Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu'est-ce qu'une laryngoscopie? 

La laryngoscopie (endoscopie laryngée) consiste à éclairer et observer l'intérieur du larynx par l’intermédiaire de la bouche ouverte. Il existe deux possibilités pour ce faire: la laryngoscopie indirecte et la laryngoscopie directe. La laryngoscopie indirecte s'effectue à l'aide d'une lampe frontale et d'un petit miroir coudé fixé sur un manche. Pour la laryngoscopie directe, on utilise un endoscope tubulaire (laryngoscope) rigide ou souple (flexible) comprenant une loupe, une source lumineuse intégrée et une caméra miniature qui transmet l'image à un moniteur (vidéo-endoscopie). Alors que l'endoscopie indirecte est purement diagnostique, l'endoscopie directe peut être utilisée à des fins diagnostiques et thérapeutiques pour des opérations dans le larynx. 

De plus, une stroboscopie (examen de la fonction des cordes vocales) est souvent réalisée dans le cadre de l'endoscopie laryngée.

La laryngoscopie est un examen d’otorhinolaryngologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière?

Si nécessaire, le pharynx peut être anesthésié avec un spray afin de réduire le réflexe nauséeux. Par ailleurs, l'endoscopie laryngée indirecte peut être réalisée sans préparation spéciale. Une laryngoscopie directe avec chirurgie planifiée est réalisée sous anesthésie générale. Vous devez être à jeun, vous ne devez donc pas manger à partir de la veille de l'intervention 

Quels points sont à clarifier avant l‘examen? 

Aucune clarification particulière n'est nécessaire préalablement à une laryngoscopie purement diagnostique. Pour une laryngoscopie avec chirurgie planifiée dans le larynx sous anesthésie générale, l'examen pré-anesthésique habituel est réalisé (radiographie pulmonaire, ECG, valeurs de coagulation sanguine).

Comment une laryngoscopie est-elle réalisée? 

La laryngoscopie indirecte est réalisée à l'aide d'un petit laryngoscope coudé et d'une lampe frontale. La langue du patient sortie, le miroir est placé contre la paroi postérieure du pharynx et permet ainsi de voir l'intérieur du larynx et la partie supérieure de la trachée.

La laryngoscopie directe est réalisée à l'aide d'un endoscope tubulaire fin muni d’une loupe que l’on passe également par la bouche ouverte ou, désormais, parfois aussi à l’aide d’un tube optique fin et flexible, qui est introduit dans le pharynx en passant par le nez. Les deux sont équipés d'une source lumineuse et d'une caméra miniature et transmettent l'image sur un moniteur. La laryngoscopie directe avec l'endoscope tubulaire permet non seulement d'éclairer et d’observer le larynx, mais aussi d'insérer de petits instruments chirurgicaux et d'effectuer des interventions chirurgicales dans le larynx. La laryngoscopie est alors réalisée sous anesthésie générale. 

Quand une laryngoscopie est-elle utilisée?

La laryngoscopie indirecte est utilisée uniquement pour le diagnostic des maladies dans la région laryngée. La laryngoscopie directe peut également être utilisée pour des opérations dans le larynx, telles que le prélèvement d'échantillons (biopsie) ou l’ablation de polypes ou de tumeurs.

Motifs fréquents d’une laryngoscopie:

  • Inflammation du larynx, laryngite
  • Altérations des cordes vocales: nodules, «nodules du chanteur», polypes, kystes
  • Lésions du larynx
  • Corps étrangers
  • Paralysie des cordes vocales
  • Malformations du larynx
  • Cancer du larynx 
  • Maux de gorge
  • Toux
  • Enrouement
  • Troubles de la déglutition

La laryngoscopie comporte-t-elle des risques ou effets indésirables?

La laryngoscopie indirecte réalisée à l’aide d’un petit miroir et d’une lampe frontale est totalement indolore et sans risque. Concernant la laryngoscopie directe, des maux de gorge, des difficultés à déglutir ou des traces de sang dans la salive peuvent parfois survenir temporairement en raison d'une irritation des muqueuses causée par l'instrument. Les lésions de la muqueuse pharyngée ou de la paroi œsophagienne, par exemple suite au retrait de corps étrangers avalés, ou les saignements après l'ablation de tissus, sont rares. En cas de symptômes persistants et plus sévères ou de saignements postopératoires, un médecin doit être consulté immédiatement. L'anesthésie comporte toujours un certain risque.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Morbus Crohn - Colitis ulcerosa
Maladie de crohn - colite ulcéreuse
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving