Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Zona, Herpes Zoster 27. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Zona, Herpes Zoster

Définition

Zona, Herpes Zoster: eruption cutanée typique

Le zona se caractérise par une éruption cutanée, souvent très douloureuse, qui est due à la réactivation du virus varicelle-zona. Le premier contact avec le virus est responsable de la survenue de la varicelle.


Les deux affections – zona et varicelle – sont hautement contagieuses, particulièrement pour les sujets âgés ou les sujets immunodéprimés.

 

Lorsqu'un traitement approprié est instauré dans les heures qui suivent l’apparition des symptômes, la maladie guérit le plus souvent en quelques semaines sans laisser de séquelles.

Causes

  • Le zona est toujours précédé par une autre infection;la varicelle. Le virus varicelle-zona reste pendant de nombreuses années quiescent, à l’état inactif, dans les ganglions nerveux.
  • Le zona peut être indicatif d’un affaiblissement des défenses immunitaires ; dans ce contexte, il se rencontre chez des patients atteints du SIDA, des patients cancéreux ou des patients traités par chimiothérapie.
  • D’autres facteurs comme la grippe, le stress ou une exposition importante au soleil peuvent favoriser la survenue du zona.

Troubles (symptômes)

  • Le premier signe de la réactivation du virus de la varicelle consiste en l’apparition d’une sensation de brûlures le long des voies nerveuses; l’apparition d’une brûlure en ceinture est très caractéristique pour le zona. Cette brûlure est associée à des troubles sensitifs et à des douleurs importantes, émanant de la colonne vertébrale et irradiant vers le sternum.
  • Il existe un sentiment général de maladie avec éventuellement de la fièvre et un gonflement des ganglions lymphatiques
  • Les lésions cutanées caractéristiques de la maladie apparaissent après 3 jours: petites vésicules sur placards érythémateux ressemblant à celles de la varicelle. Les lésions peuvent se manifester à n’importe quel endroit du corps (tronc, tête, fesses) mais elles sont limitées à un territoire nerveux spécifique relativement bien délimité, et ne touchent qu’une moitié du corps.
  • Le point culminant est atteint après 5 jours: les vésicules éclatent et sont remplacées progressivement par des croûtes; les croûtes tombent après 2 à 3 semaines.
  • Les douleurs peuvent persister ou réapparaître après des semaines voire des mois. Il s’agit des douleurs post-zostériennes, qui touchent principalement les personnes âgées. Elles peuvent durer des années.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Frottis des lésions

Options thérapeutiques

Un traitement approprié doit être instauré au plus vite afin d’éviter une évolution défavorable et la survenue de complications. Les médicaments virostatiques (médicaments dirigés contre le virus) entraînent une diminution rapide de la douleur et des rougeurs. Après traitement, les complications de la maladie surviennent plus rarement. Une application locale de poudre et de solutions peut également s’avérer utile.

 

En raison de sa grande contagiosité, un patient avec zona ne devrait pas se rendre chez le médecin, mais le faire venir à domicile.

Complications possibles

La majorité des cas de zona évoluent sans complications; après instauration du traitement, le zona guérit en environ un mois. Surtout chez les sujets âgés, les douleurs peuvent encore persister pendant des mois ou des années après la guérison des lésions cutanées. Ce dernier tableau clinique correspond à la névralgie post-zostérienne.

 

Autres conséquences:

  • Cicatrices cutanées
  • Des cicatrices peuvent se former au niveau de la cornée et diminuer l’acuité visuelle
  • L’atteinte des nerfs crâniens peut engendrer des troubles auditifs, des paralysies des muscles de la face ou une perte du goût.
  • Chez certains patients, on peut observer une atteinte du cerveau, des méninges ou de la moelle dorsale; une paralysie du diaphragme peut également survenir.
  • Une extension des lésions à toute la surface corporelle (herpes zoster généralisé) se rencontre chez des sujets avec affaiblissement des défenses immunitaires ou sous immunosuppression. Cette situation peut mettre la vie du sujet en danger.
  • Les névralgies post-zostériennes sont très douloureuses et s’apparentent à des «coups de couteau».
  • Les lésions peuvent laisser des zones de peau hyperpigmentées (de couleur brune) ou dépigmentées (de couleur blanche).

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer