Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Avortement, fausse couche 18. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Avortement, fausse couche

Définition

Avortement: une interruption de la grossesse avant que le fœtus ne soit viable

L’avortement ou fausse couche se définit comme une interruption de la grossesse avant que le fœtus ne soit viable. Il s’agit de la complication la plus fréquente de la grossesse. 

 

On parle de fausse couche lorsque l’enfant ne montre aucun signe vital comme la respiration, les battements du coeur ou les pulsations du cordon ombilical et que son poids est inférieur à 500g. Limite inférieure de viabilité: grossesse de 24 semaines complètes.

 

Un risque d’avortement est présent chez environ 20% de toutes les grossesses et augmente avec l’âge de la mère. Plus la grossesse est avancée, plus le risque de perdre l’enfant est petit.

Formes

Types de fausse couche (avortements):

  • Menace d’avortement: cette étape précède l’avortement. En cas de traitement approprié, la grossesse peut se poursuivre normalement.
  • Avortement spontané: il s’agit de l’expulsion spontanée du foetus sans influence extérieure; la cause de l’avortement spontanée est souvent inconnue.
  • Avortement retenu: il s’agit d’une grossesse mal implantée ou du décès sans symptômes de l’embryon.
  • Avortement induit: il s’agit d’une interruption de grossesse faisant appel à un procédé mécanique ou à l’utilisation de médicaments.
  • Avortement habituel: on parle d’avortement habituel lorsque la femme a eu plus de 3 fausses couches.

Causes

D’après des estimations; seuls environ 30% des grossesses sont menées à terme. Souvent, la mort du fœtus survient à un stade très précoce et la grossesse passe dès lors inaperçue. Les causes de l’avortement restent souvent inconnues.


Causes maternelles en cas d’avortement spontané

  • Lâge de la mère : les avortements sont deux fois plus fréquents chez les femmes de plus de 35 ans par rapport aux femmes de 20 à 29 ans.
  • Faiblesse du col de l’utérus (insuffisance cervicale): en cas de faiblesse du tissu conjonctif et musculaire ou après des dilatations artificielles du canal utérin (ex. après avortements répétés)
  • Traumatismes mécaniques (ex. chute)
  • stress psychique important
  • Maladies endocriniennes comme le diabète sucré ou l’hyperthyroïdie
  • Réactions immunologiques (réactions de rejet de la part de la mère), en cas d’incompatibilité sanguine (mère et enfant ayant un facteur rhésus différent)
  • Maladies auto-immunes comme le lupus érythémateux disséminé
  • Maladies de l’utérus (myomes utérins)
  • Troubles hormonaux (faiblesse du corps jaune)

 

Causes infantiles

  • Anomalies chromosomiques
  • Malformations de l’enfant

 

Causes externes

  • Infections
  • Médicaments
  • nicotine, alcool, drogues, toxiques environnementaux

Causes paternelles

  • Troubles génétiques ainsi qu’anomalies du sperme

Troubles (symptômes)

En cas de douleurs intenses dans le bas-ventre et/ou d’hémorragies vaginales durant la grossesse, il faut consulter un médecin rapidement, même si ces symptômes ne sont pas nécessairement synonymes d’avortement. Près de la moitié des femmes avec des hémorragies durant le premier trimestre de la grossesse subissent un avortement.

 

Plaintes et symptômes pouvant signaler un avortement:

  • Hémorragies; éventuellement «uniquement» petites pertes de sang
  • Douleurs dans le bas-ventre
  • Contractions douloureuses de l’utérus
  • Diminution du sentiment d’être enceinte (absence de tension mammaire; disparition des nausées matinales)
  • Eventuellement perte de caillots de sang ou de débris tissulaires
  • Fièvre (rare)
  • En cas de faiblesse du col de l’utérus, les avortements sans douleurs et sans contractions sont fréquents.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse médicale avec prise en compte des symptômes de la patiente (hémorragies, douleurs pendant la grossesse)
  • Ultrasons
  • Dosages hormonaux
  • Examen des tissus si la patiente a expulsé le placenta
  • Analyses de laboratoire: détermination du groupe sanguin et du facteur rhésus, s’ils ne sont pas disponibles.

Options thérapeutiques

Un curetage est nécessaire après une fausse couche

Mesures générales

  • En cas de menace d’avortement, une hospitalisation d’urgence s’impose (repos au lit, surveillance, médicaments).
  • Elimination ou traitement des facteurs de risque. Le médecin décidera si l’alitement de la patiente est nécessaire

 

Médicaments

  • En cas de menace d’avortement : administration de médicaments tocolytiques supprimant les contractions utérines; éventuellement calmants
  • En cas d’avortement incomplet : médicaments à effet stimulant sur les contractions utérines
  • Chez les femmes avec facteur rhésus négatif, l’administration d’anticorps est indiquée pour prévenir une incompatibilité des facteurs rhésus lors d’une grossesse ultérieure.

 

Chirurgisch

  • Grattage (curetage): après une fausse couche, un curetage est souvent nécessaire; il se fait sous anesthésie générale. Les tissus sont ensuite examinés par le laboratoire de pathologie.

Complications possibles

Une première fausse couche ne doit pas nécessairement déboucher sur d’autres fausses couches lors de grossesses ultérieures. L’évolution des grossesses ultérieures est fonction de la cause de l’avortement et du traitement correct de cette cause. Le risque d’avoir un autre avortement s’accroît avec le nombre d’avortements.

 

Des avortements répétés nécessitent un bilan médical très détaillé pour en élucider les causes.


Autres complications de l’avortement:

  • Inflammation des ovaires et des annexes (annexite)
  • Inflammation du péritoine (péritonite)
  • Thromboses des veines des jambes

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer