Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Insuffisance cardiaque 26. Avril 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Insuffisance cardiaque

Définition

Insuffisance cardiaque: divers symptômes indiquent une insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est une complication fréquente de nombreuses cardiopathies. Il s’agit d’un dysfonctionnement du muscle cardiaque (myocarde) entraînant une incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les tissus périphériques ne reçoivent plus suffisamment de sang et d’oxygène. La vascularisation des organes peut ainsi être compromise avec risque de décompensation circulatoire.

Si l’affaiblissement du myocarde est tel que le débit cardiaque n’est plus suffisant, des signes de congestion sanguine surviennent.


On distingue trois formes d’insuffisance cardiaque:

Insuffisance cardiaque gauche: le cœur gauche ne travaillant pas suffisamment, le sang s’accumule dans les poumons, ce qui aboutit à la formation d’un oedème dans les poumons. En outre, l’insuffisance cardiaque peut s’accompagner d’une mauvaise irrigation des organes, notamment du cerveau. Conséquences: fatigue, vertiges, confusion.

 

Insuffisance cardiaque droite: cœur droit ne travaillant pas suffisamment, le sang s’accumule dans les tissus, ce qui aboutit à la formation d’oedèmes dans les tissus périphériques (d’abord dans les jambes, puis dans la cavité abdominale et dans d’autres régions).

 

Insuffisance cardiaque globale: la fonction de la totalité du myocarde est très perturbée.

 

La fréquence de l’insuffisance cardiaque augmente constamment en raison de notre mode de vie malsain.

Causes

Les principales causes de l’insuffisance cardiaque sont l’artériosclérose (calcification des artères), l’hypertension artérielle ou la maladie coronarienne (due à une calcification des artères).
 
D’autres maladies affectant le myocarde ou les valves cardiaques peuvent provoquer une insuffisance cardiaque:

  • Inflammation du myocarde, myocardite
  • Valvulopathies, endocardite
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Pneumopathies
  • Epanchement péricardique (péricardite) ou rétrécissement du péricarde
  • Hyperfonction de la glande thyroïde, hyperthyroïdie
  • Cardiopathies, congénitales ou acquises
  • Antécédents familiaux

 

 

Les autres facteurs de risque sont:

  • Consommation chronique et élevée d’alcool, surcharge pondérale, tabagisme chronique, manque d’activité physique
  • Diabète sucré

Ces facteurs de risque peuvent aussi être responsables d’autres maladies, susceptibles de conduire à une insuffisance cardiaque.

 

Troubles (symptômes)

L’insuffisance cardiaque est classifiée en quatre stades selon la classification de la New York Heart Association (NYHA):

  • Stade I: pas de symptômes cliniques, tolérance normale à l’effort
  • Stade II: symptômes lors d’efforts physiques intenses
  • Stade III: symptômes lors d’efforts physiques légers
  • Stade IV: symptômes au repos

Les symptômes dépendent du type d’insuffisance cardiaque.

 

Insuffisance cardiaque gauche (cœur gauche):

  • Au début, détresse respiratoire à l’effort, fatigue
  • Plus tard, détresse respiratoire, toux (sèche et chronique)
  • Accélération de la fréquence respiratoire
  • Agitation
  • Dans les cas graves, une détresse respiratoire sévère peut survenir avec apparition de mousse à la bouche (liquide provenant des poumons) = urgence médicale.

L’insuffisance cardiaque gauche est souvent la conséquence d’un infarctus du myocarde, d’une arythmie ou d’une tension artérielle extrêmement élevée.

 

Insuffisance cardiaque droite (cœur droit):

L’insuffisance cardiaque droite se manifeste principalement par l’accumulation de liquide dans les tissus (œdème), particulièrement dans les jambes et les chevilles, régressant durant la nuit. Une autre caractéristique est la sécheresse de la peau recouvrant les oedèmes. Elle est parfois accompagnée d’eczéma, pouvant évoluer en véritables plaies. Ces plaies guérissent très mal et donne souvent lieu à des inflammations.


La quantité importante de liquide retenu entraîne des mictions fréquentes la nuit (nycturie).


Plus tard, l’accumulation de liquide touche les organes profonds, particulièrement le foie, les organes abdominaux et la cavité abdominale (ascite). Une perte d’appétit et une sensation de réplétion peuvent en résulter (gastrite congestive).


Les symptômes caractéristiques des deux types d’insuffisance cardiaque peuvent survenir de manière isolée. Toutefois, ils apparaissent souvent de façon combinée, donnant naissance à un tableau clinique d’insuffisance cardiaque globale.


L’insuffisance cardiaque droite est souvent secondaire à des maladies pulmonaires.

Examens (diagnostic)

Comme les causes de l’insuffisance cardiaque sont multiples, il est nécessaire de procéder à une anamnèse détaillée et de réaliser de nombreux examens pour poser le diagnostic étiologique:

  • Anamnèse et prise en compte des symptômes du patient
  • Examen physique
  • Radiographie thoracique
  • Electrocardiogramme (ECG)
  • Echocardiographie (ultrasons)
  • Cathétérisme cardiaque
  • En fonction du tableau clinique, analyses sanguines (paramètres inflammatoires, valeurs hormonales et métaboliques).

Options thérapeutiques

Le traitement de l’insuffisance cardiaque diffère en fonction du caractère chronique ou aigu de la maladie.
 
En cas d’insuffisance cardiaque aiguë, une hospitalisation avec repos physique (en position allongée) est nécessaire. En cas d’œdèmes (accumulation de liquide dans les tissus), il convient de limiter la consommation de liquides et de sel (régime pauvre en sel). La consommation d’alcool et de tabac est bien entendu à proscrire.

 

Traitement médicamenteux

En cas d’insuffisance cardiaque chronique, un traitement médicamenteux est instauré: inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, bêta-bloquants et diurétiques (favorisent l’élimination d’eau), digitaline (augmente la force de contraction et le débit cardiaque), anticoagulants.

 

Traitement chirurgical

Lorsqu’une arythmie est responsable de l’insuffisance cardiaque, il est parfois nécessaire d’implanter un stimulateur cardiaque pour soutenir la fonction cardiaque.

Complications possibles

Si elle n’est pas traitée, l’insuffisance cardiaque (aiguë ou chronique) peut engendrer une décompensation circulatoire grave et le décès du patient.
 
En général, l’évolution de la maladie peut être ralentie mais pas guérie. Une guérison est possible si les causes de la maladie sont correctement traitées (par ex. en cas d’inflammation du myocarde). Les arythmies sont très dangereuses dans la mesure où elles peuvent provoquer un décès par arrêt cardiaque.

Mesures préventives

Si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, il est nécessaire de modifier votre mode de vie, ce qui permet bien souvent de ralentir la progression de la maladie et d’atténuer les symptômes:

  • Régime alimentaire pauvre en sel et en graisses
  • Activités physiques régulières (sports modérés comme la randonnée, la course à pied, la natation ou le vélo) conformément aux recommandations de votre médecin traitant
  • Réduction de la surcharge pondérale en adoptant un régime alimentaire sain, pauvre en graisse et riche en légumes. (Règles_alimentaires_de_base).
  • Surveillance quotidienne du poids : les prises de poids soudaines doivent immédiatement être signalées à votre médecin (risque d’oedèmes)
  • Consommation d’alcool et de cigarettes strictement interdite
  • La prise de médicaments ayant fait leurs preuves contribue à contrôler les symptômes

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer