Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Oreillons 21. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Oreillons

Définition

Les Oreillons: gonflement des glandes parotides

Les oreillons sont une maladie infectieuse très contagieuse. Elle touche principalement les enfants, mais des adultes peuvent également en être atteints. Il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire.


Grâce à des campagnes de vaccination de grande envergure, les épidémies ont pu être endiguées.

Causes

Le virus des oreillons se propage par inhalation de goutelettes. L’infection est suivie d’une immunité permanente.

Troubles (symptômes)

Le temps d’incubation (temps entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes) est d’environ 12 à 25 jours. La période de contagiosité débute environ deux jours avant le gonflement des ganglions lymphatiques et se termine environ 9 jours après le désenflement des ganglions lymphatiques.


Un signe typique de la maladie est le gonflement unilatéral des glandes parotides (parotidite). Le patient présente une joue gonflée, comme un hamster.

 

 

Autres symptômes:

  • Troubles de la mastication et de la déglutition
  • Fièvre souvent très élevée
  • Gonflement des ganglions lymphatiques au niveau du cou
  • Inflammation de la muqueuse de la bouche

 

Le virus peut également affecter d’autres organes:

  • Pancréas: douleurs abdominales, perte d’appétit, vomissements, selles grasses en raison d’une mauvaise digestion.
  • Méninges: céphalées, raideur de la nuque; il s’agit d’un signe de méningite qui toutefois est souvent bénigne.
  • Testicules: inflammation douloureuse du testicule; lorsqu’elle survient à la puberté ou à l’âge adulte elle peut causer une infertilité.
  • Ovaires: inflammation des ovaires pouvant également conduire à une stérilité qui toutefois est très rare.

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes, interrogation sur un contact éventuel avec d’autres enfants atteints d’oreillons.
  • Le médcin reconnaît la maladie aux signes typiques tels que le gonflement des parotides, et la joue gonflée.
  • Détermination des anticorps dans le sang
  • Identification de l’agent pathogène par frottis, dans la salive, dans le liquide céphalo-rachidien, dans les urines ou moyennant un prélèvement tissulaire en cas de besoin.

Options thérapeutiques

Il n’existe aucun traitement curatif pour le virus des oreillons. Le traitement vise à atténuer les symptômes. Il convient néanmoins de consulter un médecin. Par ailleurs l’enfant doit être isolé, le risque de contagion étant très élevé.

 

Mésures générales

  • Linges humides pour atténuer la fièvre
  • Compresses froides autour du cou, de la joue, des testicules
  • Consommation abondante d‘eau
  • Repos au lit strict en cas de fièvre et d’inflammation des testicules
  • L‘alimentation sous forme de purée et bouillie diminue la sécrétion salivaire, ce qui améliore la déglution de l’enfant.
  • Bonne hygiène dentaire avec gargarismes réguliers avec une solution désinfectante.

 

Médicaments

  • Antipyrétiques
  • Antalgiques

Complications possibles

  • Baisse de l’acuité auditive dûe à des lésions de l’oreille moyenne
  • Les garçons atteints d’une inflammation des testicules ou épididymes peuvent souffrir de stérilité après la puberté.
  • Atteinte d’autres organes (comme décrit)
  • Lorsque les oreillons surviennent durant la grossesse, ils peuvent entraîner une naissance prématurée.

Mesures préventives

La vaccination est la mesure préventive la plus efficace (vaccination active avec des virus vivants atténués). La vaccination assure une protection pendant de nombreuses décennies. Elle est surtout recommandée chez les enfants et les adultes en contact fréquent avec les enfants et n‘ayant jamais eu les oreillons auparavant. Les enfants peuvent être vaccinés à partir de l’âge de 15 mois par un vaccin combiné rougeole-oreillons-rubéole (ROR).

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer