Analytics Universal Code
1 santeweb
 
Lors d'un effort de toux, l'air est expulsé des voies respiratoires de façon explosive. L'air atteint ainsi une vitesse de plusieurs centaines de kilomètres par heure. La toux sert à nettoyer les voies respiratoires. Ce nettoyage correspond à un réflexe en cas d'irritation de la muqueuse des voies respiratoires par des particules ou des substances chimiques.

En règle générale, on distingue deux types de toux: la toux aigüe (qui dure moins de 3 semaines) et la toux chronique (qui a une durée de plus de 3 semaines). Cependant, on peut également différencier les toux dites productives ou grasses (c`est-à-dire que du mucus est expulsé lorsque l`on tousse, appelé également «expectorations») des toux non productives (aussi appelées «toux d`irritation» ou «toux sèches»). La couleur et la composition du mucus livrent les premiers indices quant à la cause de la toux. Des expectorations composées de glaires de couleur jaune-verdâtre indiquent une infection bactérienne, tandis qu`un mucus vitreux ou blanc-grisâtre relève plutôt d`une infection virale des voies respiratoires. Chez les fumeurs, il se peut que le mucus soit brun, voire noir.

Des expectorations sanglantes ou une toux composée uniquement de sang sont appelées hémoptysie: il s`agit d`un cas urgent!

Troubles concomitants: symptômes de refroidissement (rhume, maux de gorge, enrouement, douleurs rhumatismales), signes cliniques d`une allergie (picotements et démangeaisons aux yeux, envie d`éternuer, nez qui coule, nez bouché), douleurs thoraciques, fièvre, dyspnée (essoufflement), troubles de la déglutition, douleurs frontales ou de la mâchoire supérieure, mal aux oreilles

La toux est un symptôme commun des maladies affectant les voies respiratoires supérieures et inférieures (pharynx, trachée, poumons et bronches). La cause la plus fréquente pour une toux aigüe est le refroidissement viral.

Une toux chronique peut indiquer la présence d`une maladie plus sérieuse telle qu`une bronchite, une BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) ou, plus rarement, un cancer du poumon. Le plus souvent, la toux chronique est associée à une consommation de tabac.

Un enfant atteint d`une soudaine crise de toux pourrait avoir inspiré un corps étranger par mégarde (une cacahuète, une partie d`un jouet, etc.). Il s`agit de toujours envisager et éliminer cette cause.

Chez les personnes âgées, une insuffisance cardiaque ou certains antihypertenseurs (inhibiteurs de l`enzyme de conversion) peuvent provoquer la toux.

Causes de la toux aigüe

  • Refroidissement (infection virale aigüe des voies respiratoires supérieures)
  • Aspiration de corps étrangers (obstruction des voies respiratoires par un corps étranger), particulièrement chez les enfants en bas âge
  • Pneumonie
  • Laryngite
  • Épiglottite
  • Embolie pulmonaire
  • Maladies infectieuses: coqueluche, diphtérie, croup (laryngo-trachéo-bronchite)
  • Inspiration de gaz irritants

Causes de la toux chronique

  • Bronchite chronique (p.ex. toux du fumeur)
  • Asthme
  • Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Emphysème pulmonaire
  • Toux allergique
  • Insuffisance cardiaque
  • Reflux gastro-oesophagien (brûlures d`estomac)
  • Effets secondaires médicamenteux (en particulier les inhibiteurs de l`enzyme de conversion)
  • Tumeurs du larynx ou de la trachée
  • Toux psychosomatique (toux nerveuse)
  • Mucoviscidose
  • Sténose laryngotrachéale

Conseils généraux lors d`une atteinte de la toux ou prévention

  • Éviter les facteurs irritants pour les muqueuses tels que le tabac, l`air sec, les gaz irritants, ou autres (p.ex. poils d`animaux lors d`une allergie aux poils animaliers, etc.)
  • Mesures de prévention contre les refroidissements: l`exercice physique régulier, une alimentation saine et un sommeil suffisant renforcent le système immunitaire
  • Thérapie respiratoire lors d`une disposition à la toux ou aux bronchites
  • Pour la fluidification des mucosités: inhalations, tapoter le dos de bas en haut avec le haut du corps légèrement penché en avant
  • Boire en quantité suffisante (minimum 2 litres par jour, moins pour les patients cardiaques ou atteints de maladies rénales). Ainsi, le mucus est liquéfié et peut être plus facilement éliminé
  • Antitussifs et expectorants: il existe des antitussifs (qui sont des suppresseurs de la toux) contre la toux sèche et des expectorants (qui produisent et expulsent le mucus de la trachée) contre la toux grasse. Les antitussifs et les expectorants ne doivent jamais être pris simultanément, car ils ont des effets opposés. De plus, ces médicaments ne doivent être ingérés que sur ordre du médecin. Dans l`ensemble, l`efficacité de ces médicaments est moyenne et n`a jamais été entièrement prouvée.
  • Il existe des médicaments disponibles sans ordonnance (p.ex. des thés ou des pommades à appliquer sur le torse) lors de toux et de refroidissement. L`efficacité de ces derniers n`a pas été suffisamment étudiée.
  • Les personnes âgées ou immunosupprimées peuvent se faire vacciner contre la grippe. Ainsi, elles sont protégées contre la toux grippale.

La toux est un mécanisme de défense ainsi qu`un réflexe de notre système bronchiale. Une toux banale survenant lors d`un refroidissement ne nécessite évidemment pas de consultation médicale.

Si la toux subsiste (plus de 4 semaines) ou que le patient ignore l`origine de la toux, il faut consulter.

Voici les situations où un patient atteint de toux nécessite immédiatement la visite d`un médecin:

  • expectorations sanglantes
  • dyspnée, douleurs thoraciques ou forte fièvre
  • troubles de la déglutition, enflure de la trachée ou du visage
  • maladie sous-jacente compromettant l`immunité, p.ex. les maladies cardiovasculaires, le VIH, les cancers ou les maladies métaboliques
  • perte de poids, épuisement physique, sueurs nocturnes, enrouement persistant
  • essoufflement soudain dans le cadre d`une phlébite, après une intervention chirurgicale ou après une longue période d`immobilité (mise au repos, longs voyages en avion ou en bus)
  • lorsque les patients sont âgés ou en bas âge
  • toux après un voyage dans un pays lointain ou après avoir été en contact avec des tuberculeux

Quel médecin consulter?

  • Médecin de famille (généraliste)
  • Pneumologue (spécialiste des maladies pulmonaires)
  • Médecin ORL
  • Gastroentérologue (spécialiste des maladies gastriques et entériques)
[Lien]

Pour pouvoir se faire une idée des troubles actuels et des causes possibles, le médecin interroge tout d`abord le patient en relevant ses symptômes et ses antécédents médicaux (anamnèse), puis fait un examen physique (inspection, palpation, auscultation, percussion, examens de fonction, etc.). Par la suite, d`autres examens médicauxsupplémentaires peuvent être nécessaires.

Relever les troubles actuels et les antécédents personnels du patient (anamnèse)

  • questions relatives à la toux-même: durée et intensité, toux sèche ou grasse (couleur, quantité et consistance du mucus), périodicité (p.ex. amplification de la toux pendant la nuit ou le matin), corrélation temporelle avec un autre évènement (p.ex. après une activité physique, après le contact avec un allergène, après une infection des voies respiratoires, etc.)
  • troubles concomitants tels que la fièvre, la dyspnée ou des maux d`estomac
  • antécédents médicaux et maladies sous-jacentes, y compris les interventions chirurgicales
  • maladies ou causes de décès significatives dans la famille
  • allergies connues, exposition à des substances nocives au travail
  • prise de médicament
  • hygiène de vie, vie sociale et professionnelle
  • habitudes: alimentation, sommeil, stress, tabac, consommation d`alcool ou de café

Examen physique

Lors de l`examen physique, un examen visuel de la gorge et du pharynx ainsi qu`une auscultation du coeur et des poumons s`imposent. Le poids et la température corporels du patient doivent être également relevés.

Autres examens/examens médicaux supplémentaires

  • bilan sanguin (paramètres inflammatoires)
  • radiographie pulmonaire
  • scanner (tomodensitométrie), IRM (Imagerie à résonance magnétique)
  • examens fonctionnels respiratoires, éventuellement un test de provocation (test d`allergie)
  • bronchoscopie (examen endoscopique pour visualiser les bronches), éventuellement associée à une biopsie
  • gastroscopie
  • électrocardiographie (ECG)
Pour plus d`informations concernant les examens médicaux (diagnostic), veuillez utiliser le lien correspondant à la maladie recherchée (page principale)

Dans le cadre d`un banal rhume viral, la toux disparaît spontanément après une à deux semaines. Si cela n`est pas le cas, le traitement sera effectué selon la cause de la toux.

SI la toux est très gênante ou qu`aucune cause n`est trouvée dans un premier lieu, un traitement symptomatique de la toux peut être initié.

Traitement symptomatique de la toux

Pour traiter une toux sèche, on utilise des antitussifs qui suppriment la toux. Lors d`une toux grasse, on emploie soit des expectorants, soit des inhalations. Tous les deux sont des solvants pour le mucus, ce qui facilite grandement l`élimination du mucus en toussant. La durée et l`intensité de la toux sont quelque peu diminuées grâce à ces médicaments.

Si la toux trouble le sommeil du patient, le médecin peut prescrire des médicaments atténuant la toux et contenant de la codéine.

Si une inflammation est à l`origine d`une toux irritative, des médicaments anti-inflammatoires tels que des glucocorticoïdes sous forme d`aérosol sont prescrits. Si l`infection est bactérienne, le patient recevra un traitement antibiotique.
 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Hépatite bon à savoir
Hépatite bon à savoir
Cystite
Item 1 - title
Infection urinaire Traitement naturel Sans antibiotique
La pharmacie spécialisée
Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais.

Partenaire

Logo Spezialapotheke2 fr

Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving