Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Schultergelenkentzündung: Schmerzen im ganzen Schulterbereich
Périarthrite scapulo-humérale (PSH): une inflammation douloureuse des tissus mous, des tendons et des ligaments, situés autour (péri) de l’épaule

La périarthrite scapulo-humérale est un terme englobant un grand nombre de troubles dégénératifs de l`épaule; humérus=bras, scapula= omoplate.

Une périarthrite est une inflammation douloureuse des tissus mous, des tendons et des ligaments, situés autour (péri) de l`épaule.

L`inflammation de l`articulation de l`épaule est une maladie fréquente, touchant en majorité de façon aigüe les personnes d`un âge moyen à avancé. Le signe typique est une réduction soudaine et douloureuse de la capacité motrice de l`épaule. Cette baisse de la motricité étant due à un raidissement de l`épaule, on parle souvent de ''Frozen shoulder'' (épaule gelée).

Les causes sont nombreuses est pas toujours clairement visibles. Toute modification des tendons, ligaments, muscles ou os de l`articulation de l`épaule peut conduire à un raidissement douloureux de cette dernière. Les causes principales des douleurs sont une chute ou l`usure (arthrose).

Les facteurs suivants peuvent causer une réduction douloureuse de la capacité motrice de l`épaule:

  • Inflammation des tendons (tendinite)
  • Dégénération des tendons (rupture, effilage)
  • Calcification de l`insertion des tendons
  • Pincement de muscles/tendons entre la tête de l`articulation et l`acromion; également nommé "impingement sous-acromial"
  • Rupture des tendons ou des muscles de la coiffe des rotateurs; la coiffe des rotateurs est composée de plusieurs muscles disposés circulairement (coiffe) et permettant les mouvements de l`épaule dans toutes les directions
  • Déchirure ou épaississement de la partie longue du biceps (muscle faisant la flexion du bras)
  • Fractures ou contusions après une blessure

Les signes typiques d`une périarthrite de l`épaule est une réduction (active et passive) de la capacité de mouvements de cette dernière, accompagnée de douleurs dans le bras et l`épaule.

Des problèmes de la coiffe des rotateurs engendrent les symptômes caractéristiques suivants: écarter activement, respectivement lever le bras de 40 à 150°, cause de vives douleurs (on parle alors d`un "arc douloureux") ; les douleurs disparaissent lorsque le bras est tendu droit vers le haut.

A vue d`oeil, l`épaule peut être enflammée et chaude.

Des douleurs, apparaissant de nuit lorsque la personne se tourne ou s`appuie sur l`épaule, indiquent plutôt une dégénération (usure, arthrose).

  • Antécédents médicaux en tenant compte des troubles actuels ; possibilité d`un accident
  • Examen corporel accompagné d`exercices actifs et passifs de l`épaule (ex.: apparition d`un "arc douloureux")
  • Radiographie
  • Echographie (ultrason)
  • Scan (CT)
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • Arthroscopie (vidéo de l`articulation); permet d`opérer en même temps d`éventuelles blessures mineures.

Les soins dépendent de la cause de l`inflammation de l`épaule (périarthrite scapulo-humérale).

La plupart du temps, une thérapie conservatrice (sans opération) est entièrement suffisante. Plus vite commence la thérapie, meilleurs seront les résultats.

Un raidissement primaire (sans cause apparente) de l`épaule se guérit en général de lui-même, nécessitant entre plusieurs mois et quelques années. Dans les cas d`inflammations chroniques et d`arthroses, le  traitement peut être extrêmement long, tout particulièrement si la thérapie a commencé tardivement.

Médicaments

  • Antidouleurs (analgésiques)
  • Anti-inflammatoires (antiphlogistiques), accompagnés par exemple d`un médicament contre les rhumatismes (NSAR)

Les médicaments sont en général avalés sous la forme de pilules. Il est rare qu`ils soient administrés directement dans l`épaule (piqure) ; c`est le cas lors d`un épanchement nécessitant une ponction et une injection directe du médicament.

Interventions chirurgicales

Si après 6 mois, les traitements conservatifs n`ont pas été efficaces, une arthroscopie (vidéo de l`articulation) est de nos jours de plus en plus pratiquée, évitant une opération à plaie ouverte.

En cas de blessures graves des muscles et tendons, ou de rétrécissements osseux engendrant un pincement de ces derniers, une opération à plaie ouverte est alors nécessaire.

Mesures physiothérapeutiques

L`épaule ne doit en aucun cas subir une surcharge ou un faux mouvement. En cas de fortes douleurs, il peut être nécessaire d`effectuer une narcose avant le traitement.

D`autres séances peuvent inclure:

  • Traitement par le chaud-froid (froid dans la phase aigüe, ensuite le chaud)
  • Electrothérapie
  • Eventuellement une radiothérapie à dose minime
  • L`acuponcture est plus ou moins efficace en cas de périarthrite scapulo-humérale

Dr méd. Fritz Grossenbacher

Fritz Grossenbacher a étudié la médecine à Berne. Il est titulaire d’un Master of Medical Education de l’Université de Berne et de Chicago ainsi que d'un certificat en Teaching Evidence based Medicine du UK Cochrane Center d’Oxford.

Doris Zumbühl

Doris Zumbühl est assistante médicale diplômée. Elle a obtenu plusieurs formations postgraduées dans les domaines du journalisme, de l’informatique et du traitement d'images.
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top

Trouvez les symptômes interactivement avec

les modèles anatomiques

 
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving