Les ganglions lymphatiques à proximité peuvent également être touchés et deviennent, à leur tour, douloureux et gonflés.

 

S’ajoutent les signes d’infection généraux : la fièvre, frémissement de fièvre, ainsi qu’une sensation générale de maladie.

Examens (diagnostic)

Le plus souvent, l’aspect caractéristique de la peau et l’anamnèse du patient (surtout en ce qui concerne une éventuelle piqûre d’insecte ou une blessure de la peau) permettent au médecin de faire le diagnostic fiable d’une lymphangite. Le médecin doit scrupuleusement inspecter la surface de la peau affectée, le gonflement et la douleur ressentie lors de la palpation des ganglions lymphatiques avoisinants ainsi que chercher l’origine de l’infection, ce qui s’avère être souvent plus difficile.

Options thérapeutiques

En général, les lymphangites sont traitées par un antibiotique, puisqu’elles sont majoritairement la conséquence d’une infection bactérienne. L’inflammation diminue après quelques jours de traitement seulement.

 

De plus, la partie du corps affectée doit être immobilisée et mise au repos (p.ex. : pour le bras, une attèle ; pour le pied, l’immobilisation au lit). En ce qui concerne le traitement local, il est recommandé d’appliquer des pansements alcoolisés (refroidissant et désinfectant) ainsi que des crèmes anti-inflammatoires.

 

Le cas échéant, la source d’infection doit être traitée de manière chirurgicale (p.ex. inciser et drainer un abcès).

Complications possibles

Des infections récurrentes des vaisseaux lymphatiques peuvent endommager ces derniers de manière durable. En conséquence, l’écoulement de la lymphe est perturbé, ce qui conduit à la formation d’un lymphœdème (gonflement de la peau et des tissus conjonctifs suite à une accumulation du liquide lymphatique).

 

Théoriquement, une lymphangite non traitée peut engendrer une septicémie (infection grave de l’organisme causée le plus souvent par des bactéries dans le système sanguin). Chez le patient habituellement en bonne santé, une progression vers une septicémie est très rare. La septicémie est une maladie potentiellement mortelle, caractérisée par une fièvre importante et d’un frémissement de fièvre dus à la dispersion des bactéries dans tout le corps par le biais des vaisseaux sanguins. Malgré les soins intensifs apportés, la septicémie est souvent mortelle. C’est pour cette raison qu’une consultation médicale reste impérative lors de tous signes cliniques pouvant suggérer une éventuelle lymphangite.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer