Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Syndrome de Fatigue Chronique (SFC) 21. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Syndrome de Fatigue Chronique (SFC)

Définition

Syndrome de Fatigue Chronique (SFC): un état d'épuisement chronique indépendant de l'effort et du sommeil, se manifestant aussi au repos

Syndrome de fatigue chronique (SCF), encéphalopathie myalgique (EM), syndrome d'épuisement chronique - il existe de nombreux termes pour la même maladie.

 

Le syndrome de fatigue chronique, se manifestant aussi souvent lors de la sclérose en plaques et d'un cancer, est un état constant et désagréable de grande fatigue, se manifestant par un épuisement corporel, émotionnel et mental, dont les patients se plaignent grandement et qui affecte leur qualité de vie. Il ne s'agit ici pas uniquement d'une fatigue générale, mais d’un état d'épuisement chronique indépendant de l'effort et du sommeil, se manifestant aussi au repos.

 

Il faut distinguer le SCF d'autres maladies causant aussi un épuisement, comme les dépressions, le syndrome du Burnout ou les maladies psychosomatiques. Comme les symptômes sont souvent similaires pour ces diverses maladies, une consultation médicale est souvent nécessaire afin de les différencier et d'éventuellement poser le diagnostic d'un SFC.

 

Définition du SFC (d'après le Center for Disease Control and Prevention 1994)

  • Fatigue sévère présente depuis au moins 6 mois.
  • L'état est nouveau ou le début peut être exactement déterminé.
  • La fatigue n'est pas due à une maladie organique précédente ni à un effort de longue durée.
  • Aucune amélioration n'est ressentie après le repos.
  • La qualité de vie est fortement affectée par l'état de fatigue (école, travail, vie sociale, vacances etc.).

Lors du syndrome de fatigue chronique (SFC), un état d'épuisement constant est présent, la cause n’étant pour le moment pas connue. Contrairement au syndrome du Burnout, lequel peut en général être bien traité, le SFC est beaucoup plus difficile à soigner.

 

Les femmes sont environ quatre fois plus touchées que les hommes.

L'âge moyen de l'apparition de la maladie se situe entre 29 et 45 ans.
Il n'existe pour le moment aucun traitement causal pour le SFC. Pourtant, il est important que la thérapie soit ajustée en fonction du patient et de ses symptômes. De plus, il est nécessaire de tout d'abord exclure une autre maladie, ou si une est présente, de la traiter en conséquence.

 

 

 

Causes

Les causes exactes du SFC ne sont toujours pas clairement connues.
Dès le début, des soupçons se sont posés sur des infections virales, sans preuve irréfutable jusqu'à présent. Jusqu'à ce jour, le virus d'Epstein-Bar (EBV) est celui le plus souvent incriminé, alors qu'un rétrovirus nommé XMRV, et présumé en rapport avec le SFC, a été découvert il y a quelques années.

 

D'autres modèles déclarent que plusieurs facteurs entreraient ensemble en jeu:

  • Personnalité ou style de vie (prédisposition pour le SFC)
  • Des maladies du système nerveux central (SNC), du système de régulation hormonale et immunitaire sont soupçonnées.
  • Plus de la moitié des patients du SFC déclare que l'état de fatigue sévère a été précédé d'une infection aigue (par exemple virus de la grippe, maladie due à un champignon, infection bactérienne etc.).
  • Des charges émotionnelles aigues et/ou corporelles ou émotionnelles chroniques pourraient engendrer un SFC.

De nombreuses maladies physiques peuvent agir comme élément déclencheur d'un SFC, ou celui-ci peut apparaitre suite ou en parallèle à celles-là (voir aussi diagnostics à exclure).

 

Les maladies physiques suivantes ont souvent été observées simultanément chez les patients du SFC  ou comme agent déclencheur de celui-ci:

  • Maladies hématologiques
  • Troubles du métabolisme comme par exemple l'intolérance au gluten (maladie cœliaque)
  • Poisons: agent protecteur du bois, pesticide, produit d'entretien des dents contenant de l'amalgame, etc.
  • Radiation, radioactivité
  • Vaccins
  • Médicaments, chimiothérapies
  • Graves troubles de l'alimentation (anorexie, adiposité)
  • Cancers et/ou leurs traitements
  • Maladies cardiovasculaires

Troubles (symptômes)

En plus des critères connus pour le SFC du Center for Disease Control and Prevention 1994 (lien vers Définition), les symptômes suivants peuvent survenir:

  • Douleurs musculaires (myalgies)
  • Troubles gastro-intestinaux
  • Vertige
  • Nausée
  • Transpiration nocturne
  • Troubles cognitifs (difficultés de mémorisation, de concentration, d'apprentissage et de l'attention)
  • Douleurs corporelles diffuses
  • Baisse de la performance

 

Les troubles suivants ont souvent lieu lors d'un SFC:

  • Maux de gorge
  • Douleurs lors d’une pression sur les ganglions lymphatiques du cou et/ou des aisselles
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil - grande fatigue le jour malgré un sommeil suffisant la nuit
  • Détérioration de l'état de santé après un effort

Examens (diagnostic)

Le diagnostic du SFC ne peut être posé qu’après un examen corporel et psychique approfondi. Il est important de chercher des maladies (lien vers Causes) ou d'autres troubles (par exemple carence en vitamine D) souvent liés au SFC. Il est aussi nécessaire d'exclure d'autres maladies causant également un épuisement, comme les dépressions, le syndrome du Burnout ou des maladies psychosomatiques.

Options thérapeutiques

Pour l'instant, il n'existe ni LE médicament, ni LA thérapie, pour soigner le SFC. La plupart du temps, il faut plusieurs méthodes de traitement, ce qui demande dans tous les cas beaucoup de patience, de la motivation et être ouvert à essayer quelque chose de nouveau.

 

Il est important de traiter également les maladies associées au SFC, ce qui demande aussi beaucoup de patience et de temps, l'élément déclencheur n'étant souvent pas clair. Il est donc vital, en plus du choix du bon traitement, d'exclure tout d'abord les autres diagnostics (voir Diagnostic) possibles.
Important: le traitement doit être adapté à chaque patient et aux symptômes présents.

 

Le patient devra trouver au fil du temps quels médicaments, quels aliments, quelles méthodes alternatives et quelles stratégies à appliquer dans la vie de tous les jours peuvent lui venir en aide, puisque comme déjà expliqué, le traitement idéal n'existe pas encore pour le SFC. De plus, d’éventuelles promesses de guérison ne devraient jamais être prises au sérieux - il existe malheureusement sur Internet beaucoup d'offres malhonnêtes concernant le traitement du SFC.

 

Le meilleur correspondant reste votre médecin de confiance.

 

Les traitements suivants sont souvent utilisés pour le SFC:

  • Oligoéléments spécifiques
  • Médicaments régulant le système immunitaire
  • Thérapies enzymatiques
  • Conseils nutritionnels et éventuellement la prise supplémentaire de vitamines et de nutriments
  • Médecine complémentaire comme l'acuponcture, l'homéopathie, les fleurs de Bach, etc.
  • Exercices de relaxation en cas de stress

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer