Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Thymome, cancer et tumeurs du thymus 27. Février 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Thymome, cancer et tumeurs du thymus

Définition

Cancer et tumeurs du thymus: trois-quarts des thymomes sont bénins, un quart est malin.

Les thymomes sont des tumeurs rares du thymus, un organe situé dans le médiastin. Trois-quarts des thymomes sont bénins, un quart est malin. Les thymomes malins sont également appelés carcinomes thymiques (ou cancer du thymus).

 

Le thymus se situe dans la partie supérieure du thorax, juste derrière le sternum. Leur de notre jeunesse, le thymus joue un rôle important dans le développement du système immunitaire. Le thymus sert de lieu de maturation à des cellules responsables de l’immunité cellulaire (lymphocytes T). À l’âge adulte, le thymus commence à régresser, de manière à ce qu’il ne reste plus qu’une petite partie du tissu thymique (involution du thymus). À partir des cellules thymiques restantes, des tumeurs peuvent se développer. La cause demeure cependant inconnue. La majorité des thymomes se manifeste chez des patients âgés entre 50 et 60 ans. Cependant, ils peuvent survenir à tout âge.

 

Les thymomes bénins croissent lentement et ne se propagent pas en dehors du tissu thymique. Les carcinomes thymiques sont malins, c’est-à-dire qu’ils croissent rapidement, infestent le tissu avoisinant et créent des foyers tumoraux (métastases) dans d’autres organes.

 

L’examen radiologique représente l’outil le plus important dans le cadre du diagnostic du thymome. Un examen microbiologique du tissu (biopsie) démontre si la tumeur est bénigne ou maligne.

 

Les tumeurs du thymus (qu’importe si elles sont bénignes ou malignes) doivent être, si possible, extraites chirurgicalement. Si la maladie est avancée, une radiothérapie et/ou une chimiothérapie peuvent être envisagées.

Causes

La cause exacte de la genèse des thymomes n’est pas connue. Les thymomes se manifestent souvent en association avec d’autres maladies, comme cela peut être le cas de la myasthénie, une maladie neuromusculaire auto-immune. Les thymomes bénins sont souvent accompagnés d’une anémie (manque d’hémoglobine), d’un lupus érythémateux ou d’un manque d’anticorps (hypogammaglobulinémie).

Troubles (symptômes)

Ce n’est que lorsque la maladie est suffisamment avancée que les tumeurs du thymome provoquent des symptômes. C’est pour cette raison que la maladie passe longtemps inaperçue.  Souvent, le médecin diagnostique une tumeur du thymome de manière tout à fait aléatoire lors d’un examen radiologique du thorax.

 

Les troubles se manifestent uniquement lorsque la tumeur empiète sur ses organes voisins (trachée et œsophage) à cause de sa taille ou si elle infiltre le tissu avoisinant.

 

Les symptômes suivants peuvent suggérer un thymome:

  • troubles de la déglutition
  • toux chronique
  • enrouement de la voix
  • dyspnée (essoufflement)
  • sensation d’oppression derrière le sternum
  • douleurs thoraciques
  • problèmes cardiaques (lorsque la tumeur est grande et empiète sur le cœur)
  • apparition simultanée d’une autre maladie (p.ex. une faiblesse musculaire prononcée lors d’une myasthénie)
  • syndrome de la veine cave supérieure : le reflux sanguin provenant de la tête et des bras et allant au cœur est fortement réduit car la tumeur pénètre dans la veine cave supérieure

Examens (diagnostic)

Les thymomes sont le plus souvent diagnostiqués par hasard lors d’une radiographie du thorax. Dans ce cas-là, ou si un thymome est suspecté, le médecin relèvera les troubles actuels du patient ainsi que ces antécédents médicaux et personnels. La consultation se poursuit ensuite par un examen physique.

 

Les examens suivants sont réalisés:

  • radiographie du thorax, si celle-ci n’a pas encore été faite
  • scanner (tomodensitométrie) et IRM (Résonance magnétique nucléaire) pour déterminer la progression de la tumeur
  • biopsie du tissu ainsi qu’analyse microscopique : pour différencier les tumeurs bénignes des tumeurs malignes

Options thérapeutiques

Chaque thymome, qu’il soit malin ou bénin, doit être traité, car même les tumeurs bénignes peuvent dégénérer tôt ou tard.

 

Opération, radiothérapie et chimiothérapie
Si la situation le permet, la tumeur doit être réséquée chirurgicalement. Lors de tumeurs au stade avancé qui ne peuvent pas être entièrement extraites, une radiothérapie et/ou une chimiothérapie sont menées après l’opération chirurgicale.

Mesures préventives

Les causes pour la genèse des thymomes demeurent inconnues. Il n’existe donc aucune mesure de prévention. Les thymomes se manifestent souvent dans le cadre d’autres maladies, telles que la myasthénie, une maladie neuromusculaire auto-immune.  Si celle-ci est diagnostiquée, une radiographie du thorax devrait être réalisée pour exclure ou diagnostiquer à temps un éventuel thymome.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer