Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Un saignement de nez, également appelé épistaxis, est une hémorragie extériorisée par les fosses nasales. Cette dernière peut être uni ou bilatérale. Si la source de l`hémorragie se situe dans la partie arrière du nez, du sang peut couler le long du pharynx, ce qui peut causer de la nausée et des vomissements. Les saignements de nez spontanés sans cause apparente sont généralement indolores.

La partie antérieure du nez, appelée tache vasculaire de Kiesselbach Escat (ou plexus de Kiesselbach), est très sensible aux saignements du nez. Cette zone est particulièrement bien vascularisée et forme un plexus de vaisseaux à la superficie de la cloison nasale. Ces vaisseaux sont extrêmement fins et donc très vulnérables, raison pour laquelle la majorité des épistaxis y sont localisées.

Troubles concomitants: nausée/vomissements, céphalées, douleurs traumatiques

Il existe plusieurs causes aux saignements de nez. Les plus fréquentes sont le grattage du nez avec le doigt et le fait de se moucher. Une muqueuse nasale sèche due à un air sec, boire de manière insuffisante ou encore le tabac peuvent être également à l`origine d`une épistaxis. Chez les enfants, il est commun que des saignements de nez surviennent sans raison apparente.

D`autres causes des saignements du nez sont:

  • maladies infectieuses accompagnées de fièvre (p.ex. la grippe)
  • traumatisme (p.ex. un coup à la tête ou directement au nez)
  • hypertension
  • anticoagulation médicamenteuse
  • dommages au foie
  • maladies rénales
  • maladies vasculaires héréditaires (p.ex. la maladie de Rendu-Osler = maladie de malformations vasculaires associée à une dilatation des vaisseaux sanguins)
  • troubles de la coagulation (p.ex. l`hémophilie)
  • maladies liées à des carences en vitamines
  • corps étranger dans le nez
  • tumeurs de la muqueuse nasale, du rhinopharynx ou des sinus
  • substances chimiques irritantes
  • maladies du système responsable de la formation du sang, p.ex. leucémie, thrombocytopénie (carence en plaquettes)

Voici les mesures à prendre lors d`une épistaxis aigüe:

  • pencher le thorax vers l`avant pour éviter que le sang ne parvienne dans le pharynx
  • comprimer les ailes du nez digitalement pendant quelques minutes
  • appliquer une compresse froide ou de la glace sur le nez ainsi que sur la nuque: le froid provoque une constriction des vaisseaux, les saignements cessent
  • éviter de se moucher les premières heures qui suivent une épistaxis; soigner éventuellement les croûtes avec une pommade prévue à cet effet.

Attention: ne pas pencher la tête en arrière, car le sang risque de parvenir dans la trachée. De plus, il faut cracher le sang et ne pas l`avaler (pour éviter les vomissements).

A l`aide de ces mesures, les saignements de nez devraient cesser en l`espace de 15 à 20 minutes. Si cela n`est pas le cas, veuillez consulter un médecin (réagissez plus vite avec des enfants).

Lors de signes cliniques d`un collapsus cardio-vasculaire suivant une importante perte de sang, il faut immédiatement appeler un médecin urgentiste et effectuer les gestes de premier secours:

  • si le patient est inconscient: placer le patient en position latérale de sécurité
  • si le patient est inconscient et ne respire plus: commencer immédiatement avec le massage cardiaque et pratiquer le bouche-à-bouche
  • après un traumatisme crânien ou une chute:

Les signes cliniques d`un traumatisme crânien sévère sont de fortes céphalées, des troubles de la conscience, perte de liquide transparent voire rouge des narines:

Elever le thorax du patient, observer son état de conscience; placer le patient en position latérale de sécurité si le patient perd conscience

Vingt minutes après le début du saignement de nez - avant chez les enfants - consulter un médecin ou un urgentiste si les saignements n`ont pas cessé.

Si le patient souffre régulièrement d`épistaxis (plusieurs fois quotidiennement ou plusieurs jours de suite), une consultation médicale s`impose.

Attention: Lorsqu`un liquide transparent s`échappe du nez (ou de la bouche) après un traumatisme crânien, il faut immédiatement appeler un médecin. Il est possible qu`il s`agisse de liquide cérébro-spinale (liquide céphalo-rachidien).

Quel médecin consulter?

  • Médecin de famille (généraliste)
  • Oto-rhino-laryngologiste (médecin ORL, spécialiste du nez, des oreilles et de la gorge)
  • Médecin urgentiste (En Suisse: composer le 144, à l`étranger le 112)
[Lien spécialistes]

Lors de saignements de nez, la recherche de la cause et le traitement (hémostase) se font simultanément.

  • mesure de la tension artérielle et, si besoin, diminution de celle-ci si elle est à l`origine de l`épistaxis.
  • questions relatives aux maladies sous-jacentes et la prise de médicament pouvant causer des saignements de nez (notamment les anticoagulants)
  • analyse sanguine: bilan sanguin lors de forts saignements de nez (anémie éventuelle), statut de coagulation lors de prise d`anticoagulants
  • inspection de l`intérieur du nez par le biais du spéculum ou de l`endoscope pour trouver la source des saignements
  • imagerie médicale lors de traumatisme ou d`éventuelles tumeurs: radiographie de la tête, scanner (tomodensitométrie), IRM (imagerie à résonance magnétique)
Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

En cas de saignement de nez, il faut tout d`abord trouver la source de l`hémorragie pour pouvoir arrêter cette dernière.

Le traitement médical de l`épistaxis peut se présenter ainsi:

  • cautérisation des vaisseaux de la tache vasculaire
  • tamponnement du nez: des hémorragies sévères, des saignements de nez provenant des deux narines ainsi que les saignements provenant des zones postérieures du nez peuvent être coagulés soit par des mèches imbibées ou des ballons en caoutchouc, soit en introduisant une mèche depuis l`arrière-gorge sous anesthésie. Attention: Il faut toujours tamponner les deux narines, de manière à générer une contre-pression suffisante pour arrêter le saignement. Le tamponnement est laissé en place 48 heures.
  • Intervention chirurgicale: les hémorragies provenant des vaisseaux sanguins plus importants peuvent être stoppées par des ligatures de l`artère incriminée.
  • Traitement de la maladie sous-jacente à l`origine des saignements du nez (p.ex. une diminution médicamenteuse d`une tension artérielle élevée).
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving