Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Actualités 18. Août 2017
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Attaque cérébrale: les fruits et légumes peuvent protéger les femmes

Les aliments riches en antioxydants - surtout les fruits et légumes - peuvent protéger les femmes d'une attaque cérébrale, et cela indépendamment de savoir si elles souffrent déjà d’une maladie cardiovasculaire ou autre affectant les vaisseaux, comme l'ont déclaré des scientifiques de la Karolinska Institut en Suède après avoir réalisé une étude sur plus de 30'000 femmes.

Les fruits et
légumes peuvent
protéger d'une
attaque cérébrale
 
Les vitamines C et E, le carotène (provitamine A) et le flavonoïde, qui se trouvent en quantité notamment dans de nombreux fruits et légumes, aident à fortement réduire le stress oxydatif et les processus inflammatoires dans le corps.

 

De plus, ces antioxydants améliorent le fonctionnement de la paroi intérieure des vaisseaux sanguin, l'endothélium, ce qui a un effet bénéfique sur la pression artérielle et la coagulation sanguine et réduit les processus inflammatoires dans les vaisseaux.

 

Tous ces changements aident à rester en santé et évitent de développer des maladies cardiovasculaires, dont les infarctus cardiaques et les attaques cérébrales.

 

Dans l'étude citée, les chercheurs ont analysé une banque de données sur la mammographie de 31'035 femmes âgées entre 49 et 83 ans et sans maladie cardiovasculaire, ainsi que de 5'680 femmes avec une telle maladie.

 

Du groupe affecté d'une maladie cardiovasculaire, 1'007 femmes ont souffert d'une attaque cérébrale durant les neuf années d'observation; de celui sans maladie cardiovasculaire, ce nombre était de 1'322 pour une période d'observation de 11.5 années.

 

Les chercheurs ont déterminé les habitudes alimentaires des participantes au moyen d'un questionnaire et ont ensuite calculé la concentration en agents antioxydants (TAC).

 

La concentration la plus élevée en TAC était présente chez les femmes sans maladie cardiovasculaire. Leur consommation d’antioxydants provenait à 50% de légumes et de fruits, à 18% de produits à base de blé complet, à 16% de thé et à 5% de chocolat. Et: ces femmes présentaient un risque d'attaques cérébrales de 17% inférieur à celui des femmes n'ayant également jamais souffert d'une maladie cardiovasculaire mais dont la consommation d'antioxydants était moindre.

 

Une alimentation riche en antioxydants protégeait cependant aussi les femmes avec une maladie cardiovasculaire: ces participantes souffraient aussi moins souvent d'une attaque cérébrale que celles consommant peu d'antioxydants.

 

D'après les chercheurs, ces résultats indiquent que la consommation d'aliments riches en antioxydants (fruits, légumes, produits à base de blé complet etc.) réduit distinctement chez les femmes le risque de développer une attaque cérébrale, indépendamment de la présence ou non d'une maladie cardiovasculaire.

 

En savoir plus

Stroke 2011

27.12.2011 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer