Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Lésion méniscale, fissure méniscale, dégénérescence méniscale 23. Septembre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Lésion méniscale, fissure méniscale, dégénérescence méniscale

Définition

Lésion méniscale, fissure méniscale, dégénérescence méniscale
Les ménisques sont avant tout constitués de tissu conjonctif. Ils ont une forme de disque et sont situés entre les surfaces articulaires du fémur et du tibia, agrandissant ainsi la surface articulaire. Leur fonction est de répartir la charge, de freiner, d’amortir et de stabiliser l’articulation du genou. Une lésion du ménisque est une blessure du tissu méniscal, pouvant prendre la forme d’une fissure, d’une dégénérescence ou d’une combinaison des deux.

Causes

On distingue différents types de lésions du ménisque en fonction de leur forme:

  • Fissure verticale
  • Fissure horizontale
  • Fissure radiaire
  • Languette méniscale
  • Lésion en anse de seau
  • Fissure complexe

Une lésion méniscale survient après une blessure (traumatisme), suite à des microtraumatismes répétés ou en raison du vieillissement. Chez les sujets jeunes, les traumatismes sont les principaux responsables (blessures liées au sport), tandis que chez les patients plus âgés, il est plutôt question d’une dégénérescence méniscale liée à l’âge.

Troubles (symptômes)

Les symptômes surviennent de façon aiguë (traumatisme) ou progressive.

 

Les lésions du ménisque se manifestent surtout par:

  • Un déficit d’extension: le genou ne peut plus être étendu
  • Des douleurs au niveau du creux poplité et sur le côté du genou, irradiant parfois jusqu’à la cuisse
  • Des douleurs plus intenses lorsque le genou est étendu

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse, interrogatoire au sujet d’un éventuel accident ainsi que sur le type de douleur, sa localisation et son intensité. Questionnement sur un épanchement de liquide dans le genou et des blessures antérieures au genou (elles peuvent favoriser une fissure méniscale).
  • Examen fonctionnel du genou au moyen de tests spécifiques
  • Examen radiographique
  • échographie ou IRM
  • Ponction et analyse du liquide articulaire

Options thérapeutiques

L’objectif du traitement de la lésion méniscale est:

  • D’éliminer la douleur et de rétablir la fonction articulaire
  • De minimiser le risque de lésions persistantes dues à des sollicitations inappropriées (voir rubrique Complications).

Les petites lésions méniscales dont les symptômes ne sont pas trop incommodants, peuvent bénéficier d’un traitement conservateur sans recours à la chirurgie. Les fissures douloureuses, de taille plus importante, nécessitent  une intervention chirurgicale.

 

Médicaments

  • Analgésiques
  • Patchs anti-douleurs (absorption des principes actifs par la peau)
  • Injections locales d’analgésiques, éventuellement dans l’articulation

 

Traitement physique

  • Physiothérapie (mobilisation, renforcement musculaire, techniques d’étirement musculaire)
  • Cryothérapie (application de compresses froides)
  • Electrothérapie

Intervention chirurgicale

L’intervention s’effectue généralement par le biais d’une arthroscopie, ne laissant pas de cicatrice chirurgicale importante. De petites incisions au niveau de la peau et des canaux étroits permettent d’introduire les instruments dans l’articulation.

 

En principe, après une blessure deux possibilités de réparation du ménisque s’offrent au chirurgien:

  • La suture méniscale: consiste à recoudre la fissure
  • La méniscectomie partielle: consiste à abraser la partie lésée du ménisque au moyen d’un instrument spécifique

Après l’intervention, un travail individuel de rééducation par physiothérapie est mis en place. Cette rééducation est plus longue après une suture méniscale qu’après une méniscectomie partielle. Le manque de mobilité après l’opération chirurgicale nécessite généralement un traitement prophylactique de la thrombose (fluidification du sang).

Complications possibles

Le risque majeur découlant d’une lésion méniscale ou d’une méniscectomie totale est la mauvaise répartition des charges au niveau des parties osseuses et cartilagineuses de l’articulation du genou. Il en résulte une instabilité du genou, pouvant causer de l’arthrose à long terme (lien). En outre, d’autres complications postopératoires d’ordre général peuvent survenir: thrombose veineuse profonde, embolie ou infection de la plaie.

Mesures préventives

Pour prévenir les lésions méniscales, il convient d’éviter la position accroupie. En cas d’instabilité du genou, les sports impliquant des changements de direction rapides sont à éviter (tennis, football). Le renforcement des muscles de la cuisse permet de réduire les risques de lésion méniscale.


 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer