Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Urticaire 28. Mai 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Urticaire

Définition

Urticaire: les symptômes principaux sont des papules (gonflement de la peau) et une démangeaison intense

L'urticaire est une allergie de la peau qui est fréquente. Elle est nommée ainsi car elle cause les mêmes symptômes que le contact d'une ortie avec la peau. Les symptômes principaux sont des papules (gonflement de la peau) et une démangeaison intense.


Il existe deux formes d'urticaire, en fonction du déroulement: la forme aigue et la forme chronique. La forme aigue se guérit d'elle-même en quelques heures, voir quelques jours; la forme chronique peut rester présente durant plusieurs mois. L'élément déclencheur est souvent inconnu. Les symptômes se manifestent cependant fréquemment en lien avec une vraie allergie, le plus souvent lors d'une piqûre d'insecte, de la consommation d'un aliment ou de l'utilisation d'un médicament.

 

Cette maladie touche surtout les adultes, les femmes plus que les hommes.


Les symptômes peuvent aussi être déclenchés par un stimulus mécanique - par exemple en se grattant ou en pressant la peau.


Des stimuli externes tels que le chaud, le froid, la lumière solaire et un stress émotionnel ou corporel peuvent aussi être l'élément déclencheur. Si la cause de l'urticaire est immunologique (c'est-à-dire une allergie), celle-ci se manifeste alors sous la forme d'une réaction allergique immédiate, par exemple suite à la consommation de l'allergène ou à un contact avec ce dernier. Dans les cas les plus graves, la victime subit un choc anaphylactique avec un collapse cardio-respiratoire, ce qui est une urgence médicale absolue.


L'urticaire n'est ni transmissible héréditairement, ni contagieuse. On a cependant observé une certaine prédisposition familiale.

Causes

Lors d'une urticaire, divers agents déclencheurs sont à prendre en considération. Les victimes, avec l'aide de leur médecin, doivent au cas par cas trouver quel allergène en est responsable.


Les allergènes les plus fréquents qui peuvent causer une urticaire sont:

  • Certains aliments (poisson, œuf, céréales, lait de vache, crustacés, moules, noix, baies, soya)
  • Agents conservateurs, colorants alimentaires, arômes alimentaires
  • Résidus de sprays avec lesquels des fruits, légumes et viandes ont été traités
  • Médicaments: par exemple l'acide acétylsalicylique (Aspirine®) ou des antibiotiques (entre autres la pénicilline)
  • Métaux dans le corps (par exemple un plombage dentaire)
  • Piqûres d'insectes (moustiques, puces, abeilles)
  • Plantes (pexp. l'ortie)
  • Poils d'animaux ou plumes
  • Infections
  • Maladies: troubles hormonaux, troubles du métabolisme
  • Autres éléments déclencheurs des papules: frottement, pression sur la peau, froid ou chaud, exposition directe ou indirecte aux rayons du soleil, radiographie, stress émotionnel ou physique

Troubles (symptômes)

Il survient tout d'abord des rougeurs qui forment ensuite des cloques pâles (formation de papules). Les papules (aussi nommées urticaires) sont formées par l'agglutinement de fluides (œdème) dans la couche de la peau la plus superficielle.


L'urticaire a une apparence bien différente en fonction de l'agent déclencheur : les papules peuvent être petites telle une tête d'épingle ou plus grosses que la paume d'une main, limitées à un seul endroit sur le corps ou y être dispersées. Plusieurs petites papules peuvent aussi fusionner pour n'en former finalement qu'une grosse. La plupart du temps, ces papules grattent beaucoup et disparaissent dans les 24 heures sans laisser ni cicatrice, ni trace derrière elles.

 

Une telle poussée peut cependant se prolonger sur plusieurs jours ou semaines - il se forme alors constamment de nouvelles papules. La raison : les cellules immunitaires de la peau situées dans le derme, les mastocytes, libèrent de l'histamine, substance qui joue le rôle clé dans l'urticaire. L'histamine cause l'élargissement des vaisseaux de la peau, ce qui induit à son tour le gonflement de la peau, une rougeur locale et une démangeaison.

 


De telles papules peuvent en théorie se former partout sur le corps. On les trouve cependant le plus souvent sur les bras, les jambes, le tronc et le visage. Lors d'une urticaire, il peut aussi y avoir un gonflement des paupières, de la langue ou de la muqueuse buccale - processus décrit en médecine sous le nom d'angiœdème. Dans ce cas, il faut souvent plus de temps avant que les papules ne disparaissent. Attention : les victimes de tels symptômes devraient impérativement consulter de suite un médecin, étant donné qu'ils peuvent indiquer une réaction anaphylactique.


D'autres symptômes possibles sont :

  • Gonflement du visage, des lèvres, des voies respiratoires (crise d'asthme, difficulté à respirer)
  • Crampes d'estomac, nausée, diarrhée
  • Nez qui coule et éruptions cutanées (brûlure, démangeaison)
  • Eventuellement chute de la pression sanguine

 

Dans les cas les plus graves, il peut y avoir un collapse cardio-respiratoire (choc anaphylactique), ce qui est une urgence absolue. Les personnes allergiques devraient impérativement avoir avec elles une carte d'urgence et un kit d'urgence (voir aussi options thérapeutiques de l'urticaire).

Examens (diagnostic)

Le médecin peut diagnostiquer une urticaire rien qu'en observant les réactions de la peau (formation de papules, démangeaison intense). Il doit ensuite en trouver la cause afin que le patient puisse éviter une telle réaction dans le futur.

 

Si l'élément déclencheur (allergène) reste inconnu, ou si l'urticaire perdure plus de 6 semaines malgré un traitement adapté, il est recommandé d'effectuer un examen spécifique chez le dermatologue (médecin de la peau). Il cherchera en détail l'allergène grâce à des tests sanguins et cutanés. Cela comprend :

  • Le test de provocation: une petite quantité de l'allergène soupçonné est avalée ou administrée sous la peau. Attention : ne jamais essayer soi-même sans contrôle médical.
  • Examens de laboratoire
  • Tests allergologiques

 

Comme pour toutes les allergies, le patient doit aussi être motivé à découvrir l'allergène. En observant quand et comment l'urticaire se manifeste, il aide ainsi le médecin à trouver la cause. On ne peut en effet éviter l'élément déclencheur que lorsqu'on le connait.

Options thérapeutiques

Comme pour toutes les allergies, le meilleur traitement est d'éviter le contact avec l'allergène.

 

Traitement de l'urticaire aigue

La formation de papules et les démangeaisons liées à une urticaire peuvent - pour autant que l'élément déclencheur ne soit pas le froid - être atténuées grâce à l'application locale d'une compresse froide ou d'un gel refroidissant.

 

Médicaments

  • Substances antiallergiques (les antihistaminiques) sous forme de tablettes ou de gel
  • Eventuellement un antidouleur

 

Dès que les symptômes se sont réduits après quelques heures, un traitement médical ne doit pas être poursuit. Il est aussi préférable que la victime prenne conscience de l'élément ayant déclenché l'urticaire.

 

Lors d'une réaction allergique grave (choc anaphylactique) avec un collapse cardio-respiratoire, la victime doit tout de suite être prise en charge par les urgences (Tél. : 144). Les personnes allergiques devraient avoir avec elles une carte d'urgence et un kit d'urgence. Ce kit d'urgence contient un antihistaminique, des tablettes de cortisone et une seringue d'adrénaline prête à l'emploi, et il est tout particulièrement conseillé pour les personnes allergiques aux piqûres d'insectes (abeilles, guêpes, frelons) et aux noix.

 

Traitement de l'urticaire chronique

Si les poussées d'urticaire sont récurrentes ou si on pense qu'elles vont revenir dans le futur, un traitement à long terme avec un antihistaminique est indiqué.
Dans certains cas, un traitement "d'accoutumance" peut être envisagé, mais seulement sous le contrôle d'un médecin. Si par exemple le froid est la cause de l'urticaire, la répétition de bains froids permet petit à petit au corps de s'y "habituer". Un autre exemple serait d'effectuer des exercices physiques ciblés en cas d'urticaire du au stress corporel.



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer