Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Protection de la peau 24. Juin 2017
Recherche
santeweb.ch
Protection de la peau
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Trousse de secours: être bien équipé pour les urgences

Diarrhée, douleurs, fièvre et plaies infectées sont des problèmes de santé pouvant survenir durant les vacances. Un médecin du voyage énumère ce que l’on doit avoir dans sa trousse de secours et donne des conseils particuliers pour un voyage dans les pays tropicaux.

 
Il est recommandé avant le départ d’adapter sa trousse de secours en fonction des besoins individuels et du but du voyage.

 

Notre conseiller est le médecin du voyage PD Dr. méd. Tomas Jelinek, scientifique chef au CRM (Centrum für Reisemedizin) à Düsseldorf, publié dans le journal spécialisé ArsMedici.

 

 

Diarrhée – un problème fréquent

Les diarrhées font partie des problèmes de santé les plus fréquents, tout particulièrement dans les pays lointains tels que l’Egypte, l’Inde et la Turquie. En cas de diarrhées, il est important de compenser les pertes de sels minéraux. Dans ce cas, la prise de sel sous forme de bouillons ou de bâtonnets est souvent bénéfique. Dans les pharmacies, il est possible d’acheter des solutions de réhydratation toutes prêtes qui peuvent être dissoutes dans de l’eau minérale ou de l’eau courante préalablement portée à ébullition.

 

Par contre, le médecin déconseille d’utiliser des calmants intestinaux tels que le lopéramide (Imodium®). En effet, l’élimination des toxines serait dans ce cas arrêtée et de nouvelles toxines risqueraient de s’accumuler dans l’intestin. Les femmes enceintes et les enfants n’ont de toute manière pas le droit de consommer ce médicament.
Des études ont montré que des préparations contenant des bactéries à acide lactique peuvent atténuer le processus de la maladie; elles n’ont par contre aucune valeur préventive.

En cas de diarrhées accompagnées de sang et/ou de fièvre, un médecin devrait impérativement être consulté. Le médecin du voyage conseille, lors d’un séjour dans des pays avec un risque élevé de diarrhée, d’effectuer préventivement le vaccin oral contre le choléra, celui-ci protégeant aussi des infections par la bactérie Escherichia-coli.

 

Autres troubles gastro-intestinaux

Les recommandations du médecin sont: lors de coliques prendre du scopolaminbutylbromide, de vomissements du métoclopramide et des solutions réhydratantes, de ballonnements du siméticone, de brûlures d’estomac des inhibiteurs de l’acide, et lors de constipation des fruits secs.

 

Fièvre et douleurs

Des médicaments à base de paracétamol contre la fièvre et les douleurs sont tout particulièrement recommandés lors d’un voyage dans les pays tropicaux et subtropicaux.

 

Les acides acétylsalicyliques (par exemple l’Aspirine®) sont par contre dans ce cas déconseillés, à cause de leur effet de dilution du sang, car les voyageurs souffrent souvent dans ces pays de diarrhées virales (par exemple la dengue) accompagnées de saignements internes.

 

Plaies infectées

Il est vite arrivé de se couper ou de se blesser avec une pierre ou tout autre objet tranchant: gazes, pansements, désinfectant, compresses stériles, une pincette et éventuellement une petite loupe doivent donc être dans chaque trousse de secours. En cas de plaies profondes, un risque d’infections peut être traité par un antibiotique à large spectre d’action. Dans ce cas, le médecin de famille peut donner plus d’informations.

 

Conserver des antibiotiques dans un lieu sombre, frais et sec n’est pas toujours simple, c’est pourquoi il est conseillé d’acheter si possible ces médicaments sur place.

 

Patients sous médication continue

Important: les médicaments qui doivent de toute façon être consommés, doivent ici être pris à double (une dose dans les valises, l’autre dans le bagage à main). De plus, il est conseillé de prendre avec soi une ordonnance rédigée par son médecin traitant (si possible dans la langue locale, sinon en anglais) listant toute la médication continue. On évite de cette manière des problèmes à la douane. Certains médicaments doivent être conservés au frais; les boites réfrigérantes indiquées sont disponibles en pharmacie.

 

Autres recommandations du médecin

Refroidissement:

  • Maux de gorge: Sel d’Emser à gargariser
  • Toux: Antitussif, expectorant
  • Rhumes aigus, douleurs dans l’oreille: dérivés de l’imidazole (par exemple le xylométazoline)

 

Piqûre d’insecte:

  • Diéthyltoluamide (DEET), spray anti-insecte, parfum; désinfectant; pour les allergiques: piqûre d’urgence, antihistaminiques et crème de cortisone

En savoir plus:

 

Protection solaire:

  • Crèmes contre UV-A et UV-B, pour les enfants et les peaux sensibles une crème minérale

En savoir plus:

 

Troubles non-spécifiques du voyage:

  • Troubles du sommeil : racines de valériane, éventuellement une benzodiazépine (par exemple le lorazépame) à court terme
  • Maux du voyage: racines de gingembre
  • Yeux secs: gouttes lacrymales (par exemple l’acide hyaluronique)
  • Peur de l’avion: benzodiazépine (lorazépame)
Rosenfluh Publications Arsmedici No. 11 2011, Mediscope

04.07.2011 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer