Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Rupture du tendond 26. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Rupture du tendond' Achille

Définition

Rupture du tendond' Achille: le saut ou le sautillement sont des causes fréquentes de ce type de déchirure.
D'après la légende, l’invulnérable Achille mourut d'une blessure au talon. Aujourd'hui encore, le tendon d'Achille est une partie du corps sensible aux blessures, bien qu’un des tendons les plus solides du corps.
 
On distingue la déchirure aiguë du tendon d'Achille, sans symptômes, et la déchirure partielle avec apparition d’une usure.
 
Les problèmes chroniques sont dus à une dégénérescence du tissu tendineux. Les personnes âgées ou atteintes d'une pathologie chronique comme le diabète, l'arthrite rhumatoïde ou d'autres pathologies rhumatismales sont plus affectées.
 
La déchirure du tendon d'Achille survient fréquemment lors de la pratique d’un sport, après le travail sur le court de tennis, en dansant, en faisant de l'aérobic. Le patient type, âgé de 30 à 50 ans, est souvent un sportif amateur.
 
La déchirure du tendon d'Achille est conservative - traitée sans chirurgie. Les spécialistes recommandent plutôt l'opération car une immobilisation prolongée de la jambe sans approche chirurgicale, peut provoquer une atrophie musculaire, une thrombose, une nouvelle déchirure du tendon d'Achille ainsi qu'une perte de force.

Causes

Le saut ou le sautillement sont des causes fréquentes de ce type de déchirure. Parmi ces causes, on souligne une charge forte sur le tendon.
 
Les sportifs professionnels souffrent rarement d’une déchirure du tendon d'Achille car ils s'échauffent suffisamment avant une activité sportive.

Troubles (symptômes)

Un claquement fort permet de déceler la déchirure aiguë du tendon d'Achille. Le mouvement du pied en direction du tibia est impossible à cause des douleurs et il est également impossible de rester sur la pointe des pieds car le tendon est déchiré.

 

Autres symptômes

  • douleurs immédiates et fortes après l'accident
  • formation de creux sur le talon, signe typique de déchirure du tendon d'Achille
  • incapacité de bouger le pied activement et de sauter
  • Il peut se produire un épanchement ou une tuméfaction sur l'arrière de la cheville

Examens (diagnostic)

La description de l'accident ainsi que les symptômes, en particulier l’existence d’un ''claquement'', l'impossibilité de bouger le pied ou de tenir sur la pointe des pieds, permettent au médecin de poser le diagnostic d'une déchirure du tendon d'Achille.

 

Un test spécial confirme le diagnostic:

  • test de Thomson: le médecin comprime les mollets, et la flexion du pied doit se faire automatiquement; si ce n'est pas le cas, le diagnostic est confirmé.

Examens radiologiques

  • échographie (ultrasons): permet de déceler une lacune du tendon. Cela concerne 70% des cas.
  • radiographies : pour exclure une fracture ou un déchirement osseux du tendon.
  • IRM: réalisée en cas de suspicion de déchirure partielle du tendon d'Achille.

Options thérapeutiques

Traitement d'urgence

Le premier traitement, qui si possible doit être effectué sur le lieu de l’accident, suit le schéma RGCE :

  • R repos – interruption immédiate du sport – en raison d'une impossibilité de dérouler automatiquement le pied.
  • G glace – refroidissement de la blessure, dans la mesure où il s’agit d’une blessure fermée (pas de blessure ouverte) ; attention : ne pas poser la glace directement sur la peau, risque de lésions dues au froid.
  • C compression – le bandage compressif empêche la tuméfaction et doit être vérifié régulièrement.
  • E élévation – en cas de blessure impliquant les extrémités (bras, jambes), le reflux sanguin ainsi que le dégonflement du membre sont facilités par la position haute.

La déchirure du tendon d’Achille est traitée conservativement ou chirurgicalement.

 

Traitement conservatif

Si le médecin constate que les extrémités des tendons déchirés se touchent à l'extension, l'opération n'est pas toujours nécessaire. Dans de nombreux cas les deux extrémités se soudent.

 

Méthode

Soulagement du tendon d'Achille au moyen de chaussures spéciales. La chaussure spéciale possède un talon léger, qui garantit la position sur la pointe des pieds ; cette position favorise le contact des deux extrémités du tendon. Ce soulagement partiel dure deux semaines. On peut ensuite utiliser une charge normale. Attention : contrôle régulier du processus de guérison par le médecin. La guérison devrait se faire en quelques semaines.
 
La méthode conservative évite le risque d'anesthésie associé à la chirurgie. Les inconvénients sont les suivants : atrophie musculaire ainsi que risque de thrombose et immobilité plus longue.

 

Traitement chirurgical

Les deux extrémités des tendons doivent être cousues. Il existe deux méthodes : l'opération ouverte ou l'opération mini invasive. Le type de chirurgie choisi dépend de l'état du patient et du tendon. Si des adhésions se forment il faut une opération ouverte. L'opération mini invasive ne convient qu'à une première déchirure et à condition qu’il n'existe pas de symptômes de rupture du tendon d'Achille préexistants.

 

Traitement post-opératoire

L'hospitalisation est courte : 2 à 3 jours.

 

Le traitement comprend :

  • charge partielle du pied (au maximum la moitié du poids du corps), puis augmentation progressive de la charge
  • port d'un bandage ou d'une attelle (orthèse)
  • physiothérapie selon le besoin et le souhait du patient
  • charge totale après environ 6 à 7 semaines
  • après environ 2 mois, on peut enlever l'attelle
  • le patient peut reprendre doucement le jogging après 12 semaines. Les sports de combat nécessitent un délai d’attente d'environ 6 mois

Complications possibles

Le processus de guérison se déroule normalement sans complications. Cela signifie que, après un traitement conservatif comme chirurgical, la motricité d'avant l'accident doit être rétablie.
 
Dans de rares cas on observe des troubles vasculaires, des infections et un raccourcissement ou un allongement du tendon.
Comme pour les autres opérations il existe des risques d'infections ou de thromboses.

Mesures préventives

  • une activité sportive régulière maintient l'élasticité des muscles et des tendons
  • exercices d'étirement et d'échauffement avant et après une activité sportive
  • éviter les charges trop lourdes
  • il est préférable d'éviter les sports à risque, où on doit « freiner » (par ex. le squash), à la rigueur faire des mouvements avant et après le sport
  • porter éventuellement une protection pour les sports impliquant fortement le pied.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer