Leaderboard

Vous êtes ici: Sujets Prioritaires » Leucémie myéloïde chronique LMC 27. Mai 2016
Recherche
santeweb.ch
Leucémie myéloïde chronique LMC
Sujets Prioritaires
Alimentation: allergie, intolérance
Cancer de la prostate
Cancer du col de l’utérus, les verrues génitales
Cancer du sein
Carence en fer
Cholestérol
Coagulation sanguine, thrombose
Cystite, Infection urinaire
Digestion, troubles digestifs
Endométriose
Leucémie myéloïde chronique LMC
Causes
Symptômes / Evolution
Diagnostic
Le paramètre BCR-ABL
Liste de contrôle chez le médecin
Progression
Traitement
Surveillance du traitement
La vie avec LMC
Liens importantes
Glossaire
Maladie de Crohn, SII
Ménopause
Menstruation
Mycose des ongles
Peau sèche
Renforcer le système immunitaire
Sclérose en plaques
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer

Rect Top

PromoSeite CML Paar

Leucémie myéloïde chronique (LMC)

 

 

La LMC est due à une perturbation sévère et chronique de la formation des éléments figurés du sang, l’hématopoïèse (cancer du sang). Grâce aux traitements modernes, une longue durée de vie, dans de bonnes conditions, est désormais possible.

Dans la leucémie myéloïde chronique, les globules blancs (leucocytes), impliqués dans la défense de l’organisme, prolifèrent de manière incontrôlée. Dans la plupart des cas, cette perturbation est due à une anomalie au niveau des chromosomes, caractérisée par un échange de fragments entre les chromosomes 9 et 22. Pendant longtemps, ce défaut n'induit que peu de symptômes, voire aucun. Puis la maladie progresse et peut mettre la vie en danger.

 

Souvent, la leucémie myéloïde chronique est découverte de manière fortuite lors d’un examen du sang. La réalisation d’examens du sang différenciés supplémentaires et des tests de génétique moléculaire confirment le diagnostic. Si le traitement est mis en route à temps, la maladie reste certes incurable, mais son évolution peut être contrôlée pendant de nombreuses années, de sorte qu’une vie pratiquement normale est possible, en dépit de la maladie.

 

Ces dernières années, de nouveaux médicaments ont fortement amélioré le pronostic de la LMC. Les greffes de cellules souches et de moelle osseuse permettent en principe une guérison, mais elles exposent le patient à des risques considérables, de sorte qu’elles ne constituent pas une option envisageable dans de nombreux cas.

 

Leucémie myéloïde chronique (LMC) - Définition

Les leucémies sont des maladies de l’hématopoïèse (la formation des éléments figuré du sang), dans la moelle osseuse. Toutes les leucémies sont caractérisées par une perturbation des cellules souches hématopoïétiques. («cellules-mères» de toutes les cellules sanguines).

 

Dans la moelle osseuse, cette perturbation entraîne la formation accrue et incontrôlée de globules blancs (leucocytes) immatures et donc inefficaces sur le plan fonctionnel. Conséquence: la formation des autres cellules sanguines dans la moelle osseuse est jugulée, c’est-à-dire que la production de globules blancs (leucocytes), de globules rouges (érythrocytes) et de plaquettes (thrombocytes) normaux devient insuffisante.

 

Cette perturbation entraîne la prolifération de globules blancs (leucocytes) non fonctionnels dans la moelle osseuse, mais aussi dans d'autres organes. Conséquence: la formation dans la moelle osseuse des autres cellules sanguines est également perturbée, de sorte que la production de globules blancs (leucocytes) normaux, de globules rouges (érythrocytes) et de plaquettes sanguines (thrombocytes) est insuffisante. On parlera de leucémie myéloïde ou de leucémie lymphoïde en fonction des groupes de cellules qui sont le plus affectés par la perturbation de l’hématopoïèse.

 

Le terme de «leucémie myéloïde chronique» est abrégé en «LMC». Dans la cellule souche hématopoïétique, on constate une modification des gènes dans les chromosomes. Les éléments qui ont déclenché cette perturbation sont pour la plupart inconnus (voir sous Causes). Dans la LMC, cette perturbation concerne avant tout la lignée cellulaire myéloïde (de la moelle osseuse), ce qui signifie que la maladie se manifeste avant tout par une forte prolifération de granulocytes, un sous-groupe des globules blancs (voir illustration). La maladie peut rester inaperçue pendant longtemps jusqu’à ce qu’un examen de routine du sang donne matière à suspicion. Par la suite, les globules blancs qui n’assurent plus leur fonction normale prolifèrent tellement, qu'ils perturbent l'hématopoïèse normale et, partant, des fonctions vitales telles que la protection immunitaire, le transport de l’oxygène (érythrocytes) et l’arrêt des hémorragies (thrombocytes).

 

 

 

Fréquence et répartition en fonction de l’âge

La LMC est une maladie relativement rare, très difficilement traitable, jusqu'à il y a quelques années, et potentiellement mortelle. 1 à 2 personnes sur 100 000 sont atteintes de LMC. De tous les types de leucémie, la LMC est la seconde en termes de fréquence avec 15 à 20 %. L'âge moyen auquel la maladie est diagnostiquée est d’environ 55 ans; elle survient rarement chez des sujets plus jeunes; seuls 10 % des personnes atteintes ont moins de 20 ans. La LMC affecte les hommes environ 1,5 fois plus souvent que les femmes

 

Vous trouverez ici des informations importantes sur la cause, les symptômes, le diagnostic et le traitement de la LMC. Vous apprendrez comment contribuer vous-même à la réussite du traitement et combien il est important d'avoir un bon suivi thérapeutique. Vous serez tenu(e) au courant des dernières actualités concernant la LMC. Vous pourrez également vous entretenir avec d’autres lecteurs sur un forum.

 

 

 

 

 

 





Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Valeurs BCR-ABL

BCR ABL Werte

 

Connaissez-vous vos valeurs? Documentez vos valeurs au Journal!

Partenaire

Partenaire au sujet prioritaire
la leucémie myéloïde chronique (LMC)''
voir liste >>

Forum de discussion sur tous les thèmes
 Diskussionsforen
Alimentation: allergie, intolérance
Menstruation
Ménopause
Coagulation sanguine, thrombose
Carence en fer
Endomériose
Leucémie myéloide chronique LMC

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer