Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Protection de la peau 24. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Protection de la peau
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Tatouages au henné - Quels sont les risques de cet art éphémère?

Aux marchés de rue, durant les festivals en plein air ou sur les plages à l'étranger, on vous offre de réaliser des peintures sur la peau ressemblant aux tatouages. L'Office fédéral suisse de la santé publique met cependant en garde contre le colorant henné noir qui représente un risque considérable pour la santé.

 
Il s'agit de produits appliqués sur la peau contenant du henné et de la paraphénylènediamine (PPD) qui peut déclencher de fortes réactions allergiques ou même provoquer des dommages permanents à la santé.
 
La PPD donne la couleur noire et accélère le processus de teinture de la peau Par contre, une peinture au henné véritable dure des heures et est plus claire, soit rouge-orangé. Ces peintures sur la peau ne sont qu'une décoration superficielle de la peau qui disparaît au bout de quelques jours.
 
La PPD est uniquement considérée comme légale et tolérée pour les teintures pour les cheveux dans presque tous les États membre de l'UE et en Suisse. Quant aux couleurs qui contiennent de la PPD, il s'agit en fait de produits cosmétiques illégaux qui sont interdits. Du fait qu'aucune surveillance sanitaire n'est effective sur les plages et les marchés et que l'application est souvent pratiquée sur place, les canaux de vente sont difficiles à contrôler.
 
Dans les milieux spécialisés, le problème des tatouages au henné est connu depuis longtemps. Depuis 1999, les dermatologues et allergologues constatent un accroissement des cas de personnes qui ont présenté des eczémas de contact apparaissant après une application de peinture sur la peau ou « tatouage » éphémère contenant du henné noir. Rien que dans le service ambulatoire d'une clinique de dermatologie zurichoise, douze patients ont été traités entre 2003 et 2004 pour des réactions allergiques au henné de « tatouage » contenant de la PPD.
 
Après l'application de la PPD, de fortes réactions allergiques qui nécessitent parfois une intervention médicale urgente, voire même une hospitalisation, peuvent se produire. Les enfants, les jeunes et jeunes adultes qui sont sensibilisés à la PPD doivent plus tard dans leur vie également compter avec des conséquences sur leur santé. Les réactions peuvent aussi aboutir à des polysensibilisations (en particulier vis-à-vis des caoutchoucs et les colorants textiles).
 
Si après un « tatouage » éphémère une réaction cutanée se produit, un dermatologue doit être consulté sans tarder. Ceux qui ont des doutes doivent renoncer à ces ornements sur le corps.

Mediscope

14.01.2010 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer