Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Poux de tête, morpions, poux de corps 24. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Poux de tête, morpions, poux de corps

Définition

Poux de tête, morpions, poux de corps

Les infections transmises par les poux affectent depuis toujours les hommes. On distingue trois espèces de poux:

  • Pou de tête, Pediculus humanus capitis
  • Morpion, Phthirus pubis
  • Pou de corps, Pediculus humanus corporis

 

A nos latitudes, les poux de tête sont très répandus; il s'agit de parasites humains non transmis par les animaux.


Les poux font partie du genre des insectes. Ils se logent dans toutes les zones pileuses du corps et se nourrissent du sang de l'hôte. Ils s'adaptent à la couleur de cheveux de l'hôte et sont donc très difficilement détectables.


Les lentes (oeufs) se trouvent à environ un demi centimètre de la racine des cheveux et y sont fixés. Les larves sortent déjà après une semaine. La durée de vie d'un pou s'élève à 30 jours en moyenne. Les enfants fréquentant des écoles ou des jardins d'enfants sont particulièrement menacés (possibilités de contact).


En règle générale, les lentes blanches, qui sont fixées à plus d'1 cm du cuir chevelu, ne sont plus contagieuses, surtout si un traitement a déjà été effectué.

 

Les morpions sont plus petits que les poux de tête et se logent avant tout dans les poils drus (poils du pubis, région axillaire, poils de la poitrine, coiffures rasta, et éventuellement dans les sourcils ou les cils).

 

La pédiculose (contamination par les poux) est une maladie à déclaration obligatoire, conformément à la loi de protection contre les infections.

Causes

Important: contrairement à l’idée reçue, la présence de poux n’est pas nécessairement liée à une mauvaise hygiène; ces insectes se logent également dans les poils et cheveux propres. Par contre, le risque de pédiculose est fortement accru en cas de mauvaise hygiène.


La transmission s’effectue par contact corporel étroit (contact des cheveux/poils). Les poux peuvent également se transmettre de façon indirecte par des objets qui ont été en contact avec des cheveux infectés (peignes, brosses, linge de lit, chapeaux, jouets, vêtements, etc.).

 

Les morpions peuvent également être transmis lors des rapports sexuels.

Troubles (symptômes)

Poux de tête

Après un premier contact avec des poux de tête, des démangeaisons et des chattouillements au niveau du cuir chevelu et de la peau sont ressentis au bout de quatre à six semaines. Les piqûres des poux de tête (environ toutes les 2-3h) et plus précisemment les enzymes salivaires provoquent de fortes démangeaisons, engendrant rougeurs et vésicules. Les localisations favorites  sont : derrière les oreilles, ainsi qu’au niveau de l’occiput et de la nuque.


En cas de pédiculose importante, les cheveux peuvent se coller les uns aux autres et un eczéma peut se manifester. Le fait de se gratter constamment permet aux bactéries de s’implanter, ce qui déclenche des surinfections. On observe parfois un gonflement des ganglions lymphatiques. Contrairement aux poux de corps, les poux de tête ne sont pas des vecteurs d’infections.


Morpions

Les morpions provoquent également de fortes démangeaisons. De petits hématomes se forment souvent aux points de piqûre.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient: les lentes sont généralement bien détectables, alors que les poux le sont moins. Il est possible d’inspecter systématiquement les cheveux au moyen d’une loupe ou d’un peigne à lentes.
  • On peut reconnaître les petits points de piqûres sur le cuir chevelu.
  • On peut également pencher la tête vers l’avant au-dessus d’une feuille blanche. En peignant les cheveux, des poux peuvent tomber.
  • Peigne à lentes: il permet de détecter mèche par mèche des poux après le lavage des cheveux et l’application d’un baume de soin.

Options thérapeutiques

Le traitement devrait être débuté immédiatement après le constat d’une pédiculose. Il est essentiel d’informer les personnes et les institutions avec lesquelles le patient a été en contact. Pour éviter toute propagation, les personnes qui ont été en contact avec le sujet atteint devraient faire l’objet d’un contrôle et d’un traitement, le cas échéant. Dans un grand nombre d’écoles suisses, des personnes spécifiquement formées, s’occupent de l’encadrement, du contrôle et de la prévention de la pédiculose.


Les mesures de prévention et des conseils sur le traitement correct sont enseignés aux parents.

 

Traitement par des shampoings et lotions insecticides (pédiculicides)

Shampoings ou lotions insecticides: ces produits ne devraient pas être utilisés à titre préventif car il pourrait éventuellement en résulter une résistance contre le principe actif. Certains pays sont déjà confrontés à ce problème de résistance aux pédiculicides.


Conformément à la notice d’utilisation, les pédiculicides doivent être appliqués plusieurs fois durant la durée préconisée. Il est essentiel d’effectuer un contrôle minutieux au moyen d’un peigne à lentes. En présence de lentes, celles-ci devraient immédiatement être éliminées. Les yeux, la bouche et le nez ne doivent pas entrer en contact avec les produits pédiculicides car ils irritent les muqueuses.


Par ailleurs, des préparations non-insecticides sont déjà commercialisées. Ces produits visent à recouvrir et à étouffer les poux. Ce traitement dure une semaine. En cas de pédiculose importante, il doit être répété au bout de quelques semaines.


En cas d’infestation par des poux de tête, il peut s’avérer utile de peigner régulièrement les cheveux mouillés. Par contre, si les poux sont localisés sur une autre partie du corps, un traitement insecticide est nécessaire.

 

Il convient d’être prudent lors de l’utilisation de produits pédiculicides chez les nourrissons et les enfants en bas âge. Comme le produit risque de pénétrer dans l‘organisme, le traitement est généralement effectué à l’hôpital.

 

 

Air chaud contre les poux de tête

L’exposition à de l’air chaud (au moins 45°) durant 1h semble être une méthode efficace, simple et fiable pour débarasser quelqu’un d’une pédiculose. Par ailleurs, une étude parue dans le Pediatrics de novembre 2007 a montré que cette méthode n’induit aucun développement de résistance. Lors de cette étude, un LouseBuster* (appareil spécifique soufflant une grande quantité d’air sec pour détruire les poux) a été comparé avec d’autres appareils de séchage à air chaud.


Pratiquement tous les sujets traités par LouseBuster n’avaient plus de poux une semaine après le début du traitement. Aucun effet indésirable n’a été constaté.

En revanche, d’autres experts mettent en garde contre les appareils de séchage à air chaud comme les sèche-cheveux qui pourraient brûler le cuir chevelu.

 

*A ce jour, les LouseBuster ne sont pas encore autorisés en Suisse (remarque de l’auteur).

Mesures préventives

Lorsqu’un cas de pédiculose est constaté, il convient d’avertir le jardin d’enfants, l’école et les amis proches. C’est le seul moyen d’endiguer la propagation.


En tous cas, il n’y a aucune raison d’avoir honte, d’autant plus qu’il est généralement impossible de savoir d’où la pédiculose provient.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer