Analytics Universal Code
1 santeweb
 

Qu’est-ce qu’une cystographie rétrograde?

La cystographie rétrograde est une radiographie avec produit de contraste destinée à la représentation des voies urinaires excrétrices, c’est-à-dire l’uretère, la vessie et l’urètre. Lors de l’examen, un produit de contraste est directement injecté dans les voies urinaires excrétrices à l’aide d’un cathéter introduit dans l’urètre, et des radiographies sont ensuite réalisées. Cette procédure permet principalement de bien reconnaître ce qui perturbe l’écoulement de l’urine. L’urographie excrétoire est une procédure similaire.

La cystographie rétrograde est un examen d’urologie.

L’examen nécessite-t-il une préparation particulière? 

  • La cystographie rétrograde ne nécessite pas d’être à jeun, sauf si elle se déroule sous anesthésie.
  • Dans certains cas, un laxatif ou un médicament contre les ballonnements doivent être préalablement administrés afin que le système urinaire ne soit pas caché par des anses intestinales gonflées. Aucun aliment ni aucune boisson favorisant les ballonnements ne doivent être consommés la veille.
  • Prélèvement sanguin pour contrôler la fonction rénale et la fonction thyroïdienne (en raison de l’administration de produit de contraste)

Quels points sont à clarifier avant l’examen?

Au cours de l’examen préliminaire, la présence éventuelle de restrictions s’opposant à l’administration de produit de contraste est recherchée:

  • Allergie aux produits de contraste
  • Maladies des reins avec fonction rénale réduite
  • Prise de certains médicaments contre le diabète, car l’association avec le produit de contraste iodé peut entraîner une acidose (suracidification du sang).
  • Hyperthyroïdie (les produits de contraste iodés peuvent renforcer l’hyperfonctionnement de la thyroïde)
  • Grossesse

Comment la cystographie rétrograde est-elle réalisée?

Au début de cet examen, un cathéter est introduit dans l’urètre, avant d’être guidé jusqu’à l’endroit souhaité (urètre, vessie ou uretère) sous contrôle permanent à l’aide d’un moniteur. Ce cathéter permet ensuite d’injecter un produit de contraste iodé et des radiographies sont ensuite réalisées, sur lesquelles les voies urinaires remplies de produit de contraste deviennent visibles. 

Quand la cystographie rétrograde est-elle utilisée?

L’examen sert principalement au diagnostic de perturbations de l’écoulement de l’urine dans les voies urinaires excrétrices (uretère, vessie, urètre).

Motifs fréquents d’une cystographie rétrograde:

  • Troubles de l’écoulement de l’urine: calculs, rétrécissement de l’uretère, tumeurs, hypertrophie de la prostate
  • Malformations congénitales des voies urinaires
  • Avant toute désintégration de calculs ont lieu une cystographie rétrograde ou une urographie excrétoire

La cystographie rétrograde comporte-t-elle des risques ou effets indésirables?

Cet examen comporte globalement peu de risques. Dans de rares cas apparaissent des réactions allergiques au produit de contraste. Les produits de contraste actuellement utilisés sont généralement bien tolérés.

  • Occasionnellement, des saignements de l’urètre ou des traces de sang dans l’urine et des douleurs lors de la miction surviennent à la suite d’une irritation de la muqueuse due à l’introduction du cathéter. En présence de douleurs ou de saignements secondaires accrus, il convient de consulter immédiatement un médecin.
  • Les lésions graves de l’urètre ou de la vessie nécessitant une intervention chirurgicale sont extrêmement rares.
  • Les cystites fébriles consécutives s’avèrent également très rares, puisque l’examen a lieu dans des conditions stériles.

 
Rectangle Bottom
Rectangle Right Top
Morbus Crohn - Colitis ulcerosa
Maladie de crohn - colite ulcéreuse
Les tableaux pathologiques
Sources, symtpômes, options diagnostiques et thérapeutiques
Rectangle Right Bottom
Sky Right Top
finish adserving