Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Mycose des ongles, onychomycose 18. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Mycose des ongles, onychomycose

Définition

La mycose des ongles est contagieuse

En plus de constituer un problème esthétique, la mycose des ongles est une maladie contagieuse, qui touche généralement les ongles des pieds et plus rarement les ongles des mains. Le terme scientifique de la maladie est onychomycose.


L'onychomycose est très répandue dans les pays industrialisés et elle représente l'une des mycoses les plus fréquentes.

Causes

  • Le plus souvent, les onychomycoses sont provoquées par des champignons filamenteux (dermatophytes). Les levures (candida) sont rarement incriminées.
  • Les spores des champignons se trouvent essentiellement dans les sanitaires publiques, les cabines d'essayages des magasins ou des hôtels et sont très résistantes.
  • Les onychomycoses sont souvent consécutives à une mycose des pieds non traitée.
  • Une transpiration excessive et une humidité importante dans les chaussures favorisent la survenue d'une onychomycose.
  • Les troubles circulatoires dans le cadre d'un diabète ou d'une maladie artérielle occlusive ainsi qu'une pression mécanique dans des chaussures étroites réduisent le potentiel de défense de la peau et des ongles au niveau des zones concernées et favorisent une infection.

Troubles (symptômes)

Les ongles malades s'épaississent. Ils prennent une couleur jaune-brunâtre, une texture rugueuse et s'effritent lorsqu'on les coupe. En cas d'infection par des champignons filamenteux, la coloration débute généralement aux bords avants et latéraux des ongles, sous forme de tache blanchâtre pouvant s'étendre. Si des levures son responsables, la coloration débute avant tout au niveau du repli unguéal, c'est-à-dire à la base de l'ongle. 


Les ongles peuvent prendre une coloration similaire en cas de psoriasis. Pourtant cette dernière maladie n'a aucun rapport avec une mycose.

Examens (diagnostic)

Généralement, le médecin est à même de reconnaître une onychomycose à l'œil nu.

 

Pour confirmer le diagnostic, l'ongle est examiné plus minutieusement; souvent, d'autres altérations pathologiques peuvent être confondues avec une mycose.

  • Examen microscopique d'un échantillon tissulaire
  • Identification du type de champignon sur milieu de culture

Options thérapeutiques

Le traitement d'une onychomycose est difficile, pour cette raison, il est indispensable de respecter strictement la prescription médicale.


Si le traitement médical et les mesures associées sont poursuivies  de façon conséquente et sur une durée suffisante, l'infection guérit complètement. La guérison d'une onychomycose ou au contraire, sa propagation et la contamination d'autres personnes dépendent donc du comportement de chaque patient.

 

 

Le traitement peut être local et/ou systémique:

  • Le traitement local réside dans l'application de gels ou de vernis sur les zones concernées. Une bonne collaboration avec le pédicure est indispensable. Un traitement mécanique de l'ongle par un professionnel prépare efficacement le terrain à l'action d'un antimycosique administré localement.
  • Le traitement systémique s'effectue par l'administration de comprimés ou de gélules qui agissent de l'intérieur. Le recours à des comprimés s’avère utile lorsque plus de la moitié de l'ongle ou plusieurs ongles sont touchés. Le traitement par comprimés est poursuivi jusqu'à ce que la totalité de l'ongle malade ait repoussé. Pour les ongles des mains, cette durée s'élève à environ trois mois et pour les ongles des pieds à environ six mois.

Mesures préventives

  • Toujours bien sécher les pieds, surtout entre les orteils
  • Porter des chaussettes et des chaussures permettant la respiration du pied
  • En cas d'infection déjà existante, changer de chaussettes et de chaussures tous les jours
  • Laver les chaussettes et les bas à au moins 60°C pour détruire les champignons et les spores
  • Eviter toute accumulation de chaleur dans les chaussures (par ex. bottes en caoutchouc, baskets, gants en caoutchouc)
  • Ne jamais marcher pieds nus dans un environement humide
  • Soigner les pieds et les ongles de façon appropriée
  • Eviter les blessures et les zones de pression au niveau des pieds Porter des chaussures confortables

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer