Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’un test de pression carotidienne?

Lors du test de pression carotidienne, le médecin utilise ses doigts pour presser ou masser l'artère carotide d'abord d'un côté du cou, puis de l'autre, pendant la réalisation d'un ECG. Ce massage du sinus carotidien ralentit le rythme cardiaque et la pression artérielle diminue légèrement. Les artères carotides contiennent des capteurs nerveux spéciaux qui aident à réguler la pression artérielle. Cependant, si les capteurs sont trop «sensibles», une pression de l'extérieur (par exemple lors du rasage ou en raison d’un col de chemise serré) peut conduire à un réflexe vagal excessif sous la forme d’un ralentissement du rythme cardiaque et d’une chute de la pression artérielle. Cela peut entraîner des vertiges ou des évanouissements (syncopes). Le test de pression carotidienne est utilisé pour vérifier si les capteurs nerveux du cou sont trop sensibles.

Le test de pression carotidienne est un examen relevant de la cardiologie, une branche de la médecine interne. 

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

Le test de pression carotidienne peut être effectué sans préparation spéciale. 

Quels points sont à clarifier avant l‘examen?

Avant un test de pression carotidienne, un rétrécissement des artères carotides doit être exclu, sans quoi la pression peut entraîner des troubles circulatoires au niveau du cerveau. Pour ce faire, les deux artères carotides sont auscultées à l'aide d'un stéthoscope, car des rétrécissements plus marqués entraînent des perturbations du flux sanguin qui peuvent être entendues par le biais d’un stéthoscope. Pour le reste, aucune clarification particulière n'est nécessaire.

Comment un test de pression carotidienne est-il réalisé? 

L'examen est réalisé en position couchée. Après que le patient a été connecté à l'ECG, le médecin presse l'artère carotide d'un côté du cou avec ses doigts pendant plusieurs secondes et observe comment la fréquence cardiaque réagit sur le moniteur ECG. Si rien ne se passe d'un côté, on presse l'artère carotide également de l'autre côté, toujours sous observation constante de la fréquence cardiaque. Normalement, la pression sur l'artère carotide n'entraîne qu'un léger ralentissement du rythme cardiaque et le patient ne ressent qu'une pression légèrement désagréable au niveau du cou. Si le réflexe vagal est trop sensible, le rythme cardiaque ralentit considérablement et le patient ressent des vertiges. Avant qu'il ne s'évanouisse, le médecin soulage la pression sur le cou.

Quand un test de pression carotidienne est-il utilisé?

Le test de pression carotidienne est principalement utilisé pour le diagnostic des vertiges ou des évanouissements (syncope) lorsque l'on soupçonne un réflexe vagal trop sensible des artères carotides à leur origine. L'examen sert également à distinguer certaines formes de tachycardie d'autres arythmies cardiaques. Le massage du sinus carotidien peut également être utilisé pour traiter la tachycardie, afin de ralentir le rythme cardiaque lorsqu’il est beaucoup trop rapide. 

Le test de pression carotidienne comporte-t-il des risques ou effets indésirables?

Si le réflexe vagal est trop sensible, la pression sur l'artère carotide peut ralentir considérablement le rythme cardiaque et parfois même l'arrêter pendant un court instant. Cela peut provoquer des vertiges, voire des évanouissements dans de rares cas.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving