Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Mycoses 26. Mars 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Mycoses

Définition

Mycoses: des maladies provoquées par des champignons

Les mycoses sont des maladies provoquées par des champignons. Seuls environ 180 types de champignons sur les 100'000 existants sont pathogènes pour l’homme.

 

Les champignons ayant un impact dermatologique se divisent en trois catégories:


  • Dermatophytes (champignons filamenteux): trichophyton, microsporum
  • Levures (blastomycètes): candida, pityrosporum
  • Moissures (hyphomycètes): aspergillus

Les dermatophytes sont responsables des mycoses cutanées, sur la tête, le torse et les pieds, que l’on nomme tinea en latin.


Les levures provoquent essentiellement des infections de la muqueuse au niveau de la région génitale (mycoses vaginales), de la région buccale (mycoses buccales) ou de l’oesophage (mycose oesophagienne). Mais ce type de champignon est également responsable de mycoses des organes internes, appelées mycoses systémiques. Le type de levure candida joue un rôle central dans ces infections.


Les moisissures ne sont que rarement responsables de mycoses cutanées, mais elles peuvent en revanche s’implanter sur une infection déjà existante et aggraver les symptômes. Ce type de champignons atteint plus souvent les organes internes, pour provoquer des mycoses systémiques.

 

Parmi les mycoses systémiques, on distingue les mycoses systémiques primaires et les mycoses systémiques opportunistes:

  • Mycoses systémiques primaires: certains types de champignons peuvent provoquer des infections chez des sujets sains. Les spores sont présentes partout ; elles sont inhalées dans les poumons et atteignent ensuite l’organisme.
  • Mycoses systémiques opportunistes: seules les personnes immunodéprimées peuvent être atteintes. Chez une personne saine, ces champignons se fixent sur les surfaces internes et externes du corps mais ne déclenchent pas de maladie. En revanche, chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les champignons franchissent la surface protectrice superficielle et atteignent ainsi les tissus sous-jacents ou la circulation sanguine.

Causes

Les mycoses sont favorisées par:

  • Lésions cutanées
  • Mauvaises chaussures (bottes en caoutchouc, accumulation de chaleur, transpiration).
  • Implantation aux endroits où la couche superficielle de protection acide est moins importante (entre les orteils).
  • Fréquentation de piscines en plein air et de douches publiques
  • Faiblesse immunitaire
  • Maladies métaboliques ou troubles alimentaires (glycémie, diarrhée du nourrisson).
  • Prise de certains médicaments (antibiotiques, corticostéroïdes, médicaments cytostatiques pour traiter les tumeurs).

Troubles (symptômes)

Symptômes objectifs:

  • Lésions rouges rondes ou ovales, dont les bords peuvent s’écailler et le centre se décolorer.
  • Pustules, par ex. au niveau de la barbe
  • Dépôts blancs fixés sur les muqueuses (bouche, organes génitaux)
  • Ecoulement vaginaux
  • Rougeurs dans la région anale et au niveau des organes génitaux
  • Rhagades et érosions entre les doigts et les orteils
  • Lésions érythémato-croûteuses et squameuses du cuir chevelu

 

Symptômes subjectifs:

  • Démangeaisons
  • Aspect inesthétique par coloration de certaines zones cutanées
  • Sensations de brûlure, essentiellement au niveau des muqueuses

Examens (diagnostic)

  • Examen attentif des zones cutanées atteintes par lampe fluorescente (lampe de Wood).
  • Frottis des lésions: prélèvement de squames aux bords des lésions
  • Identification du germe sur un milieu de culture
  • Histologie: utilisation de coloration spéciale lorsque les examens du frottis et de la culture sont négatifs mais qu’une mycose est soupçonnée.

Options thérapeutiques

Les mycoses sont très tenaces. Plusieurs préparations, qui inhibent spécifiquement la multiplication des champignons, sont disponibles pour traiter les mycoses.

 

En fonction de la localisation de l’infection, des préparations locales sous forme de crèmes ou de sprays sont utilisées. Pour le traitement systémique, on a recours à des comprimés.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer