Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Protection de la peau 18. Janvier 2017
Recherche
santeweb.ch
Protection de la peau
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Carence en vitamine D: le solarium est déconseillé

Pour pouvoir produire suffisamment de vitamine D, notre corps a besoin des rayons du soleil. Des dermatologues allemands rapportent qu’il n’est pas nécessaire d’aller en hiver dans un solarium pour avoir plus de rayons UV. En effet, le risque de développer un cancer de la peau serait supérieur au bénéfice concernant la vitamine D.

Le solarium a la cote
en hiver, mais il n’est
pas indiqué 
 
La Société Allemande de Dermatologie (DDG, Deutsche Dermatologische Gesellschaft) déclare qu’aucune personne n’a besoin d’aller dans un solarium pour prévenir une carence en vitamine D en hiver.


Le taux de vitamine D dans le corps varie naturellement en fonction des saisons, au point que les réserves effectuées en été sont souvent épuisées avant la fin de l’hiver.


 Mais, celui qui passe assez de temps en vacances (aussi avec une météo grise) et qui se nourrit de manière équilibrée en fruits et légumes aura dans la majorité des cas un taux de vitamine D suffisant en hiver. S’il est quand même nécessaire de traiter la carence en vitamine D, il existe alors selon les experts d’autres méthodes que les séances de solarium.


Les dangereuses conséquences des séances de solarium ne sont pas tout de suite visibles. Le cancer de la peau par exemple se développe sur plusieurs années. C’est pourquoi il est fondamentalement interdit aux enfants et aux jeunes d’aller dans un solarium.

 

Apport en vitamine D: recommandations de l‘OFSP

En hiver, il est possible d’assurer un apport suffisant en vitamine D au moyen de l’alimentation chez les personnes entre 3 et 60 ans. Il faut pour cela consommer plus d’aliments riches en vitamines D (saumon, œuf de poule) ou alors des aliments enrichis en vitamine D.


Il est conseillé de donner aux enfants de moins de trois ans des compléments de vitamine D durant toute l’année. Les personnes âgées, les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent consulter leur médecin pour déterminer si un apport supplémentaire en vitamine D est nécessaire.


En savoir plus

Deutsche Dermatologische Gesellschaft (DDG)

12.03.2013 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer