Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Bien que cela ne soit pas totalement exact, le trouble de l`érection est assimilé de nos jours à une impuissance. Initialement, l`impuissance correspond à une incapacité à procréer, ce qui n`a rien à voir avec l`érection du pénis. Un trouble de l`érection, souvent appelé également dysfonctionnement érectile, signifie que l`homme est limité dans sa vie sexuelle par un nombre insuffisant d`érections ou que leur importance est insuffisante.

L`impuissance sexuelle est un terme collectif regroupant tous les troubles sexuels masculins. Ceux-ci peuvent survenir seul ou de manière combinée. En font partis:

  • la diminution de la libido (désir sexuel)
  • les problèmes érectiles (dysfonction érectile)
  • l`absence d`éjaculation (troubles de l`éjaculation)
  • l`infertilité au sens large (stérilité)

Les troubles de l`érection peuvent se manifester de manière transitoire aussi bien que chronique. Bien souvent les termes "troubles de l`érection" et "impuissance sexuelle" sont confondus: on parle d`impuissance lorsque les troubles de l`érection sont chroniques. Il faut savoir que la puissance sexuelle diminue avec l`âge - tout comme d`autres fonctions de notre corps - et que ce n`est pas forcément une pathologie qui est à l`origine des troubles de l`érection.

Troubles concomitants:

L`impuissance sexuelle, voire les troubles de l`érection, peut aussi bien avoir une cause physique que psychique. Dans la majorité des cas, il s`agit d`une association de plusieurs facteurs. Font parties des causes physiques les troubles de l`irrigation sanguine ou de la fonction nerveuse du pénis ainsi que les troubles hormonaux. Une atteinte directe aux corps caverneux du pénis peut également être à l`origine d`une dysfonction érectile. Les troubles de l`érection peuvent se manifester en tant que symptôme précoce lors de certaines maladies générales, notamment les maladies cardio-vasculaires.

Causes physiques responsables des troubles de l`érection

Maladies générales

  • artériosclérose (calcification des vaisseaux)
  • diabète sucré
  • hypertension artérielle
  • insuffisance rénale (fonction rénale  atténuée)
  • surpoids (obésité)
  • hypercholestérolémie (taux élevé de lipides sanguins)

Troubles hormonaux (carence en testostérone)

  • hypogonadisme (fonctionnement déficient des testicules)
  • hyperprolactinémie (taux excessif de la prolactine dans le sang pouvant à son tour provoquer une carence en testostérone)
  • hypothyroïdie (fonctionnement déficient de la thyroïde)

Maladies urologiques

  • phimosis (étroitesse du prépuce)
  • déformation/déviation de pénis

Maladies nerveuses

  • sclérose en plaque
  • lésions nerveuses/lésions de la moelle épinière

Troubles psychiques/sociaux

  • dépression
  • surmenage professionnel ou privé/stress
  • syndrome de burnout
  • troubles de développement psychosexuels de l`enfance/de la jeunesse
  • problèmes de couple

Autres causes

  • effets indésirables médicamenteux
  • abus d`alcool
  • toxicomanie
  • tabagisme

De simples modifications de l`hygiène de vie (souvent peu saine) suffisent souvent à prévenir l`impuissance sexuelle ainsi qu`à améliorer la fonction érectile. En font partis une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, une perte de poids lors de surpoids, la renonciation au tabac, une consommation d`alcool modérée et une diminution de stress.

Le plus important est de parler ouvertement de la dysfonction érectile et de ne pas en faire un sujet tabou.

Lors d`impuissance sexuelle occasionnelle ayant une cause évidente (stress au boulot, autres problèmes passagers), il n`est pas absolument nécessaire de consulter. Dans la plupart des cas, les mesures générales pour réduire le stress suffisent (voir aussi "S`aider soi-même").

Les patients souffrant de troubles de l`érection persistant pendant plusieurs mois nécessitent cependant d`être examinés par un médecin. Car l`impuissance sexuelle pourrait être un symptôme précoce d`une maladie cardio-vasculaire.

Lorsque le patient et/ou son partenaire sexuel (et donc la relation du couple) souffre de dysfonction érectile, un médecin devrait également être consulté. Et ce dans le but de diagnostiquer au plus vite la cause et proposer un traitement adéquat.

Quel médecin consulter?

  • médecin de famille (généraliste)
  • urologue
  • interniste
  • cardiologue
  • endocrinologue
  • néphrologue
  • neurologue
  • psychiatre, psychologue, psychothérapeute

[Lien]

Pour pouvoir se faire une idée des troubles actuels et des causes possibles, le médecin interroge tout d`abord le patient en relevant ses symptômes et ses antécédents médicaux (anamnèse), puis fait un examen physique (inspection, palpation, auscultation, percussion, examens de fonctions, etc.). Par la suite, d`autres examens médicaux supplémentaires peuvent être nécessaires.

Relever les troubles actuels et les antécédents personnels  du patient (anamnèse)

  • questions relatives aux troubles de l`érection-mêmes: depuis quand, première manifestation ou récurrence, apparition soudaine ou graduelle, facteurs déclencheurs potentiels, relatif au partenaire sexuel et/ou à l`acte sexuel, est-ce le désir sexuel ou la fonction érectile qui est concerné, etc.
  • Maladies sous-jacentes et antécédents médicaux, y compris les interventions chirurgicales: maladies cardio-vasculaires, diabète, opération de la prostate, de la vessie ou du rectum
  • Maladies et causes de décès significatives auprès des membres de la famille
  • allergies
  • Hygiène de vie, aspects sociaux et professionnels
  • habitude: alimentation, sommeil, stimulants (café, alcool, tabac, drogues), stress, etc.
  • Hygiène sexuelle et bien-être psychique
  • Prise de médicaments

Examen physique
Lors de l`examen physique, le médecin veille entre autres à des signes de troubles hormonaux (stature, poitrine, appareil génital, poils, distribution des graisses), à des anomalies des génitaux (pénis, testicules) et à la prostate (toucher rectal c`est-à-dire introduction du doigt du médecin par l`anus du patient).  Le système cardio-vasculaire ainsi que la fonction du système nerveux (réflexes) sont aussi examinés.

Autres examens/examens médicaux supplémentaires

  • Analyses sanguines: Testostérone (hormone sexuelle masculine), taux de glycémie, lipides sanguins, taux spécifiques des organes (foie, rein, thyroïde), et PSA lors d`un toucher rectal de la prostate anormal
  • Échographie des corps caverneux ainsi que des testicules
  • Examen de la fonction du corps caverneux (tels que le test de l`érection et le test d`injection dans les corps caverneux).

Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

Le traitement dépend de la cause et de la forme des troubles de l`érection. Une dysfonction érectile se manifestant à la suite d`une hypertension artérielle ou d`un diabète sucré s`améliore spontanément lorsque ces maladies sous-jacentes sont traitées. Les possibilités thérapeutiques lors d`impuissance sexuelle sont:

Mesures générales
Souvent, apporter des modifications à une hygiène de vie peu saine suffit à prévenir l`impuissance sexuelle et à améliorer la fonction érectile. En font partis: une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, une perte de poids lors de surpoids, la renonciation au tabac, une consommation d`alcool modérée et une diminution de stress.
 
Traitement psychologique
Lors de troubles de l`érection d`ordre psychique, de multiples traitements psychologiques peuvent aider.

Médicaments

  • médicaments favorisant l`érection sous forme de pilules
  • Thérapie d`injection: à l`aide d`une fine aiguille, une préparation stimulatrice d`érection est injectée dans les corps caverneux du pénis. Une autre possibilité est l`application d`une petite pilule par un applicateur particulier dans l`urètre. Ces méthodes sont instruites dans les cabinets urologiques.
  • Une carence en testostérone est traitée par une substitution hormonale sous forme de gélules, d`injections, de pansements ou de gel.

Solutions mécaniques aux troubles de l`érection
Lors de cas sévères ou lorsque les traitements médicamenteux demeurent infructueux, une pompe à vide peut être une solution idéale. L`application est quelque peu compliquée, mais cette méthode a l`avantage de n`avoir aucun effet secondaire.

Intervention chirurgicale
Lorsque le flux sanguin en direction de ou au départ des corps caverneux est perturbé (fuite veineuse), une intervention chirurgicale du pénis doit être considérée.
Une prothèse pénienne représente la solution ultime lorsque toutes les autres possibilités thérapeutiques ont été un échec.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving