Leaderboard

Vous êtes ici: Prévention » Examens préventifs 23. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Examens préventifs
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Actualités
Tabagisme
Protection de la peau
Examens préventifs
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Cancer de la peau – Examens préventifs et dépistage précoce

Détecter le cancer de la peau à un stade précoce est tout aussi important que la prévention. Une tumeur détectée à temps peut être traitée la plupart du temps de manière rapide et sans complications; arrivé à un stade avancé, des mesures compliquées sont nécessaires.

 
Si la profondeur de la tumeur est de moins d'un millimètre, il suffit en général d'opérer une petite excision pour éliminer le tissu atteint et le patient peut être considéré comme guéri complètement.

 

"L'espérance de vie diminue toutefois si l'épaisseur du cancer est plus grande: avec une profondeur de quatre millimètres, seuls quatre patients sur dix peuvent être sauvés en dépit des thérapies supplémentaires appliquées après l'opération".

 

Règle de l'ABCDE

Le risque d'être atteint d'un cancer est souvent transmis génétiquement. Dans le cas du cancer de la peau, les gènes jouent eux aussi un rôle important. Ceux qui ont des cas de cancer dans la famille et qui ont un phototype à risque devraient effectuer un examen annuel. Un tel mélanome peut souvent être identifié à l'œil nu. Au début, il ne se distingue presque pas d'un grain de beauté normal ou d'une tache de rousseur.

 

La règle de l'ABCDE est utile au dépistage précoce et s'applique ainsi : la tache présente une (A) asymétrie de la forme, un (B) bord incertain ou irrégulier, des (C) coloris à couleur changeante, un (D) diamètre relativement important, plus de 6 mm et une (E) élévation et une surface bosselée. Si l'un des critères est présent dans la tache, il y a lieu de consulter une dermatologue.

 

Le cancer "clair" de la peau est encore plus courant

Le cancer clair de la peau (non mélanome) est moins agressif mais au moins dix fois plus fréquent que le mélanome. En font partie le carcinome basocellulaire (carcinome des cellules basales) ou le carcinome spinocellulaire (carcinome des cellules à épines) et la kératose actinique qui est un stade préliminaire du cancer. Le cancer clair de la peau est le cancer de la peau le plus répandu. Il apparaît aux endroits exposés intensivement au soleil comme la tête, le visage, le dos de la main et les avant-bras. Il développe pendant plusieurs années sans provoquer de troubles. S'il n'est pas traité, il pénètre dans les tissus et détruit les structures plus profondes. La kératose actinique est particulièrement répandue: dans le groupe d'âge des plus de 60 ans, la moitié des individus en est atteinte; les enfants qui naissent aujourd'hui ont une probabilité de près de 100% d'être touchés par le cancer clair de la peau.

 

En savoir plus

Mediscope

18.01.2010 - dzu

 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer