Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Renforcer le système immunitaire

Renforcer le système immunitaire
Comment renforcer votre système immunitaire, augmenter vos défenses et vous protéger des maladies infectieuses.

Chaque jour, nous sommes exposés à des centaines de corps étrangers et d’agents pathogènes. Les facteurs déclencheurs les plus fréquents sont les virus et les bactéries. Grâce à des mécanismes complexes, agissant à plusieurs niveaux, notre système immunitaire est conçu pour nous protéger des maladies.

Certaines personnes ont un système immunitaire intact mais présentent une faiblesse immunitaire – ou plutôt une sensibilité aux infections – qui les expose à des infections récurrentes, notamment au niveau des voies respiratoires. Le risque d’infection est particulièrement important chez les enfants, les fumeurs et les personnes déjà atteintes d’une affection pulmonaire, en particulier les patients souffrant de BPCO.

Système immunitaire et faiblesse immunitaire

Le système immunitaire se compose d’un ensemble de processus complexes, inhérents à notre organisme, pour le défendre contre les substances étrangères ou nocives, les agents pathogènes et les cellules déficientes de l’organisme.

Les principaux facteurs déclencheurs de maladie sont les virus, les bactéries, les champignons et les parasites.

D’une manière générale, on distingue le système immunitaire inné (non spécifique) et le système immunitaire acquis (spécifique).

  • Le système immunitaire inné comprend notamment les barrières telles que la peau et les muqueuses, les réactions inflammatoires aux corps étrangers ou aux infections ou encore les composants sanguins capables de détruire les cellules malades. L’une des principales différences du système immunitaire inné par rapport au système immunitaire acquis réside dans le fait que le système inné est en mesure d’assurer une défense efficace dès le premier contact avec une menace.
  • Avec le système immunitaire acquis, spécifique, en revanche, il faut qu’il y ait un premier contact – par exemple avec un virus ou une substance étrangère à l’organisme. Des cellules spécifiques se forment alors contre ces substances étrangères (antigènes, dans le jargon médical), qui libèrent des substances immunitaires (anticorps) pour détruire la menace ou qui sont capables de détruire directement les cellules étrangères. Le principal avantage du système immunitaire acquis est sa CFF "mémoire". Grâce aux cellules mémoire, le corps peut réagir de manière rapide et efficace contre l'antigène, même après plusieurs années. On parle alors aussi d’immunité contre le risque correspondant.

Les systèmes immunitaires inné et acquis travaillent main dans la main et se complètent pour assurer la défense du corps.

Faiblesse immunitaire

termes "faiblesse immunitaire" ou "défenses immunitaires affaiblies" prêtent à confusion mais sont souvent utilisés pour désigner des enfants et des adultes qui développent des infections de manière récurrente, notamment au niveau des voies respiratoires supérieures. Pour ces personnes, il serait plus adapté de parler de sensibilité aux infections que de faiblesse immunitaire, étant donné que l’existence d’une telle déficience est difficile à prouver – sauf s'il y a réellement une défaillance pathologique du système immunitaire.

Une sensibilité aux infections peut apparaître aussi bien chez des personnes en bonne santé que chez des personnes déjà malades. Il existe plusieurs groupes à risque: les enfants, les fumeurs ou les patients souffrant de bronchique chronique ou de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sont par exemple particulièrement exposés.

De telles infections récurrentes peuvent (même si elles n’ont pas de conséquences à long terme) être très désagréables et altérer la qualité de vie de la personne, mais aussi provoquer des difficultés sociales, telles que des absences de l’école ou du travail, une stigmatisation des enfants sous l’effet de la crainte de contamination des autres parents ou encore une diminution des contacts sociaux.

Important: Les personnes sensibles aux infections ont généralement un système immunitaire intact et pourraient bénéficier d’une immunostimulation. Seules des personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement peuvent profiter d’une immunostimulation non spécifique.

Immunodéficiences

Il convient de différencier clairement une sensibilité aux infections (faiblesse immunitaire) et une immunodéficience. Dans le cas d’une déficience immunitaire, la restriction de la fonction immunitaire peut être démontrée et évaluée par le biais d’examens médicaux. On connaît un certain nombre d’immunodéficiences congénitales et acquises (SIDA ou effets indésirables de médicaments, par exemple). Les personnes concernées tombent souvent malades et peuvent, à partir d’infections relativement bénignes, développer des maladies graves, engageant parfois le pronostic vital.

Les patients ayant une immunodéficience spécifique ne peuvent pas bénéficier d’une immunostimulation non spécifique par un quelconque médicament.

Cet article fait le point sur la manière dont vous pouvez renforcer votre système immunitaire.

Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hémophilie - maladie hémorragique
Hémophilie - maladie hémorragique
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving