Analytics Universal Code
1 santeweb
 
starrkrampf_def
Tétanos: l’agent pathogène du tétanos est très répandu au niveau de la terre et dans les excréments d’animaux
Le tétanos se définit comme l`infection aiguë d`une plaie, entraînant souvent le décès du patient. La toxine de l`agent pathogène, le Clostridium tetani, provoque des paralysies et des contractures de la musculature. En raison de la vaccination systématique de toute la population, la maladie est aujourd`hui rare dans les pays développés. En revanche, dans les pays en développement, elle se rencontre toujours fréquemment.

L`agent pathogène du tétanos est très répandu au niveau de la terre et dans les excréments d`animaux. L`infection survient par des blessures de la peau. Lorsque le pathogène est en présence de conditions favorables au niveau de la plaie, une toxine, qui gagne le cerveau en empruntant les voies nerveuses, est synthétisée.

Le temps d`incubation (durée entre le moment de l`infection et l`apparition des premiers signes de la maladie) est généralement de 3 jours à 3 semaines. Plus le temps d`incubation est court, plus la maladie sera grave.

  • Sensation de tension au niveau de la plaie et dans le ventre.
  • Contracture des muscles masticateurs («risus sardonicus»).
  • A un stade plus avancé de la maladie, contractures généralisées des muscles du tronc («Opisthotonos»), puis des bras et des jambes
  • Problèmes respiratoires, variation de la tension artérielle, troubles circulatoires, épisodes de sudation
  • 30-90 % des patients non traités succombent à la maladie 2-3 semaines après son début ; grâce à un traitement intensif, ce nombre est réduit à 10-20 %.

En présence d`une immunité partielle, un tétanos localisé peut être observé. Dans ce cas, le pronostic est bon.

La forme néonatale (peu après la naissance) évolue comme la forme de l`adulte. Les nourrissons non traités décèdent.

  • Basé sur la présence de symptômes caractéristiques
  • Pour confirmer le diagnostic, des échantillons de sérum et de plaie sont prélevés pour mise en évidence de la toxine dans des expérimentations animales.
  • Pour neutraliser la toxine non liée, une injection d`immunoglobuline humaine est administrée au patient.
  • De plus, il faut procéder à un nettoyage chirurgical approfondi de la plaie avec excision des tissus abîmés, le plus rapidement possible.
  • Un traitement antibiotique ne réduit pas les taux circulants de toxine. Il est toutefois utilisé pour éradiquer les bactéries productrices de toxine.
  • Un autre aspect du traitement consiste à instaurer un traitement intensif, permettant de maintenir les fonctions vitales et de relaxer la musculature.
  • En outre, il convient de prévenir les complications possibles, en maintenant les voies respiratoires dégagées (éventuellement par trachéotomie). Dans certains cas, la réanimation cardio-pulmonaire permet de sauver la vie du patient.
  • La méthode préventive de premier choix contre le tétanos est l`immunisation active. L`immunisation de base est déjà réalisée chez le nourrisson. Un rappel est recommandé après 5-10 ans.
  • Prophylaxie en cas d`accident : les plaies profondes et les brûlures, tout comme les plaies souillées doivent être soignées par un médecin. Lorsque la vaccination n`est pas certaine, il est également impératif de consulter un médecin.
  • Un patient ayant déjà présenté un tétanos n`est pas à l`abri d`une nouvelle infection car il n`existe aucune immunité.
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top

Trouvez les symptômes interactivement avec

les modèles anatomiques

 
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving