Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Les douleurs peuvent apparaître dans une articulation ou plusieurs et être symétriques ou asymétriques. Les douleurs articulaires provoquées par l'arthrose sont par exemple plus fortes le matin et ont tendance à diminuer lorsque le corps est «chauffé».

Les douleurs articulaires peuvent touchées une ou plusieurs articulations simultanément. Dépendant de leur cause, les douleurs articulaires se péjorent au repos ou avec la mobilisation. Les douleurs articulaires peuvent être aigues et passagères ou se manifester par poussées voir être chroniques.

Par ailleurs, on distingue plusieurs formes de douleurs articulaires:

  • Douleurs au repos/douleurs nocturnes: se manifestent au repos et donc souvent la nuit. Elles sont typiques des maladies articulaires inflammatoires (arthrite).
  • Douleurs à froid: se manifestent à froid lors des premiers pas et mouvements. Elles sont typiques des maladies dégénératives des articulations (arthrose).
  • Douleurs à l`effort: L`articulation est douloureuse à la mobilisation et à la sollicitation de l`articulation. Les douleurs disparaissent au repos et sont typiquement présentes lors de blessures mais aussi lors de maladies inflammatoires ou dégénératives des articulations.

Les signes cliniques d`une inflammation articulaire (arthrite) sont: douleurs, rougeur, tuméfaction et hyperthermie (échauffement de l`articulation). Le plus souvent, la mobilisation est nettement réduite, voir l`articulation ne peut plus de tout être mobilisée.

Troubles accompagnants: tuméfaction, rougeur, hyperthermie, raideur matinale, mobilisation réduite

Les causes des douleurs articulaires sont multiples. Les douleurs surviennent souvent après des blessures aigues, lors d`instabilité de l`articulation due à des blessures ligamentaires ou lors de surentraînement voir mauvais entraînement. Des maladies différentes au niveau articulaire ainsi que le surpoids se manifestent souvent par des douleurs articulaires.

Les maladies inflammatoires articulaires sont:

  • l`arthrite (rhumatisme inflammatoire)
  • la dégénérescence liée à l`âge (arthrose ou rhumatisme dégénératif)
  • les maladies métaboliques (p.ex. la goutte)

Autres maladies pouvant également être associées à des douleurs articulaires: p.ex. infections virales, psoriasis, ostéoporose et beaucoup d`autres

Maladies articulaires dégénératives (liées à l`âge) se manifestant par des douleurs articulaires

  • arthrose
  • orteils en griffe
  • orteils en marteau

Maladies articulaires inflammatoires se manifestant par des douleurs articulaires

  • arthrite
  • arthrite rhumatoïde, polyarthrite chronique
  • maladie de Bechterew (Spondylarthrite ankylosante)
  • inflammation de l`articulation de l`épaule, périarthrite scapulo-humérale

Autres maladies se manifestant par des douleurs articulaires

  • Ganglion nerveux
  • fibromyalgie
  • goutte, hyperuricémie
  • ostéoporose
  • infection virale, telles que les infections grippales, la rougeole, la varicelle, le lupus
  • sarcoïdose
  • maladie de Sudeck
  • borréliose, maladie de lyme (après une morsure de tique)
  • psoriasis
  • hémochromatose (maladie où l`organisme stocke trop de fer)
  • ostéomyélite (inflammation de la moelle osseuse)
  • fracture du poignet, du radius ou du cubitus
  • maladies de la rotule, chondropathie rotulienne
  • luxation de la rotule
  • rupture des ligaments croisés, rupture du ligament croisé antérieur
  • lésions du ménisque, blessures du ménisque, rupture du ménisque
  • fracture du col du fémur
  • rupture ligamentaire du genou (ligament latéral)
  • déchirure ou étirement ligamentaire de la cheville, rupture ligamentaire
  • luxation de l`épaule

Il existe plusieurs méthodes pour prévenir ou atténuer les douleurs articulaires. Lors de maladies existantes, il est important de respecter les consignes et le traitement prescrit par le médecin. Il faut toujours convenir de mesures prises soi-même ou supplémentaires avec le médecin.

Quelques conseils généraux lors de douleurs articulaires:

  • Exercice sportif régulier tout en se ménageant, en pratiquant par exemple la natation, le cyclisme ou le walking
  • musculation, des muscles renforcés protègent les articulations
  • prévenir les blessures et les congestions pendant le sport: bon équipement, s`échauffer, entraînement correct
  • réduire un surpoids éventuel
  • alimentation saine: une alimentation riche en vitamines et avec une faible teneur en matières grasses permet une meilleure longévité au cartilage articulaire
  • éviter l`alcool et la nicotine: l`alcool peut causer la goutte, la cigarette est un facteur de risque pour l`arthrose
  • corriger le plus tôt possible les défauts d`alignements articulaires (p.ex. position oblique du bassin) par la physiothérapie ou des moyens orthopédiques (semelles correctrices)
  • bains au fango ou aux sels marins lors de rhumatisme
  • application de chaleur (p.ex. pansement, lampe infrarouge) lors de douleurs articulaires chroniques
  • application de froid pour diminuer la douleur lors d`inflammation aiguë
  • application de crèmes, sprays et gels analgésiants
  • prise d`analgésiques limitée dans le temps lors de fortes douleurs. Attention cependant si d`autres médicaments (contre le rhumatisme) font déjà parti du plan thérapeutique.
  • pansements circulaires chauffants et favorisant la circulation sanguine (ne pas appliquer en cas d`inflammation!)
  • les préparations à base de plantes comme l`extrait d`orties (apaisant) peuvent également être utilisés en cas de douleurs articulaires, cependant pas si celles-ci sont aigues.

Toute douleur articulaire nouvelle pendant une durée de plus de deux semaines ou survenant de manière intermittente doit être examinée par un médecin. Les maladies articulaires non traitées peuvent causer des lésions irréversibles ainsi que des défauts d`alignements articulaires.

Il est recommandé de consulter un médecin lorsque:

  • des douleurs articulaires surviennent après une blessure
  • les articulations sont douloureuses et gonflées
  • des signes cliniques d`inflammation se manifestent: rougeur, tuméfaction, hyperthermie, mobilisation réduite
  • la fièvre, l`épuisement physique, de fortes céphalées et d`autres troubles s`ajoutent aux douleurs articulaires
  • des douleurs au repos ou une raideur matinale (pendant plus d`une heure) subsistent
  • la mobilisation est réduite ou un sentiment d`instabilité se manifeste
  • les douleurs articulaires subsistent ou s`empirent malgré un traitement adéquat

Quel médecin consulter?

  • médecin de famille (généraliste)
  • médecin orthopédiste
  • rhumatologue
  • interniste
  • médecin spécialisé en médecine de sport

[Lien]

Pour pouvoir se faire une idée des troubles actuels et des causes possibles, le médecin interroge tout d`abord le patient en relevant ses symptômes et ses antécédents médicaux (anamnèse), puis fait un examen physique (inspection, palpation, auscultation, percussion, examens de fonctions, etc.). Par la suite, d`autres examens médicauxsupplémentaires peuvent être nécessaires.

Relever les troubles actuels et les antécédents personnels du patient (anamnèse)

  • questions par rapport aux douleurs articulaires: depuis combien de temps, circonstances de la manifestation, quelles articulations sont touchées, caractère des douleurs articulaires (douleurs au repos/nocturnes, douleurs liées à la mobilisation, à froid), etc.
    Le caractère de la douleur donne d`importants indices par rapport à la cause des troubles articulaires:
    • les douleurs au repos ou nocturnes qui diminuent lors de l`application de froid sont signes d`une inflammation.
    • les douleurs liées à la mobilisation s`améliorant à l`application de chaleur sont typiques de l`arthrose.
    • la raideur matinale persistant pendant plus d`une heure est typiquement associée au rhumatisme (polyarthrite rhumatoïde)
    • la raideur matinale durant uniquement quelques minutes est plutôt signe d`arthrose.
    • les douleurs articulaires se manifestant après le repas ou après la consommation d`alcool peuvent indiquer une goutte.
    • si les douleurs articulaires sont précédées par de la fièvre, il faut conclure à une infection bactérienne de l`articulation.
  • troubles accompagnants (voir ci-dessus)
  • maladies existantes ou antérieures, blessures et opérations inclues
  • maladies et causes de mortalité significatives dans la famille, surtout en ce qui concerne le rhumatisme ou les maladies métaboliques
  • forte mobilisation des articulations dans la vie professionnelle ou pendant une activité sportive (passe-temps)
  • hygiènes alimentaires et sportives
  • prise de médicaments
  • allergies
  • consommation de stimulants ou de stupéfiants (alcool, nicotine, drogues)

Examen physique

Tout d`abord, le médecin examine les articulations douloureuses. Il veillera particulièrement à tout changement de la peau, des muqueuses et des yeux pouvant suggérer une maladie généralisée associée à de douleurs articulaires.

Autres examens/examens médicaux supplémentaires

  • bilan sanguin: p.ex. l`acide urique, les paramètres inflammatoires, les facteurs rhumatoïdes
  • radiographie des articulations
  • scanner (tomodensitométrie), IRM (résonance magnétique nucléaire)
  • arthroscopie (technique chirurgicale permettant de voir l`articulation)
  • ponction articulaire avec prélèvement de liquide articulaire
Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

Le traitement médical des douleurs articulaires dépend de la cause des douleurs ainsi que l`ampleur des troubles. Voici quelques exemples:

Mesures générales

  • réduire un surpoids éventuel
  • lors de blessures peu importantes (p.ex. contusion): mise au repos provisoire de l`articulation/se ménager, appliquer une source de froid ou des crèmes analgésiantes et décongestionnantes sur l`articulation.
  • changer d`hygiène alimentaire si le patient est atteint de la goutte: alimentation faible en viande et renoncer à l`alcool et au café pour éviter que le corps n`accumule trop d`acide
  • voir aussi la rubrique "S`aider soi-même"

Traitement médicamenteux

  • analgésiques
  • anti-inflammatoires
  • antirhumatismaux (médicaments anti-rhumatisme) lors de rhumatisme
  • injection ou lavage articulaire
  • injection de préparations pro-cartilage
  • antibiotiques lors d`infections bactériennes
  • médicaments contre la goutte

Intervention chirurgicale (opération)

Les opérations articulaires peuvent être nécessaires lors d`une blessure ou d`une arthrose sévère. Si possible, les opérations sont faites par le biais d`une arthroscopie (technique chirurgicale permettant de voir l`articulation). Si cela n`est pas le cas, il faut partiellement ou totalement réséquer l`articulation et la remplacer par une articulation artificielle (endoprothèse). Il existe aussi la possibilité de transplanter du cartilage. En dernier recours, il est possible de raidir l`articulation grâce à une intervention chirurgicale.

Mesures non-médicales

  • physiothérapie/kinésithérapie
  • thérapie à base de chaleur/de froid
  • électrothérapie/électrostimulateur TENS (stimulation des nerfs)
  • massages
  • acuponcture
  • ergothérapie
  • bains thermaux à but médical
  • moyens orthopédiques
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving