Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’un test respiratoire à l’H2?

Le test respiratoire à l’hydrogène, en abrégé test respiratoire à l’H2, sert à mettre en évidence une intolérance au lactose. Il permet de vérifier si l’intestin peut assimiler le lactose (sucre du lait). Afin de pouvoir être digéré, le lactose (contenu par ex. dans le lait animal) doit être dissocié dans l’intestin grêle en deux composants, le glucose et le galactose, par l’enzyme lactase. En présence d’une intolérance au lactose, ce dernier demeure dans l’intestin et est décomposé par des bactéries dans le gros intestin. De l’hydrogène est alors produit, qui passe dans le sang pour rejoindre les poumons où il est alors expiré. Lorsque le lactose est assimilé normalement, la teneur en hydrogène de l’air expiré n’est pas accrue. Le test respiratoire à l’hydrogène est le test le plus fréquent pour mettre en évidence une intolérance au lactose. Il existe en outre le test de tolérance au lactose, au cours duquel la hausse du taux de glycémie est mesurée après administration de lactose. Ces deux tests sont souvent réalisés en parallèle.

Le test respiratoire à l’H2 est un examen de gastro-entérologie, une discipline de la médecine interne.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

Le test respiratoire à l’hydrogène nécessite d’être à jeun, il est interdit de manger quatre heures avant. Par ailleurs, il convient d’adopter une alimentation sans lactose deux jours avant le test. Le médecin fournit les informations et consignes respectives.

Quels points sont à clarifier avant l’examen? 

Aucune clarification spéciale n’est préalablement nécessaire.

Comment le test respiratoire à l’H2 est-il réalisé?

La teneur en hydrogène de l’air expiré est d’abord mesurée à l’aide d’un appareil respiratoire afin d’obtenir une valeur de départ. Le patient boit ensuite une solution de lactose, puis la teneur en hydrogène est à nouveau mesurée toutes les 30 minutes pendant au maximum trois heures. Si la concentration en hydrogène augmente au-delà d’une certaine valeur, une intolérance au lactose est confirmée. Si elle n’augmente pas, il n’existe aucune intolérance au lactose.

Quand le test respiratoire à l’H2 est-il utilisé?

Le test respiratoire à l’hydrogène sert à diagnostiquer une intolérance au lactose et est réalisé en présence de troubles digestifs correspondants.

Motifs fréquents d’un test respiratoire à l’hydrogène:
  • Soupçon d’une intolérance au lactose
  • Ballonnements
  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales

Le test respiratoire à l’H2 comporte-t-il des risques ou effets indésirables?

Cet examen est sans risque. En présence d’une effective intolérance au lactose, des troubles correspondants peuvent survenir quelques heures après le test en raison de la solution de lactose ingérée (ballonnements, diarrhée, douleurs abdominales).

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving