Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Chacun de nous connaît la soif. Cette sensation est plus marquée lorsque nous nous déshydratons. Une soif anormale et permanente sans activité physique et sans changement des habitudes de boisson peut indiquer l'existence d'une maladie.

La soif est un signal d`avertissement de notre corps dans le but de nous protéger d`une éventuelle déshydratation. On parle cependant de soif excessive si la soif est constamment présente et ce malgré une quantité de liquide absorbé suffisante. Le terme médical pour ce phénomène est la polydipsie. Le plus souvent, la polydipsie est accompagnée d`un besoin accru d`uriner, puisque la soif induit aussi un plus grand besoin de boire.

Les signes cliniques d`une déshydratation sont: la soif, une peau et des muqueuses sèches, sensation de gorge sèche, troubles de l`élocution, torpeur, somnolence.

Troubles concomitants: besoin accru d`uriner, signes cliniques de la déshydratation

La soif peut avoir différentes causes. Elle peut se manifester en tant que réaction physiologique normale lors de grandes sueurs, transpirations ou des quantités de liquide absorbé insuffisantes. Cependant, une soif excessive (accompagné d`une miction accrue) peut être un symptôme de plusieurs maladies, notamment le diabète. Des troubles rénaux, des surrénales, de la thyroïde ou des parathyroïdes peuvent également provoquer une soif excessive.

Causes de la soif en tant que réaction physiologique:

  • Forte transpiration lors d`activité physique
  • Consommation de plats épicés
  • Température environnante élevée
  • Quantité de liquide absorbé insuffisante

Maladies associées à une soif excessive:

  • Diabète sucré des types 1 et 2
  • Situations associées à d`importantes pertes de volume: diarrhée, vomissements, fièvre, brûlures ou perte de sang/hémorragie
  • Diabète gestationnel
  • Diabète insipide: excrétion de grandes quantités d`urine très diluée en raison de l`incapacité rénale de concentrer l`urine.
  • Hyperparathyroïdie (activité anormalement élevée des glandes parathyroïdes)
  • Syndrome de Cushing
  • Pathologies rénales
  • Anémie
  • Troubles électrolytiques: hypercalcémie (quantité de calcium anormalement élevée dans le sang) ou hypocalcémie (taux de calcium dans le sang anormalement bas)
  • Maladies psychiques: troubles alimentaires (anorexie, boulimie), troubles du comportement et de la personnalité
  • Effets indésirables de médicaments
  • Après une consommation d`alcool démesurée

En général, il faut veiller à boire en quantité suffisante. Le taux de référence pour les adultes est de 2 à 3 litres par jour. Chez l`enfant, la quantité recommandée dépend de l`âge. Les enfants en bas-âge et les personnes âgées notamment sont particulièrement vulnérables aux déshydratations. Les personnes du troisième âge ont souvent une sensation de soif atténuée, ce qui explique pourquoi ils doivent boire en quantité suffisante même lors d`absence de soif.

Les thés sucrés, les boissons sportives, l`eau minérale, les bouillons et les jus de fruits sont idéals pour se réhydrater lors de perte de volume et d`électrolytes.

Dans les cas sévères, des préparations réhydratantes particulières à base d`une solution sucrée et salée sont disponibles en pharmacie. Vous pouvez cependant les préparer vous-même:

1 cuillère à café de sel

8 cuillères à café de sucre

1/2 litre de jus d`orange

1/2 litre d`eau bouillante ou d`eau minérale.

Si le patient ressent un sentiment de soif constant sans aucune raison véritable, il est conseillé de consulter.

Quel médecin consulter?

  • médecin de famille (généraliste)
  • interniste
  • endocrinologue
  • néphrologue
[Lien specialists]

Pour pouvoir se faire une idée des troubles actuels et des causes possibles, le médecin interroge tout d`abord le patient en relevant ses symptômes et ses antécédents médicaux (anamnèse), puis fait un examen physique (inspection, palpation, auscultation, percussion, examens de fonction, etc.). Par la suite, d`autres examens médicauxsupplémentaires peuvent être nécessaires.

Relever les troubles actuels et les antécédents personnels du patient (anamnèse)

  • questions relatives à la soif: depuis quand est-elle ressentie, à quel point, s`aggrave-t-elle avec le temps, quantité bue par jour, association possible avec des situations particulières, plus de miction, consistance de l`urine, etc.
  • troubles concomitants
  • maladies sous-jacentes ou concomitantes, y compris les opérations
  • maladies et causes de décès significatives auprès de membres de la famille
  • évolution du poids
  • hygiène alimentaire (notamment en ce qui concerne le café et l`alcool)
  • prise de médicaments, en particulier des diurétiques

Examen physique

Lors de l`examen physique, le médecin veillera particulièrement aux éventuels signes de déshydratation: muqueuses sèches, tension artérielle faible, pli de la peau que l`on peut faire apparaître en pinçant la peau et qui ne disparaît que lentement.

Autres examens/examens médicaux supplémentaires

  • examens sanguins: glycémie, électrolytes, paramètres spécifiques à certains organes (au foie, aux reins, à la thyroïde, etc.)
  • analyse d`urine (concentration et quantité d `urine)
  • test de restriction hydrique pour exclure un diabète insipide
  • Imagerie médicale, p.ex. IRM (imagerie par résonance magnétique)
Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

Tout d`abord, il faut rééquilibrer les pertes de volume et d`électrolytes. Les cas sévères de déshydratation nécessitent souvent une hospitalisation pour perfuser les liquides nécessaires.

On traite le besoin irrépressible de boire constamment selon sa cause. Voici quelques exemples:

  • Lors d`un diabète sucré, la soif excessive disparaît à nouveau lorsque le taux de glycémie se normalise (grâce à une thérapie du diabète adéquate).
  • Le défaut de sécrétion de la vasopressine lors d`un diabète insipide peut être substitué par voie médicamenteuse.
  • Si la soif se manifeste en tant qu`effet indésirable médicamenteux, le médecin peut adapter le dosage du médicament ou changer ce dernier.
  • Une psychothérapie peut être utile lorsque la soif est d`origine psychique.
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Morbus Crohn - Colitis ulcerosa
Maladie de crohn - colite ulcéreuse
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving