Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Ostéoporose 23. Septembre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Ostéoporose

Définition

L’ostéoporose est une affection du squelette. Les signes caractéristiques sont une réduction de la masse osseuse et des modifications de la structure de l’os, qui devient poreux. Pour cette raison, les os s’affaiblissent et se fracturent plus facilement. Ces fractures touchent principalement les os des vertèbres, des hanches et des mains.

 

Comme l’ostéoporose reste très longtemps asymptomatique, des fractures spontanées sans choc externe peuvent en être la première manifestation. Le fait de soulever un sac ou de tousser peut en être la cause.


L’ostéoporose affecte principalement les femmes à partir de la ménopause ; les hommes peuvent cependant aussi être touchés.


D’après les estimations de l’OMS (organisation mondiale de la santé), l’ostéoporose fait partie des dix maladies les plus fréquentes et constitue un des plus importants problèmes de santé publique.

Causes

Au niveau de l’os, il existe normalement un équilibre entre les cellules qui construisent de l’os et les cellules qui détruisent l’os. Lorsque cet équilibre est rompu, une ostéoporose peut apparaître.


Près de 95 % des patients souffrent d’ostéoporose primaire pour laquelle aucune cause directe n’a été mise en évidence. Cette ostéoporose primaire dépend de l’âge et du métabolisme hormonal et calcique. Les personnes minces semblent en être affectées plus fréquemment que les autres en raison de leur masse osseuse réduite. De plus, leur squelette réagit de façon plus intense à une surcharge. La cause principale de l’ostéoporose est une diminution des concentrations en œstrogènes survenant après la ménopause.

 

Plusieurs maladies peuvent favoriser l’apparition d’une ostéoporose secondaire:

  • Troubles du métabolisme du calcium et du cortisol
  • Déficience en hormones sexuelles
  • Affections de la thyroïde (hyperthyroïdie)
  • Troubles endocriniens (diabète)
  • Maladies gastro-intestinales chroniques

 

Facteurs de risque

  • Manque en vitamine D et déficit en nutriments comme le calcium durant la grossesse ou l’allaitement
  • Facteurs génétiques, prédisposition familiale
  • Age
  • Sexe féminin
  • Manque d’activité physique (par ex. en cas d’alitement)
  • Excès d’activité physique (sports de compétition)
  • Maladies chroniques comme le cancer, les affections chroniques des voies respiratoires, les affections gastro-intestinales chroniques et les rhumatismes (arthrite, arthrose)
  • Consommation excessive de nicotine, d’alcool, de café, ou de préparations à base de café
  • Médicaments à base de cortisone, laxatifs
  • Consommation trop importante de viande
  • Ménopause précoce
  • Sous-poids, régime alimentaire, troubles alimentaires (anorexie, boulimie)
  • Déficience en œstrogènes chez les filles et en cas de puberté tardive

Troubles (symptômes)

  • L’ostéoporose demeure longtemps asymptomatique. L’augmentation du catabolisme (destruction) de l’os ne provoque aucun symptôme. Seules les fractures osseuses sont sources de douleurs.
  • Douleurs osseuses, surtout dans le dos
  • Tendance à des fractures spontanées sans cause apparente
  • Tassement des vertèbres (dos courbé, diminution de la taille)
  • Durcissement des muscles en raison des mauvaises postures

Examens (diagnostic)

Au stade avancé de la maladie, le médecin est capable de poser le diagnostic en se basant sur la posture du patient et sur les proportions des différentes parties du corps.

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient. Les antécédents médicaux y compris les traumatismes (chutes) sont très importants.
  • Mesure de la densité osseuse par des méthodes radiographiques spécialisées et par scanner.
  • Examens sanguins pour éliminer des troubles endocriniens ou d’autres maladies.
  • Les radiographies mettent en évidence les altérations osseuses à un stade avancé.
  • Examen de la vue: le médecin contrôle l’acuité visuelle en cas de suspicion d’ostéoporose; une bonne vue protège des chutes
    Eventuellement, biopsie osseuse

Options thérapeutiques

L’ostéoporose est une maladie difficile à traiter. Pour cette raison, la prévention revêt un caractère particulièrement important.

 

Mesures générales

Ces mesures s’appliquent tant à la prévention qu’au traitement de l’ostéoporose.

 

Alimentation

  • Consommation d’aliments riches en calcium facilement assimilable comme le lait et les produits laitiers (surtout fromages à pâte dure). Il est recommandé de manger régulièrement des légumes contenant du calcium tels que fenouil, choux vert et brocolis, ainsi que des fruits comme les groseilles, les framboises ou les mûres.
  • Il est conseillé de faire plusieurs repas riches en calcium répartis sur la journée. D’avantage de calcium sera absorbé à partir du tube digestif.
  • A cet égard, le dernier repas devrait être particulièrement riche en calcium. Au lieu de consommer des chips ou des sucreries, il est préférable de manger un yaourt. Ceci permet de diminuer le catabolisme de l’os pendant la nuit.
  • Ne pas consommer trop de café. La consommation de plus de 4 tasses par jour stimule l’élimination de calcium dans l’urine.
  • Certains aliments riches en acide oxalique comme la rhubarbe, les épinards et le thé noir sont à consommer avec modération.
  • Veiller à consommer suffisamment de vitamine K. Elle est contenue dans les légumes verts, les produits laitiers, la viande, les céréales et les fruits.
  • Faire suffisamment d’exercices physiques, si possible en plein air. L’activité physique favorise l’anabolisme (synthèse) de l’os. A l’extérieur, les rayons UV stimulent la synthèse de vitamine D sous la peau, qui joue un rôle extrêmement important dans l’absorption du calcium par les os.
  • Arrêt de la nicotine, consommation modérée d’alcool.

 

Médicaments

  • Compléments alimentaires à base de calcium, vitamine D et vitamine K.
  • Produits fluorés qui favorisent la production d’os
  • Calcitonine: hormone synthétisée par le corps qui inhibe la destruction de l’os
  • Œstrogènes: ont une action temporaire. En revanche, ils sont insuffisants lorsque la perte osseuse est déjà au stade avancé.
  • Bisphosphonates: diminuent le risque de fractures et augmentent la densité osseuse.

Mesures préventives

L’ostéoporose est irréversible mais les traitements actuels permettent d’atténuer les symptômes et de freiner l’évolution de la maladie.

 

Lorsque le diagnostic d’ostéoporose est confirmé, un traitement rapide et efficace doit immédiatement être instauré pour éviter les fractures osseuses. En effet, toute fracture osseuse évitée préserve la qualité de vie du patient. En l’absence de traitement approprié, l’ostéoporose peut entraîner un alitement prolongé.

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer