Leaderboard

Vous êtes ici: Maladies » Troubles du rythme cardiaque 22. Octobre 2017
Recherche
santeweb.ch
Maladies
Sujets Prioritaires
Actualités
Maladies
Symptômes
Pharmacie à domicile
Alimentation
Prévention
Stress
Premiers secours
Sky Left
Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

Rect Top

Troubles du rythme cardiaque

Définition

Troubles du rythme cardiaque: les perturbations du rythme cardiaque affectent la qualité de vie

Les troubles du rythme cardiaque désignent des battements du cœur trop lents, trop rapides ou irréguliers.

 

Ils peuvent être fonctionnels ou organiques, bénins ou malins. Chez un sujet sain, la fréquence cardiaque se situe entre 60 et 80 battements réguliers par minute.

 

On distingue différentes formes d'arythmie:

  • Tachycardie: plus de 100 battements cardiaques par minute (chez le nouveau-né, un pouls au repos élevé est normal).
  • Bradycardie: moins de 60 battements cardiaques par minute (chez les sportifs, un pouls inférieur à 50 battements par minute est normal).
  • Arythmie: irrégularité des battements cardiaques.
  • Extrasystole: contraction cardiaque prématurée, survenant brusquement en dehors du rythme cardiaque régulier. Il peut s'agir de battements isolés ou d'une succession de battements irréguliers (palpitations).

 

Le trouble du rythme cardiaque est considéré différemment en fonction de sa localisation (ventricule ou oreillette du coeur).

Causes

L'interruption ou le blocage des impulsions électriques à l’origine de la contraction du myocarde entraînent des troubles du rythme cardiaque. Bien souvent, il n'y aucune cause organique.

 

Les maladies ou facteurs suivants peuvent être à l'origine de troubles du rythme cardiaque:

  • Calcification des artères, artériosclérose
  • Défaillance cardiaque
  • Valvulopathie
  • Myocardite
  • Hyperthyroïdie
  • Certains médicaments
  • Troubles électrolytiques
  • Affections cardiaques congénitales
  • Abus d'alcool, de cigarettes et de drogues

Troubles (symptômes)

  • Battements cardiaques sensiblement trop lents, trop rapides ou irréguliers.
  • Vertiges
  • Affaiblissement de l'état général
  • Anxiété, agitation intérieure
  • Douleurs rétro-sternales
  • Détresse respiratoire
  • Episodes de sudation
  • Perte de conscience

Examens (diagnostic)

  • Anamnèse avec prise en compte des symptômes du patient
  • Examen physique (mesures du pouls)
  • Electrocardiogramme (ECG) au repos et à l'effort
  • Eventuellement, ECG Holter (enregistrement en continu sur 24-48 h)
  • Analyses sanguines (pour exclure tout trouble électrolytique et/ou métabolique, ou pour mesurer le taux d'un médicament dans le sang).
  • Eventuellement, examen électrophysiologique (déclenchement de troubles artificiels du rythme cardiaque).

Options thérapeutiques

Le traitement des troubles du rythme cardiaque est fonction des facteurs ou maladies qui en sont responsables. Tout d'abord, il convient de traiter la maladie sous-jacente et de prendre en charge ou supprimer les facteurs de risque comme le surpoids, la consommation de drogues ou de médicaments et l'hypertension artérielle.


En fonction du trouble du rythme cardiaque, les mesures suivantes sont normalement adoptées, en monothérapie ou en association :

 

Médicaments

En fonction du trouble du rythme cardiaque, divers médicaments, qui contiennent des principes actifs différents, sont commercialisés. Parfois, l'administration d'un anticoagulant s'impose en complément.

Mesures invasives ou chirurgicales possibles

  • Conversion électrique (traitement par électrochocs, défibrillation).
  • Examen par cathétérisme cardiaque et élimination simultanée des troubles du rythme cardiaque (ablation par radiofréquence).
  • Pose d'un stimulateur cardiaque pour stimuler le coeur.
  • Pose d'un défibrillateur automatique: il présente l'avantage de ne pas seulement augmenter la fréquence cardiaque si elle trop faible, mais de la diminuer si elle est trop élevée.
  • Chirurgie cardiaque: opération valvulaire, pose d'un bypass ou transplantation cardiaque

Complications possibles

Au cours de sa vie, chaque individu est sujet à des troubles du rythme cardiaque à un moment ou à un autre. Même s'ils sont ressentis comme très menaçants par certaines personnes, ils sont la plupart du temps bénins. Les troubles du rythme cardiaque doivent toutefois faire l'objet d'un examen médical.

Des complications peuvent survenir en cas de troubles persistants du rythme cardiaque, lorsque des cardiopathies organiques comme les coronaropathies, les cardiomyopathies, les valvulopathies ou les myocardites ont endommagé le myocarde à un tel point, qu'il ne parvient plus à remplir normalement sa fonction de pompe et que la circulation sanguine en est affectée.

La forme la plus grave de trouble du rythme cardiaque est la fibrillation ventriculaire, qui nécessite un traitement d'urgence par électrochocs (défibrillation). Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner le décès du patient.

Mesures préventives

La plupart des troubles du rythme cardiaque disparaissent en traitant les maladies sous-jacentes.

Les facteurs de risque comme le surpoids et la consommation excessive de tabac ou de drogues doivent être supprimés ou réduits.

Comment les troubles du rythme cardiaque ont fréquemment des causes psychiques, la réduction du stress et des méthodes de relaxation peuvent s'avérer utiles.

En cas de problèmes propres à la conduction électrique du coeur, le patient ne peut rien faire. Par contre, il peut réduire la fréquence de survenue de troubles du rythme cardiaque en adoptant un mode de vie sain (alimentation, activité physique, sommeil suffisant…).

En savoir plus



 
Rect Bottom
 

Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques

En savoir plus >>

Cystite

Infection urinaire

Traitement naturel

 

Sans antibiotique

 

En savoir plus >>

 

La pharmacie spécialisée

Livraison de médicaments à domicile pratique, discrète et à peu de frais

 

Partenaire

 

Sky right 1
Sky right 2
Adserver Footer