Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Les ganglions lymphatiques ne sont en principe pas douloureux, leur taille ne dépasse pas 1 cm environ et ils sont difficilement palpables. Lorsque leur taille augmente au point qu`ils deviennent palpables, on parle de gonflement des ganglions.

Le système lymphatique (composé de ganglions et de vaisseaux lymphatiques) parcourt tout notre corps, de la même manière que les vaisseaux sanguins. Faisant parti du système immunitaire, il aide à défendre le corps contre les pathogènes. Les ganglions lymphatiques filtrent la lymphe (un liquide provenant des tissus) et la libère de corps étrangers ainsi que d`agents pathogènes.

Les ganglions lymphatiques se trouvent partout dans notre corps. Ils sont cependant très nombreux dans le cou, la mâchoire inférieure, l`aine, l`aisselle et autour des organes intérieurs.

La taille et la forme des ganglions peuvent varier: ils sont plats, ont la forme d`un haricot, et mesurent environ 1 cm dans la mâchoire; ils sont ronds et mesurent moins de 0.5 cm dans la nuque; ils font environ 1.5 cm et sont longs dans l`aine.

Localisation, consistance, caractère douloureux et mobilité sont des caractéristiques des ganglions lymphatiques qui permettent d`émettre quelques hypothèses quant à la cause du gonflement:

  • Ganglions enflés à un seul endroit du corps, p.ex. au cou lors d`une pharyngite
  • Ganglions enflés à plusieurs endroits différents, p.ex. lors d`un lymphome
  • Normalement, les ganglions sont mous, élastiques et un peu mobiles.
  • Des ganglions enflés sont douloureux et durs au toucher.
  • Des ganglions cancéreux sont plus durs, non-douloureux et ne sont pas mobiles.

Troubles concomitants possibles: signes d`une inflammation (p.ex. signes d`un refroidissement: rougeur du cou, fièvre, rhume, maux de gorge, etc.), douleurs, éruption cutanée, sueurs nocturnes

Les causes de ganglions enflés sont multiples: infections bénignes (p.ex. pharyngite ou grippe), allant jusqu`à des maladies malignes (p.ex. lymphome). Les ganglions lymphatiques peuvent également gonflés dans le cadre de plaies infectées.

Causes d`un gonflement des ganglions:

  • Infections virales ou bactériennes, inflammations: refroidissement, angine, pharyngite, grippe
  • Infections bactériennes particulières: syphilis, tuberculose, salmonellose, lymphogranulome vénérien
  • Infections virales particulières: cytomégalie, mononucléose, herpes, zona, rougeole, oreillons, rubéole, mégalérythème, VIH/SIDA, fièvre de Lassa
  • Infections par d`autres micro-organismes: toxoplasmose, malaria, mycoses
  • Maladies rhumatismales: arthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé
  • Tumeurs bénignes ou cancers: lymphomes bénins (sarcoïdose, syndrome de Kawasaki), cancer des ganglions lymphatiques (maladie de Hodgkin, lymphome non hodgkinien), leucémie, cancer du sein (ganglion lymphatique de l`aisselle enflé)
  • Gonflement des ganglions dû à une prise de médicaments
Il n`existe pas grand-chose que l`on peut faire soi-même lors d`un gonflement des ganglions lymphatiques. Dans le cadre d`une pharyngite banale, on peut sans se soucier attendre quelque temps et observer l`évolution des ganglions. Les ganglions devraient désenfler parallèlement à la disparition de l`infection.
 
Certaines maladies (notamment les infections et les inflammations) liées à un gonflement des ganglions peuvent être prévenues grâce à des mesures préventives ou des remèdes simples. Les dépistages de cancer en font également partis.

Il faut consulter un médecin lorsque les ganglions lymphatiques sont enflés dans les cas suivants:

  • Gonflement de ganglions inexpliqué, ne diminuant pas après 2 semaines
  • Ganglions lymphatiques enflés augmentant en taille
  • Gonflement de ganglions douloureux
  • Douleurs et rougeur de la peau à proximité d`un ganglion gonflé
  • Ganglions lymphatiques enflés, dures et non-mobiles
  • Le patient souffre également de fièvre, de sueurs nocturnes ou d`une perte de poids involontaire
  • Troubles de la déglutition et de la respiration liés à des ganglions enflés

Quel médecin consulter?

  • Médecin de famille (généraliste)
  • Médecin interniste
  • Médecin ORL (oto-rhino-laryngologue)
  • oncologue

[Lien]

Pour pouvoir se faire une idée des troubles actuels et des causes possibles, le médecin interroge tout d`abord le patient en relevant ses symptômes et ses antécédents médicaux (anamnèse), puis fait un examen physique (inspection, palpation, auscultation, percussion, examens de fonctions, etc.). Par la suite, d`autres examens médicaux supplémentaires peuvent être nécessaires.

Relever les troubles actuels et les antécédents personnels  du patient (anamnèse)

  • Questions relatives au gonflement des ganglions lymphatiques: depuis quand, quels ganglions sont enflés, quelles parties du corps, la taille du ganglion enflé a-t-elle augmentée avec le temps, le gonflement est-il douloureux, quelle est la consistance du ganglion (mou ou dur), sont-ils mobiles, etc.
  • troubles concomitants (voir plus haut)
  • maladies sous-jacentes et antécédents médicaux, y compris les interventions chirurgicales et les infections récentes
  • maladies et décès significatifs auprès des membres de la famille
  • retour de voyage à l`étranger récent
  • perte de poids involontaire, fièvre ou sueurs nocturnes
  • prise de médicaments
  • allergies
  • hygiène de vie, aspects sociaux et professionnels
  • habitudes: alimentation, sommeil, stimulants (caféine, alcool, tabac, drogues), stress, etc.

Examen physique
Les ganglions lymphatiques concernés sont particulièrement inspectés dans le cadre de l`examen physique. Le médecin veille à examiner la consistance (dure ou molle), la mobilité et le caractère douloureux ou non du ganglion. Il s`assure si d`autres ganglions à d`autres endroits du corps sont également enflés ou s`il s`agit d`un cas isolé, tout en observant d`éventuels signes d`infection ou d`inflammation.  Lors de la palpation abdominale, le médecin examine la taille de la rate, organe appartenant également au système lymphatique et qui se trouve dans la partie supérieure gauche de l`abdomen.

Autres examens/examens médicaux supplémentaires

  • bilan sanguin: composition des cellules sanguines, des protéines, etc.
  • échographie des ganglions concernés
  • biopsie du ganglion (prélèvement d'une très petite partie de tissu lymphatique sous anesthésie locale)
  • imagerie médicale: radiographie, scanner (tomodensitométrie) et IRM (Imagerie à résonance magnétique)

Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

Le traitement des ganglions lymphatiques enflés dépend toujours de sa cause.

  • Lors d`infections locales (p.ex. pharyngite), aucun traitement particulier n`est nécessaire. Les ganglions dégonflent spontanément après que la maladie soit passée.
  • Les infections bactériennes sont traitées avec des antibiotiques.
  • Lors d`infections virales comme la rougeole ou la mononucléose, le traitement est symptomatique.
  • D`autres infections virales telles que le VIH nécessitent un traitement antiviral (médicament inhibant la reproduction du virus).
  • Les lymphomes sont traités à l`aide de chimiothérapies et radiothérapies.
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving