Leaderboard

Vous êtes ici: Actualités 13. Novembre 2018
Recherche
santeweb.ch
Actualités
Sujets Prioritaires
Actualités
Santé publique
Publireportage
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Traitement moderne du cancer

Au cours des dernières années, de grands progrès ont été accomplis dans le traitement du cancer. Une meilleure compréhension des propriétés biologiques moléculaires des cellules tumorales ainsi que des interactions entre les cellules cancéreuses et le système immunitaire a permis de développer des médicaments anticancéreux d’un nouveau genre. Ces médicaments interviennent de façon ciblée dans le métabolisme des cellules cancéreuses ou activent le système immunitaire de l’organisme.

Traitement ciblé du cancer

 
 

 

 


 

Traitement par anticorps, immunothérapie, inhibiteurs de points de contrôle et cellules immunitaires modifiées font partie des développements révolutionnaires dans le traitement moderne du cancer. Ces méthodes thérapeutiques ont en commun d’exercer une influence ciblée sur le métabolisme tumoral, la transmission du signal des cellules cancéreuses ou le système immunitaire. Au cours des dernières années, il a ainsi été possible de réaliser de grands progrès, notamment pour les types de cancers suivants:

 

 

 

 

 

  • Cancer du sein
  • Cancer du côlon
  • Cancer de la peau
  • Cancer du rein
  • Cancer de la vessie
  • Cancer du poumon
  • Cancer des ganglions lymphatiques (lymphome)
  • Cancer du sang (leucémie)

 

Traitement par anticorps

Le traitement du cancer du sein HER2-positif constitue un exemple de traitement par anticorps. Dans ce type de cancer du sein, des récepteurs HER2 sont exprimés à la surface des cellules cancéreuses. Les récepteurs HER2 stimulent la prolifération et la croissance des cellules cancéreuses. Le médicament utilisé dans cette situation est un anticorps qui se lie aux récepteurs HER2 et les désactive ainsi.

 

Inhibiteurs enzymatiques

D’autres médicaments anticancéreux interviennent de façon ciblée dans le métabolisme en inhibant par exemple une enzyme nécessaire à la prolifération des cellules cancéreuses. Les médicaments qui inhibent l’enzyme protéine kinase en sont un exemple. Ces inhibiteurs de kinase ont amélioré de façon décisive les chances de traitement en cas de leucémie myéloïde chronique (LMC).

 

Inhibiteurs de points de contrôle immunitaire

Les cellules immunitaires du système immunitaire humain possèdent au niveau de leur surface des molécules qui contrôlent leur activité. Ce contrôle empêche le système immunitaire de s’activer trop fortement et de s’attaquer à des cellules de l’organisme. Ces molécules de contrôle sont également appelées «points de contrôle» (ou «checkpoints»). De nombreuses cellules cancéreuses ont appris à tirer profit de ce mécanisme. Elles produisent des substances qui activent le point de contrôle sur la cellule immunitaire et se protègent ainsi de l’attaque des cellules immunitaires.

 

Les inhibiteurs de points de contrôle sont des médicaments sous forme d’anticorps, qui empêchent le cancer d’inactiver les cellules immunitaires. Ils délivrent les cellules immunitaires bloquées qui peuvent alors à nouveau combattre les cellules cancéreuses et les détruire. Cette forme de traitement anticancéreux n’agit donc pas directement sur la cellule cancéreuse, mais sur l’activation du système immunitaire. Les inhibiteurs des points de contrôle sont notamment utilisés dans le cancer du poumon et le mélanome.

 

Cellules immunitaires modifiées, cellules CART-T

La technologie CART-T est la dernière évolution en matière d’immunothérapie des maladies cancéreuses. «CAR» signifie «récepteur antigénique chimérique». Avec ce traitement, des cellules immunitaires – les cellules T – sont prélevées du patient et modifiées en laboratoire. A l’aide de la technologie génétique, des récepteurs antigéniques spécifiques sont introduits à la surface des cellules T. Ces récepteurs servent à reconnaître les cellules cancéreuses. Ensuite, les cellules T modifiées sont réintroduites dans la circulation sanguine du patient. Les cellules immunitaires modifiées sont désormais capables de reconnaître les cellules cancéreuses et activent le système immunitaire afin de pouvoir détruire ces cellules cancéreuses. Les cellules CART-T sont notamment utilisées en cas de cancer du sang (leucémie).

 

Collaboration interdisciplinaire

Le développement et l’utilisation de traitements si complexes n’est possible que grâce à la collaboration de différentes disciplines, telles que la biologie moléculaire, la technologie génétique, l’oncologie et la pharmacie. Les patients atteints de cancer ont dès lors besoin d’une prise en charge et d’un accompagnement rigoureux de la part de différentes institutions, dont les pharmacies.

 

MediService est une pharmacie spécialisée, qui s’est spécialisée dans l’accompagnement des personnes souffrant de cancers ou de maladies chroniques en général. Les prestations sont orientées vers le soutien et l’accompagnement des personnes touchées au quotidien. Plus de 150 000 patients se sont déjà procuré des médicaments auprès de MediService. Plus d’informations sur www.mediservice.ch



24.04.2018 - fgr

 
Rect Bottom
 

 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer