Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Lorsqu'on souffre de détresse respiratoire, on a l'impression de ne pas respirer assez d'air. Cela peut s'expliquer par des raisons objectives telles qu'une obstruction des voies respiratoires ou des maladies des poumons ou du coeur. Mais ce sentiment de détresse respiratoire peut aussi avoir une origine subjective dans des états anxieux.

L`essoufflement peut se manifester de différente manière: 

  • Respiration courte
  • Sensation de difficulté respiratoire
  • Sensation de manque d`aire allant jusqu`à une sensation d`étranglement

A différencier avec:

  • Une dyspnée de repos: essoufflement qui survient au repos déjà
  • Une dyspnée à l`effort: essoufflement lié à l`activité physique. Une dyspnée à l`effort est classée selon différents grades qui dépendent de l`effort fourni et du degré de dyspnée. Les fumeurs, les patients souffrant d`insuffisance cardio-vasculaire, d`insuffisance pulmonaire chronique ou d`asthme développent souvent un asthme à l`effort.
  • Les symptômes associés: bruits respiratoires, toux, crachats, fièvre, douleurs thoraciques, douleurs cardiaques, sensation d`oppression dans la poitrine, peur, vertiges, vomissement, palpitation, perte de connaissance, choc cardiovasculaire 

Un grand nombre de causes peuvent être à l`origine d`une détresse respiratoire, car la respiration est un processus complet lié aux poumons, au cOeur, aux muscles, au squelette, au cerveau et à d`autres facteurs. En général la dyspnée es tune signe de manque d`oxygène ou d`augmentation de la concentration de CO2 dans le corps. Normalement les deux sont en équilibre dans le corps. Si c`est équilibre est perturbé alors une dyspnée survient. 

Un essoufflement est le plus souvent lié à une maladie pulmonaire, cardiaque ou encore des voies respiratoires supérieures (larynx).


Les maladies pulmonaires causant une dyspnée:

  • Asthme
  • Bronchite
  • Inflammation de la plèvre (pleurite)
  • Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), poumon du fumeur
  • Corps étranger dans les voies respiratoires (aspiration d`un corps étranger)
  • Maladie d`altitude
  • Coqueluche, Pertussis
  • Emphysème pulmonaire
  • Embolie pulmonaire
  • Inflammation pulmonaire (Pneumonie)
  • Fibrose pulmonaire
  • Cancer des poumons
  • Oedème pulmonaire (eau dans les poumons)
  • Collapse pulmonaire (Pneumothorax)


Les maladies des voies respiratoires causant une dyspnée:

  • Epiglottite
  • Êdème de la glotte (allergique)
  • Cancer du larynx
  • Corps étranger dans les voies respiratoires (aspiration d`un corps étranger)


Les maladies infectieuses causant une dyspnée:

  • Refroidissement/grippe
  • Syndrome d`insuffisance respiratoire aigu
  • Tuberculose
  • Diphtérie


Les maladies cardiaques causant une dyspnée:

  • Infarctus cardiaque, infarctus du myocarde
  • Maladie coronarienne
  • Troubles du rythme cardiaque (par exemple fibrillations auriculaires)
  • Insuffisance ou défaut des valves cardiaques
  • Insuffisance cardiaque
  • Inflammation du myocarde
  • Inflammation du péricarde


Les causes psychogènes de la dyspnée:

  • Attaque de panique, angoisse
  • Hyperventilation
  • Forte douleurs


Les autres causes de la dyspnée:

  • Surpoids
  • Sclérose latérale amyotrophique
  • Etat de choc allergique (choc anaphylactique)
  • Anévrisme de l`aorte
  • Hypoglycémie chez un diabétique (acidocétose)
  • Anémie ferriprive, carence en fer
  • Insuffisance rénale aigue ou chronique
  • Hyperfonction thyroïdienne (Hyperthyréose)
  • Hypofonction thyroïdienne (Hypothyréose)
  • Syndrome d`apnée du sommeil

Trauma cérébral de l`enfant

En cas de détresse respiratoire aigue, il faut immédiatement contacter les urgences (Suisse: 144, Internationale: 112).

Mesures générales en cas de détresse respiratoire:

  • Tranquilliser la personne souffrante
  • Lorsque ça nous concerne directement, il faut essayer de garder son calme, de s`asseoir dans des positions qui facilitent la respiration (voir ci-dessous).
  • Libérer si possible les voies respiratoires si elles sont bloquées par un corps étranger (par exemple prothèse, jouet d`enfant, etc.).
  • Ouvrir les habits serrés
  • Aire frais, ouvrir la fenêtre
  • Médicaments d`urgence (par exemple pour asthmatique)

Position du corps qui facilite la respiration:

  • Libérer le thorax (position assise)
  • Position typique du cocher (appuyer les avant bras sur les cuisses, les coudes légèrement pliés)
  • Paquet (appuyer les coudes sur les genoux)
  • Position du gardien (élever les bras)

Des techniques de respiration spéciale, comme serrer les lèvres pour doser la respiration, peut aider. Le flux respiratoire est freiné et les bronches restent ouvertes.

Mesures générales en cas de dyspnée:

  • Eviter les facteurs provocateurs.
  • Arrêter de fumer
  • Prendre les médicaments recommandés par le médecin, même sans plaintes respiratoires.
  • Médicaments d`urgence toujours à disposition.
  • Entraîner les techniques d`assistance respiratoire en cas d`urgence (par exemple serrer les lèvres)

En cas de dyspnée aigue ou d`aggravation de la détresse respiratoire chronique, il convient toujours de consulter un médecin. Une dyspnée menaçant la vie doit immédiatement être prise en charge par les urgences (Suisse: 144, Internationale: 112). 

Quel médecin consulter?

  • Médecin d`urgence (dyspnée aigue)
  • Médecin de famille
  • Interniste (FMH en médecine interne)
  • Pneumologue (FMH pour les maladies pulmonaires)
  • Cardiologue (FMH pour les maladies cardiaques)


[Lien vers tous les médecins spécialistes]

Pour se faire une image précise des symptômes actuels et des causes possibles, il convient de recueillir les antécédents médicaux (anamnèse) et d`effectuer un examen clinique à l`aide d`outils simples (observer, palper, ausculter, percuter, tester les fonctions, etc.). A partir des informations récoltées lors de l`anamnèse et de l`examen clinique, des examens spécifiques peuvent suivre.

Antécédents médicaux (anamnèse)

  • Questions concernant la dyspnée: depuis quand, quelle intensité, dans quelle situation, au calme ou à l`effort, soudaine ou progressive, aggravée lors d`activité physique ou la nuit, etc.
  • Symptômes associés (voir ci-dessus)
  • Antécédents médicaux ou maladies associées, opérations et accidents inclus
  • Allergie
  • Prise de médicaments
  • Conditions de vie, professionnelles et sociales
  • Hygiène de vie: alimentation, sommeil, produits de consommation (café, alcool, nicotine, drogue, stress, etc.)
  • Fumée

Examen clinique

Le pouls et la pression artérielle sont mesurés, le coeur et les poumons auscultés, la trachée et la bouche inspectée. Le médecin tient compte de la perturbation respiratoire (vitesse, profondeur et bruits respiratoires) et d`un manque d`oxygène (coloration bleutée, pâleur, excitation, signe d`une insuffisance cardiovasculaire). En percutant les poumons le médecin peut différencier les bruits de percutions et déterminer si il y a de l`eau, du mucus ou de l`aire dans les poumons.

  • Autres examens diagnostiques spéciaux
  • Mesure de la saturation en oxygène dans le sang (pulsoxymétrie)
  • Analyse sanguine
  • Mesure du taux d`oxygène et de CO2 dans le sang
  • Radiographie des poumons
  • Ultrason cardiaque
  • Scanner (CT), image par résonance magnétique (IRM)
  • Electrocardiogramme (ECG)
  • Fonctions pulmonaires (Spiromètre)
  • Bronchoscopie
  • Tester les allergies

Plus d`informations concernant les examens (diagnostique) se trouve dans les tableaux cliniques correspondant.

 

La thérapie de la dyspnée dépend toujours de la cause.

D`abord la personne souffrante doit être stabilisée. Pour cela il convient d`administrer de l`oxygène par sonde nasale ou à l`aide d`un masque à oxygène. D`abord, il faut stopper l`hyperventilation, puis la respiration sera à nouveau normalisée (voir symptôme Hyperventilation). 

Thérapie de la maladie sous-jacente, quelques exemples:

  • Infections bactériennes (par exemple bronchite, inflammation pulmonaire) seront traitées par antibiothérapie.
  • Les autres maladies pulmonaires tels que l`asthme ou la BPCO seront traitées à l`aide de médicaments qui dilatent les voies respiratoires et inhibent la formation de mucus et l`inflammation des voies respiratoires.
  • Un gonflement allergique aigu dans la zone de la gorge doit être immédiatement traité avec des antihistaminiques et de la cortisone.
  • Un êdème pulmonaire causé par une insuffisance cardiaque doit être traité avec des médicaments qui diminuent le volume d`eau du corps (diurétique).
  • En cas de cancer, la thérapie est soit une opération, soit une chimiothérapie ou une radiothérapie.
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving